lundi 21 août 2017

Il commence sérieusement à me gonfler le François !

Le pape François, le 13 août, à la place Saint Pierre, au Vatican.

Désolé mais malgré tout le respect qui lui est du et même si je comprends la logique qui l'amène à se prononcer ainsi, il commence sérieusement à me gonfler, le François...

Ci-dessous, le compte-rendu plutôt fidèle fait par le journal La Croix du dernier message du pape concernant les migrants-réfugiés...


" Le Vatican a rendu public, lundi 21 août, le message du pape pour la journée mondiale du migrant et du réfugié, prévue en janvier prochain.


Malgré les peurs liées au terrorisme, François continue de plaider pour un accueil large des migrants et des réfugiés, soulignant que leur « sécurité personnelle » passe « avant la sécurité nationale ».

Dans son message, publié lundi 21 août, pour la Journée mondiale du migrant et du réfugié, qui sera célébrée le 14 janvier 2018 dans l’Église catholique, le pape François appelle une nouvelle fois à un accueil large et généreux des migrants mais aussi à leur protection, leur promotion et leur intégration.

« Tout immigré qui frappe à notre porte est une occasion de rencontre avec Jésus-Christ, qui s’identifie à l’étranger de toute époque accueilli ou rejeté », insiste le pape. « Notre réponse commune pourrait s’articuler autour de quatre verbes fondés sur les principes de la doctrine de l’Église : accueillir, protéger, promouvoir et intégrer. »

En ce qui concerne l’accueil, François explique que cela « signifie avant tout offrir aux migrants et aux réfugiés de plus grandes possibilités d’entrée sûre et légale dans les pays de destination ». Il insiste notamment sur l’extension et la simplification de l’octroi de visas humanitaires et pour le regroupement familial qu’il étend jusqu’aux « grands-parents, frères et sœurs et petits-enfants ».

« En même temps, je souhaite qu’un plus grand nombre de pays adopte des programmes de patronage privé et communautaire et ouvre des corridors humanitaires pour les réfugiés les plus vulnérables », dit-il. Il rappelle sa préférence plusieurs fois affichée pour « les programmes d’accueil diffus », qui semblent « faciliter la rencontre personnelle, permettre une meilleure qualité des services et offrir de plus grandes garanties de succès ».

Dans ce message où il appelle à un accueil « approprié et digne » des migrants, François balaye d’un revers de main ces interprétations. Citant son prédécesseur Benoît XVI, il va jusqu’à estimer que « le principe de la centralité de la personne humaine (…) nous oblige à toujours faire passer la sécurité personnelle avant la sécurité nationale ».

Dans son message, le pape plaide aussi pour une plus grande protection des migrants, mettant en garde contre « les expulsions collectives et arbitraires (qui) ne constituent pas une solution adéquate, surtout lorsqu’elles sont exécutées vers des pays qui ne peuvent pas garantir le respect de la dignité et des droits fondamentaux ». Au contraire, « je souhaite que, dans le respect de leur dignité, leur soient accordés la liberté de mouvement dans le pays d’accueil, la possibilité de travailler et l’accès aux moyens de télécommunication », écrit-il. Pour lui, les États doivent éviter « toute forme de détention » des mineurs migrants.

Par ailleurs, le pape explique que la promotion des migrants passe par leur possibilité « de se réaliser en tant que personnes, dans toutes les dimensions qui composent l’humanité voulue par le Créateur ». Notamment « en garantissant à tous les étrangers présents sur le territoire la liberté de profession et de pratique religieuse ».

Enfin, François réitère son attachement à une intégration qui n’est pas « une assimilation, laquelle conduit à supprimer ou à oublier sa propre identité culturelle ». Il insiste sur « la nécessité de favoriser, dans tous les cas, la culture de la rencontre, en multipliant les opportunités d’échange interculturel, en documentant et en diffusant les “bonnes pratiques” d’intégration et en développant des programmes visant à préparer les communautés locales aux processus d’intégration »."

Bon en clair, pour François: " Refugees Welcome "

Folie passagère 3417
Résultat de recherche d'images pour "réfugiés méditerranée"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

93 commentaires:

  1. Géo

    Je n ai jamais eu la moindre considération pour cet épouvantail de Bilderberg et de Goldman Sachs,dont le conseiller financier était,à l époque du vote du brexit,(ou est toujours?) Peter Sutherland(conseiller migratoire à l ONU,demandant cinquante millions d envahisseurs clandestins pour l Europe dans les décennies à venir.)

    Pape...et alors?
    Ce n est pas un Ange,rien qu'un humain corruptible.
    Qu'il aille au diable aves ses envahisseurs.
    Il suffit de voir l Histoire de la papauté pour réaliser que le fait d être pape ne dispense pas d être corrompu ou gâteux.
    Le pape qui serait toujours un saint homme,c'est un cliché bon pour abuser les gens crédules.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo: tu as une vision réductrice. Que peut-il dire d'autre en tant que pape ?

      Supprimer
    2. Géo

      "Que peut-il dire d autre?"

      Il peut fermer sa goule,le Saint-François du Génocide.

      Supprimer
    3. les hauts franc-maçons dirigent le monde, on l'a vu avec la démission forcée de benoit XVI. leur but est de détruire l"église catholique, imaginés si il avait dit le contraire. ne croyez qu'il dise des choses a la legere, tout est calculé.
      la bible dit d"acceuillir l'étranger DE PASSAGE et le pape françois connaît parfaitement cet évangile.

      Supprimer
  2. Si le pape a les pleins pouvoirs sur l' État du Vatican, mon cher Corto, il n'est pas un chef d'état comme un autre. Quand il parle, il parle en tant que chef religieux et non en tant que chef d'un état comme la France ou l'Italie, enfin je crois.
    Ne devraient donc se sentir concernés par son discours, que les catholiques pratiquants. Inutile donc de trop s'énerver sur le sujet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: oui sauf que quand le Pape s'exprime , ses paroles sont presque paroles d'évangile pour certains et caution pour d'autres. En emettant un tel essage, il donne de l eau au moulin des immigrationistes et autres " Pour nous l'accueil, c'est oui " !

      Supprimer
    2. Géo

      "Pape,paroles d évangile"

      Alors qu'il soit droit et qu'il confesse la vérité en public,la corruption,les réseaux d influence du Vatican,la collusion avec certaine franc-maçonnerie malfaisante...sataniste.

      C est un archevêque de mes connaissances,qui,il y a déjà des années,m avait confié son écoeurement de son voyage à Rome,là où le haut-clergé lui riait presque au nez quand il leur parlait de puissances spirituelles.

      "Mais que voulez vous qu'on fasse avec toute la volaille ailée?"

      Et autres propos qui ont fait tomber de haut ce très brave homme d église.

      Supprimer
  3. ben c'est simple, on lui envoie tous les nôtres pour commencer, j'engage les Italiens à faire de même, c'est la porte à côté, et si les Belges veulent vider Molenbeck, y'a pas de soucis, les Espagnols pourraient aussi en profiter pour faire du vide dans leurs mosquées,
    Ce pape est un imbécile, un communiste convaincu qui a été mis là pour parfaire la chute du Christianisme, il le paiera, je n'ai aucun respect pour ce type

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boutfil: Avec de tels discours, il va dans le sens de tous ceux qui pour une raison ou une autre voient d'un bon œil cette invasion migratoire. Alors effectivement, rien que pour cela, j ai du mal a le respecter comme je devrais le respecter.

      Supprimer
  4. Géo

    Et la papauté n a pas à se mêler d affaires temporelles ce n est pas son domaine.
    Rendons à César ce qui est à César...etc(moui d accord à défaut de César-Jupiter, on a de la pâtée pour chiens à l'Élysée,ou ailleurs à l Ouest,pas de serviteurs d'Etat mais rien que des larbins,du style de la marque...César,mais est ce une raison?)

    RépondreSupprimer
  5. Annie

    Il a largement dépassé la date limite de péremption.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Annie: tu pousses là, il est encore vaillant, il continue à porter lui même son cartable

      Supprimer
    2. Géo

      Ou ce sont les démons logés dans son cartable qui le tirent.

      Supprimer
  6. Il y en a combien au Vatican ? Il est toujours bon de prêcher pour les autres sans donner de soi-même . Lui comme tous les grands de ce monde sont bien à l'abri de voir la misère , de côtoyer la faune ( et je pèse mon mot ) , bienvenue aux réfugiés .....si ils retournent chez eux .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri: il se dit que ce pape argentin connait la misère du temps où il n était pas pape. Aujourd'hui, il est pape et des migrants, il ne sait rien. Qu'il commence par les accueillir comme l'Allemagne l a fait et qu il revienne après nous en parler

      Supprimer
  7. Il n'a pas été mis là par hasard. Il est dans l'axe fixé par le N.O.M.
    Il fait son boulot. Très bien même. Mais là, ça commence à se voir.

    Le Page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      À Le Page
      +1!


      À Corto

      "Journée mondiale du migrant"

      Encore une journée des dupes.

      Il conviendrait de faire une journée européenne des victimes des "migrants" et il n'y en a pas mal pour peu que l on s informe correctement.

      Ce pape est un ennemi des peuples et ne vaut pas un clou.
      D ailleurs,où sont les "migrants" de la place St Pierre?

      Un pape...d'un mondialisme criminel et génocidaire.

      Supprimer
    2. Le Page: d'aucun dirait de ton com qu il est complotiste. Ceci dit, c'est vrai que là, c'est un peu too much

      Supprimer
    3. @Le Page
      Qu'appelez-vous le N.O.M. ?

      Supprimer
    4. Nouvel Ordre Mondial.

      Le Page.

      Supprimer
  8. Décidément, je ne comprends plus ce Pape si tant est que je l'ai compris un jour. Je mettais ces circonvolutions sur le compte de la pensée jésuite qui est assez alambiquée, il faut le reconnaître car elle comporte des zones inatteignables pour le commun des mortels, laïcs et un peu mécréants que nous sommes !
    Mais une fois que l'on a dit cela, on n'est pas plus avancé !
    Il me déconcerte, stade ultime avant la colère, coupable d'un manque évident de discernement. Sous couvert de charité, il demande aux brebis que nous sommes d'accueillir le loup dans la bergerie ! Les brebis, affolées, vont se barrer et le berger( qui ne sera pas ce pasteur-là), pour une seule brebis manquante va se mettre à sa recherche (Lc 15,1-7).
    Ces migrants sont pour la plupart économiques,ils ne fuient pas une zone de guerre et sont remplis de ressentiment si ce n'est pas la haine, aiguisée par ceux qui ont intérêt à déstabiliser notre pays. François est nul en analyse politique. Je dirais même qu'il est dangereux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idel: + 1 ! Mais d'un autre côté que peut-il dire d'autre, c'est le Pape tout de même, il doit donc etre charité, accueil et toussa... Et bien qu il commence à montrer l exemple

      Supprimer
    2. Bien d'accord : une centaine de migrants au Vatican ( il a de la place )
      Et pour faire bonne mesure 1 (ou 2 suivant générosité) dans chaque presbytère , dans 6 mois si tout ce passe bien , nous aurons compris la démonstration pour suivre l'exemple . Et la j'ai comme un doute .
      Cyanure.

      Supprimer
  9. Un fou furieux de plus dans notre civilisation en pleine décomposition.
    Le Christ n'a pas enseigné - à ce que je sache - que l'étranger devait envahir une nation et que la nation d'accueil devait "s'effacer" pour faire place à l'étranger. Ceci s'appelle un suicide.
    Moi, la dinosaure pratiquante, je m'étrangle en lisant de telles inepties. L'Eglise n'est pas infaillible, est capable d'autocritique (ce dont l'islam n'est pas capable), j'ose espérer que cette déshérence de la pensée papale ne durera pas trop longtemps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dame ginette: nous sommes d 'accord. ce Pape est en train de suicider son église, enfin, je vois ça comme cela et je ne comprends pas qu après Benoit 16, rigoriste s'il en était, on ait eu droit à cela.

      Supprimer
  10. En poussant le raisonnement à la limite, il faudrait les laisser nous tuer sans rien dire et sans rien faire, puisque leur religion le leur commande. Du grand n'importe quoi, moi aussi il commence à me chauffer les oreilles ! Les migrants qui migrent devraient commencer par respecter le pays où ils migrent et les gens qui l'on construit, et les remercier de les accepter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gérard: " Les migrants qui migrent devraient commencer par respecter le pays où ils migrent ".. Mouarf !

      Supprimer
  11. Si le pape est à ce point à genoux devant les babouches migrantes et des chances pour le Vatican, comment s'étonner que des gouvernants plus ou moins maç(r)ons ou islamophiles refusent d'assister à une messe dans une cathédrale qui évoque les siècles les plus sombres de notre histoire ? (Ah, si la maman de Charles Martel avait connu la loi Veil...!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bedeau: Charles Martel, la loi Veil, fallait oser : ) MDR !

      Supprimer
  12. Encore un traitre et pas des moindres...je ne peux pas l'encadrer depuis le début et ce n'est pas ce genre de discours moraline et bisounours qui va me faire changer d'avis...
    Il dit qu'on doit leur donner la possibilité " de se réaliser en tant que personnes " sauf que se réaliser pleinement en tant que personne musulmane implique des choses en parfaite contradiction avec ce que prônent et le christianisme et les sacro-saints droits de l'homme...et ce même sans aller jusqu'à commettre des attentats...
    Ce pape est une plaie pour son troupeau et pour l'ensemble de l'humanité. Il se fait le complice de se qui se passe chaque jour dans le monde en ne dénonçant pas la barbarie islamique trouvant de facto sa source dans l'islam...comme bon nombre de politiques...

    RépondreSupprimer
  13. La culture de la rencontre est intégrée dans la pensée sociale de l'église (conférence des évêques de France), elle est l'apanage de l'église chrétienne. Elle s'oppose à la culture du rejet et de l'indifférence. Quant au Pape qui est le chef catholique, il applique au quotidien lEvangile de Matthieu 25, 35 "J'étais un étranger et vous m'avez accueilli".
    Les migrants sont d'obédiences variées, musulmans,chrétiens,... suivent à leur arrivée en France un parcours précis (procédure rigoureuse dont l'OFPRA, Office français de protection des réfugiés et apatrides a la charge. Celle-ci est consultable. En un mot, le christ a prôné la fraternité et son représentant, à la suite de ces prédécesseurs recommande sa mise en oeuvre.
    Il condamne la violence des attentats et de ceux qui les perpétuent et sont ainsi éloignés de la Parole de Dieu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ de vos alain
      Pardonnez-moi de vous contrarier, mais le moins qu'on puisse dire est qu'il est très loin de "condamne(r)la violence des attentats".
      Au vu de ses propos (criminels), on ne peut que constater à quel point il les encourage. LAMENTABLE et INDIGNE.

      Supprimer
    2. Géo

      Le Christ a aussi violenté les marchands du Temple en renversant leurs bancs.
      (Banquier,car quand il faisait faillite,à l origine,il cassait son banc.)

      Tendre l autre joue ..."car ainsi tu amasses des chardons ardents sur sa tête"
      (celle de celui qui a frappé)

      Son royaume n était pas de ce monde.

      Jamais il ne se serait reconnu dans ce qui se fait et dit actuellement au Vatican en raison des intérêts cachés qui sont derrière les propos tenus et les prises de position.

      Le Christ n a pas prêché l'aveuglement.

      Et les Anges ne sont pas que protecteurs et "fraternels",
      Ils sanctionnent et pas rien qu'un peu.
      Ils mettent aussi des baffes(Padre Pio)c est apparemment la peine minimale.

      Il est donc noble de recevoir des bas-fonds d Afrique et d Orient qui souvent laissent femme et enfants là-bas,abandonnés,dans des pays qui auraient besoin de leur jeunesse et de créer de la sorte toutes les conditions de guerres civiles?

      Si c'est cette chrétienté que l'on nous vend sous prétexte de fraternité,ce sera sans moi et certainement sans pas mal de monde.
      Maintenant,chacun fait comme il veut,n est ce pas.

      Supprimer
  14. Réponses
    1. Jacques Etienne: je ne sais pas, tu crois ? Je pensais que tu connaissais un peu mieux les choses qui amènent un pape à parler ainsi, non ?

      Supprimer
  15. Ben, pourquoi il ne les accueille pas au Vatican ?
    Il a de la place, lui...
    Mais, pour lui aussi, c'est "faites ce que je dis, pas ce que je fais".
    Comme tous les autres poly-tocards, il commence (ou, plus exactement, il continue) à me les briser menu-menu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a ramené des muzz au Vatican. Je voudrais bien savoir s'il a cherché à les convertir, comme auraient fait (ou dû faire) nombre de ses prédécesseurs, ou s'ils ont une pièce à leur disposition pour lever le cul en l'air 5 fois par jour ?

      Supprimer
  16. Heureusement que les tweets de Marine Lorphelin(ancienne Miss France,en 4ème année de médecine)sont là pour compenser les propos de François le muzz:"Les politiques vont-ils enfin décider de protéger les citoyens européens ? Toutes mes pensées émues aux victimes et à leurs familles #Barce­lone."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      À Jean-Marc

      Et de plus Mlle/Mme Lorphelin est une femme consciente,non pas de ces féministes décérébrées nauséabondes.

      Elle perçoit bien les risques énormes pour les femmes et leur condition à accueillir des masses de gens qui les considèrent comme du bétail et méritant le viol ou pire si non voilées,comme le proclament impunément certains imams en France!

      En Suède,le taux d agressions sexuelles et viols est devenu l un des plus élevés du monde,(après le Zaïre,sauf erreur)et en Allemagne c est une épidémie tous les länders sont concernés!

      Il est vrai que le pape se moque bien de ces victimes là,y compris de la contagion bactérienne venant de gens de pays à l hygiène précaire.

      Soyons fraternels,tendons aussi les bras et ouvrons nos coeurs à la violence,aux bactéries et aux virus,selon la vision de Saint François du Génocide.

      Supprimer
    2. Jean Marc: propos qui ont valu à la Miss d'être crucifié sur les réseaux sociaux pour... racisme

      Supprimer
    3. Géo

      Espérons pour eux que lorsque leurs êtres aimés(parents,femmes,enfants...etc..) ou d'autres personnes sans défense se feront malmener,
      leur férocité ne se bornera pas aux réseaux sociaux pour les protéger.

      Supprimer
  17. CeltiqueDeBanlieue22 août 2017 à 05:36:00

    Il a beau être le pape je méprise ce qu'il dit. Il ne me représente pas.

    Charité bien ordonnée commence par soit même. Catholique oui, con non.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celtique: je ne le méprise pas, d'ailleurs rares sont ceux que je méprise mais pour le reste nous sommes d'accord

      Supprimer
    2. CeltiqueDeBanlieue22 août 2017 à 20:52:00

      A la relecture le terme de mépris était sans doute trop fort. Mais tu as compris le sens de mon message c'est le principal.

      Supprimer
  18. Mais qui est le Pape?
    Benoît XVI, qui ne povait démissionner?
    François le Jésuite?
    Son Supérieur Général Adolfo Nicolas à qui il a juré obéissance?
    Entre la Sédévacance, déplorée par les Traditionalistes, et l'abondance des élus au Saint-Siège, je ne vois dans la politique pontificale que la main du Pape Noir.

    RépondreSupprimer
  19. Honnêtement, le Pape est tout à fait dans son rôle.
    S'il avait dit le contraire, j'eus été étonné: le message de l'Evangile est ardu à mettre en pratique et le Pape le rappelle.
    D'ailleurs, combien de fois les Papes ont prêché dans le désert sur des sujets qui n'allaient pas dans le sens du vent?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un autre Pape, et pas des moindres, a dit ceci :
      " Celui qui veut profondément la paix rejette tout pacifisme qui serait de la lâcheté ou la simple préservation de la tranquillité. Ceux en effet qui sont tentés d'imposer une domination rencontreront toujours la résistance d'hommes et de femmes intelligents et courageux, prêts à défendre la liberté pour promouvoir la justice."
      C'était aussi un Pape, de la même religion que François, qui a lu la même Bible et qui savait AUSSI ce qu'il disait en pesant ses mots.
      C'était St Jean-Paul II !

      Supprimer
    2. N'ayez pas peur....disait-il, pourtant j'ai peur!

      Supprimer
    3. Douar: c'est bien pour cela que j ai introduit par " même si je comprends sa logique "

      Idel: JPII, controversé ce pape là aussi, c'est un peu leur destin. Ceci dit j ai un faible pour JPII

      Supprimer
    4. Jésus n'était pas un islamiste venu instaurer la charia.
      Ce pape est un danger, il fait ce pourquoi il a été nommé après l'étrange démission de Benoît XVI, détruire l'Église, seule organisation mondiale encore indépendante, et, au passage, aider à la destruction de l'Europe.
      De toute façon, il est sud-américain, l'Europe, au mieux, il s'en fout, au pire il la déteste.
      Je suis depuis quelques années, depuis le départ de Benoît XVI, orphelin de pape.

      Supprimer
  20. Cela vous rappelle-t-y quelque chose ?

    "Ce n'est pas une politique, c'est une maladie. Ce n'est pas une foi, c'est une épidémie." Citation de Sir Winston Churchill devant la montée... du bolchévisme (1918) trouvée dans la biographie de François Kersaudy (2009) consacrée au héros so British. Churchill, intuitif parfois, découvre l'horreur du système criminel qui se met en place en Russie. Les autres politiques mettront 50 ans à admettre que le régime n'est pas fréquentable... Kersaudy étoffe par cette autre citation :
    "Ils ont déclaré la guerre sans fin à la société civilisée. Pour continuer d'exister, ils cherchent avant tout à renverser et à détruire toutes les institutions existantes, ainsi que tous les Etats et gouvernements du monde. Ils essaient aussi de mettre sur pied une organisation mondiale et internationale mais une organisation composée des ratés, des criminels, des inadaptés, des mutins, des pervers, des détraqués et des aliénés de tous les pays ; et entre eux et le type de civilisation que nous avons pu bâtir depuis l'aube de l'histoire, il ne peut y avoir, comme le proclame Lénine, ni trêve ni pacte."
    Bolchévisme, nazisme, maoïsme, islamisme = totalitarisme menant l'humanité au chaos, misère, souffrance, mort.

    RépondreSupprimer
  21. Et vas-y encore un intégriste de l'accueil (chez les autres) faisant fi des conséquences pour autrui car lui même n'en subira jamais les conséquences, bien au chaud en son palais du Vatican il continuera d'appeler au grand remplacement.
    Pour moi c'est un ennemi au même titre que ceux de Barcelone !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parker Pointu: je ne l aurais pas tout a fait dit comme toi mais bon...

      Supprimer
  22. François se rappelle que le premier pape était également un syrien, car Pierre n'était pas un petit blanc et blond mais bel et bien un type basané né sur le plateau du Golan. Jésus était aussi un type franchement louche qui ne dépareillerait pas de nos migrants actuels.
    Bref, la religion chrétienne si chère à vos yeux, est moyenne orientale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      À ÉliGolmond

      Mais ça n a rien à voir allons!Ceux dont vous parlez avaient une qualité d âme bien supérieure à la moyenne.
      Il ne s'agit pas de races ici,mais de conception radicalement différente de sociétés et du fait que l'on impose des masses de gens dont beaucoup sont issus de modèles sociaux archaïques ou de bas-fonds, bas-fonds que les natifs des pays dont ils viennent ne voudraient pas voir revenir,pourquoi croit-on que leurs coreligionnaires de pays musulmans riches n'en veulent pas?

      Supprimer
    2. PILATEQUIPENSE

      Et ils étaient tellement sympas tous ces braves gens qui ressemblent aux migrants comme vous le dites si bien qu'entre deux candidats on voit qui ils ont choisi pour la crucifixion!

      Supprimer
  23. Bof, un pape, ça ne sert pas à grand-chose, mis à part prêcher dans le désert. J'ai toujours été fort étonnée du peu d'influence qu'ils ont dans le monde sur le plan politique. A une certaine période néfaste de notre histoire, je me suis toujours demandé pourquoi ils n'avaient pas bougé un peu plus leur royal fessier pour aider les gens. Ce n'est que prêchi-prêcha, que béni oui-oui, qu'un mec qui dit Amen, pour séduire les dernières grenouilles de bénitiers buvant leurs paroles. Ils n'ont jamais eu aucun crédit, sauf quand ça arrange les gouvernements. Y'en a marre de les voir aussi rétrogrades, aussi peu ouverts au 21e siècle, incapables d'avancer, de revoir, tiens le mariage des prêtres par exemple. On voudrait un peu plus d'actes et moins de bénédictions papales. Par contre, chapeau bas aux derniers prêtres qui continuent à travailler, 80 ans passés. Plus la religion catholique s'appauvrit, régresse, plus d'autres religions prennent de l'importance, étendent leur toile noire sur le monde. Faudrait peut-être que le Pape et ses "ministres" réfléchissent à comment accroître à nouveau leur troupeau d'ouailles. Bon, si c'est pour transformer des migrants musulmans en catholiques pratiquants, dans ce cas, pourquoi pas !
    Il est vrai qu'il pourrait commencer par son petit Etat et en accueillir quelqu'uns. Ainsi, il pourrait essayer de les convertir sur place.
    Je ne suis pas contre accueillir des réfugiés, mais, attention, un jour ou l'autre, le couvercle de la marmite va exploser s'il y en a trop. D'ailleurs, pourquoi y a t-il autant de jeunes gens ? Où sont les femmes et les enfants ? On en voit si peu.
    Bonté, quand donc se décidera t-on à les aider sur place, à détruire une bonne fois pour toute les méchants et à laisser le soin aux habitants de se débrouiller eux-mêmes, de vivre en paix, dans leur propre pays et pouvoir à nouveau accueillir les touristes les bras ouverts ! A qui profite ce crime planétaire ! Y'a forcément quelque chose à faire sur place. Accueillir des migrants comme une vague déferlante, sans fin, où cela va t-il nous mener ? In the wall, forcément !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Julie: " J'ai toujours été fort étonnée du peu d'influence qu'ils ont dans le monde sur le plan politique. " alors c'est que tu ne connais pas bien l'histoire pontificale et encore moins l'incroyable reseau diplomatique du Vatican

      Supprimer
  24. Monsieur Corto je vous souhaite de ne jamais devoir migrer au dehors de vos frontières. Et si cela devait advenir, le moindre mal serait que vous soyez accueilli .... sans cynisme. Il est vrai que vous ne semblez pas être un terroriste, mais ceux-là pour la plupart, ont la même nationalité que vous, vivent près de chez vous, et ne sont donc pas des migrants. Ne pas se tromper de cible!
    Bien à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas bien compris!Vous pouvez préciser, s.v.p?

      Le Page.

      Supprimer
    2. Madame Véronique,

      Le chantage à la migration ... intéressant, on tremble. Vous mériteriez de vivre votre menace.

      Sachez qu'en France, pour une écrasante majorité d'entre nous - dont j'espère vous faites parti, que l'accueille des réfugiés est normal.
      Réfugié est un terme juridiquement expliqué qui n'a pas le même sens que le mot migrant qui lui ne signifie pas grand chose, soit écrit au passage.

      Environ 20% des "migrants" sont des réfugiés ( rapport onu, je laisse votre curiosité guider votre recherche sur google ou autre ).
      Ainsi donc vous faites l'apologie du non respect de la loi, vous faites le jeu de ceux qui veulent destabiliser la France. Intéressant, que dis-je surprenant de la part d'une très bien pensante.

      D'ailleurs, laissez moi vous affirmer que la loi protège justement contre la morale notamment lorsque certains, comme vous le faites, tentent de l'instrumentaliser en invoquant la misère humaine.

      Pour finir, en France, le gouvernement cache les chiffres montrant l'incidence sur les crimes et délits commis par les migrants ( qui d'ailleurs non rien à foutre en France, un clandestin devrait être virez directe exception faites des réfugiés ) et plus généralement par les personnes issues de l'immigration; en Allemagne, les chiffres sont tombés récemment et ils sont éloquents; je vous laisse vous documenter encore une fois, je ne voudrais offusquer trop brutalement la douce générosité que vous prônez.

      Cordialement,
      G.

      Supprimer
    3. Véronique Allouche: Mais j'ai migré, pendant près de 15 ans en Afrique, antilles, et amérique du sud, sans compter, par la suite, d'innombrables voyages professionnels dans plus de 40 pays. Alors l'accueil, la diversité, le racisme, etc... j'en connais un petit rayon
      Bien à vous

      Supprimer

    4. Il y a peu de temps en plein jour,dans une rue,une "chance-racaille pour la France" m a demandé de lui remettre ma sacoche avec une longue lame de couteau comme argument.
      Il n'a rien obtenu(babtou pas fragile et...bref),mais c est en remontant la rue que j ai rencontré une toute jeune femme terrorisée qu'il a voulu voler ainsi et qui s est enfuie en courant,toute tremblante,que des gens rassuraient.
      J ai encore davantage pensé à ces témoignages sur des agressions en masse en Europe sur des personnes sans défense de la part de détritus de l humanité,et aux drames que cachent les statistiques en la matière.
      Ça m'a rappelé une autre femme rencontrée,violée et frappée par une autre chance pour le pays et qui n ose plus sortir de chez elle seule depuis des années,suite au traumatisme et qui se trouve sous traitement.
      En Suède par ailleurs la Police leur conseille de ne plus sortir le soir,ou alors groupée.

      Je n'ai pas envie que le pays dans lequel je vis devienne encore davantage un coupe-gorge,il y a des gens qui se défendront dans ce pays contre ça,que le macron soit d'accord ou non.

      Supprimer
  25. N'étant pas théologien, je ne sais pas si cette déclaration relève du dogme de l'Infaillibilité pontificale. En revanche je sais que les Catholiques doivent obéissance au Pape. Et je ris donc d'imaginer nos amis de Sens commun et Wauquiez se mettre à genoux, demander pardon et solliciter la bénédiction du pape. Le cas contraire signifierait simplement que les références constantes à notre passé religieux ne sont que bavardages et communication guère crédibles. Olivier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Il y a les catholiques et les chrétiens. Les catholiques, contrairement à ce que vous pensez, on le choix ou non de suivre le pape, discutez avec des catholiques, vous verrez qu'ils ne partagent, et n'appliquent, pas tout ce que dit le pape.

      Ainsi, d'une manière générale, les chrétiens suivent les pas d'un homme nommé Jésus, il est évident que la gentillesse, d'autant face à la cruauté, et le pardon sont deux traits qui caractérisent leur caractère. Il en va pas de même en terre orientale ...

      Cependant, ils savent aussi qu'il est nécessaire de se défendre afin de ne pas être massacrés. Cela arrive rarement mais cela arrive lorsque l'horreur frappe une fois de trop à la porte. A ce moment ce n'est plus une question de religieux, de spiritualité, c'est une question de vie ou de mort. Notez, de plus, qu'il faut différencier les moines, les pratiquants et les croyants. De petites différences qui participe au rythme de la communauté chrétienne française.

      Quant au passé religieux, disons que la vie de tous les jours est empreinte de christianisme, tant mieux et vous noterez que ce qui est attaqué ce n'est pas que la France mais son histoire et mode de fonctionnement ... son avenir.

      Cordialement,
      J.

      Supprimer
    2. Olivier: Un pb avec Wauquiez et Sens Commun ?

      Supprimer
  26. Quand il a fallu passer à l'action il en a pris quatre au Vatican, histoire de
    marquer le coup, et depuis il n'arrête plus de nous débiter son message. On a
    bien compris: charité mal ordonnée commence par les autres...crevez, sales
    Européens, c'est le petit Jésus qui vous le demande!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Quatre au Vatican...

      Avec tout le pognon que le Vatican possède,que voilà bien une belle bande de pingres de la pire espèce.Face à eux, Fagin(personnage de "Oliver Twist") est un enfant de choeur.
      Hep,toi là,à ton balcon,le Saint François du Génocide,quand vas-tu te décider à mettre la main au hérisson qui te sert de portefeuille pour aider tous ces "migrants" ?

      Jamais,bien sûr!
      À croire qu'il a entouré ses chéquiers avec la couronne d épines.

      ...quatre...
      Et ça fait la morale à toute la planète.

      Supprimer
  27. En tant qu'individu, je souscrit à ce que dit le Pape. Mais si j'étais responsable politique, il en serait autrement. Politiquement, on ne peut forcer un peuple à accueillir. L'aide doit se faire dans le pays d'origine. Quant à l'accueil médiatique de la parole du Pape, on crie à l'obscurantisme quand ça ne plaît pas, et au bisounours quand cela va dans le sens du poil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GkC: si j'étais catholique pratiquant, je souscrirait à ce que dit le pape, sans doute. mais Je ne suis que catholique. Pour le reste, nous sommes d'accord et quoiqu'en dise un commentateur plus haut, le Pape a un rôle politique et sa déclaration montre bien toute la difficulté du poste qu il occupe.

      Supprimer
    2. Géo

      À Corto

      J allais oublier...mince...

      Le pape a un rôle politique,(la cité)oui,mais il doit s occuper des âmes et défendre la chrétienté contre les perversions,
      il n a pas à se mêler des choses temporelles,de la gestion de la cité et de la façon dont elle doit être administrée.
      Il n a pas à dire qui le législateur doit accueillir ou pas.
      Sauf,à la limite,à intervenir quand il estime que des chrétiens,la chrétienté ou une nation chrétienne sont menacés dans leur foi par une invasion étrangère.
      Et là,il fait le contraire à ce sujet.
      C est une inversion des valeurs,
      Et l inversion des valeurs,avec l illusion d être chrétien qu'il donne,sont les deux marques du satanisme si cher à des bhl et autres saletés à deux pattes de sphères pédophiles dans leurs rites sacrificiels.

      À quel moment parle t'il de la défense de la chrétienté et agit-il en ce sens?

      Supprimer
  28. Bonjour Monsieur Corto :
    Une petite brève qui n'a qu'un lointain rapport avec votre excellent article : un adepte de la secte "d'amour, de tolérance et de paix", âgé de 72 ans que le grand âge ne semble pas avoir calmé attaque (en voulant l'étrangler) une passante qui fumait devant le bureau de sa secte :
    http://www.20minutes.fr/lyon/2119559-20170821-lyon-septuagenaire-agresse-femme-fumait-devant-mosquee

    Mais il "faut" continuer à les accueillir. Ce monde est fou, le pape aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ana Maria: bien d'accord: ce monde est de plus en plus fou. Quant à "ton vieux " un déséquilibré, sans doute, encore un.

      Supprimer
  29. Qu'il commence à abattre les murs du Vatican, ensuite on avisera.

    RépondreSupprimer
  30. Paru dans la croix...inversée.

    RépondreSupprimer
  31. Cher Monsieur G., puisque vous ne vous nommez pas!.... je vous remercie de "la douce générosité " dont vous m' affublez, je le prends comme un compliment. Devant votre virulence mêlée d' ironie, je me vois contrainte de vous répondre. Et de vous dire ceci: puisque tous les deux vivons en France, vous n'êtes pas sans ignorer que la menace terroriste nous vient non pas des pauvres bougres qui sont d'ailleurs rejetés hors de nos frontières ( j'en ai été témoin pas plus tard que la semaine dernière dans le train qui me ramenait d'Italie en France), mais plutôt, et ceci ne date pas d'hier, de nos zones de non droit où pullule depuis des années le terreau de ce que nous vivons aujourd'hui. C'est en cela que je dis à Corto: ne vous trompez pas de cible.
    De la part d'une bien-pensante......, sans rancune.

    RépondreSupprimer
  32. une société qui a perdu 75% de ses fidèles en 50 années en France, et les cadres dirigeants ne s'en n'inquiètent pas... Imaginons la même chose dans une entreprise (oublions notre administration)ça bougerait un peu plus et il y aurait du (saint)siège éjectable dans l'air !!
    JDx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais dans les faits, les français ont des habitudes chrétiennes, c'est ainsi et c'est durablement encré dans les moeurs et dans les esprits; même chez les juifs et ... ah bah pas trop chez musulmans, c'est vrai et c'est le problème ...

      Supprimer
  33. Accueillir un étranger, pourquoi pas? Réclamer une invasion, c'est pousser le bouchon un peu loin. Ou bien le pape est gâteux et ne se rend pas compte de ce qu'il dit, ou bien c'est sa religion qui est une vaste connerie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encourager le trafic d'être humains ne me paraît pas très moral.
      Je pense que la religion a malheureusement été infiltrée par des gens pas très recommandables.

      Supprimer
  34. bonsoir corto, exactement comme vous. Moi aussi le pape commence à me gonfler sérieusement, alors que je le trouvais plutot " sympa" au début ( je me méfie depuis qu'il s'est mis en tete de laver des pieds de détenus musulmans, je crois.. trop d'humilité peut etre de l'orgueil.. regardez comme je suis bon, je lave des pieds etc..)
    l'argumentaire du pape est bizarre, fallacieux... par ailleurs, perso, je pense que si on accueille des gens, on le fait bien... pas en vrac.. donc sélection et en fonction des moyens que l'on a. Par ailleurs, il y a des pays d'europe de l'est qui commencent à peine à se retaper,et on veut leur imposer des migrants.. mais laissons les deja reprendre leurs esprits...
    anne

    RépondreSupprimer
  35. Bonsoir Madame Véronique,

    Je vous remercie aimablement de me répondre, sachez que la politesse accouplée à l'ironie dont je fis preuve dans mon "contre" commentaire au votre, avait en parti pour objectif d'obtenir une réponse de votre part sans pour autant attiser les flammes de la haine, les flammes de la différence. Ces flammes étant à la limite celles de la divergence d'opinion, en d'autre terme les flammes de la passion des idées exprimées via des mots mal placés; ce dont je ne peux revendiquer la justesse mais dont au moins j'ose revendiquer la volonté de l'avoir voulu: être juste tant par les mots que les phrases qui permettent de vous répondre d'une certaine manière, en vous exprimant une certaine idée. Bref, Madame Véronique.

    Ces préliminaires bien pensants, mal écrit mais bien policés, fautes d'orthographes non corrigées pour ajouter au charme, laissez moi entrée dans vos jolis détails ( pardonnez le style Wild-e ).

    Personne n'ignore la responsabilité des gouvernements successifs quant au fait de faillir à forger des citoyens français, pur sucre, si je puis dire. Personne. Pas même l'algérien avec qui je discuta ce soir et qui me parla français comme j'eu aimé que l'on me parla lorsque je réalisa des clip dans les tiekar.

    Personne ne renie la culture d'autrui, en France, du moment qu'elle s'intègre dans celle de la culture, la vrai, la grande, l'éternelle et pourtant changeante, culture de Mon pays, la France, très chère madame Véronique.

    Vous me parlez de mauvais bougres, je vous réponds petites frappes infâmes n'aillant ni la volonté ni la langue pour se dire français. Vous défendez des personnes ayant une carte de citoyen, vous défendez, sans le vouloir, des personnes qui vous baisent. Veuillez accepter la vulgarité du dernier mot de la précédente phrase.

    Madame Véronique, vous parlez de personnes qui vous baisent. Et moi, je n'aime ni que l'on vous baise ni que l'on me baise, du moins de cette manière. Est-ce que la beauté des mots a pénétré votre esprit ?

    Véronique, vous faites l'apologie de pratiques spirituelles qui affaiblissent mon peuple.
    Ainsi et malgrès la douceur de mes mots, et la gentillesse de votre réponse, je vous le dis tout doucement, et ce calmement, ici c'est la France, tu l'intègres ou tu la quittes.

    Vous nous dites nous tromper de cible, je vous réponds qu'au contraire nous savons parfaitement qui est la cible et vous avez parfaitement raison lorsque vous affirmez que ce sont des français.

    Oui, vous avez raison, il faut oeuvrer, vous avez cultuellement raison madame Véronique, il faut rendre à la justice, à la police et à l'armée le droit que nous leur avons donné, ce fameux contrat social auquel nous avons tous consentit.
    Mais il faut également dénoncé ce contrat associal auquel personne n'a souscrit. Et, c'est, un peu ce que je, nous, faisons ici et là notamment en dénonçant non pas juste le laxisme de la justice mais bel et bien en décrivant progressivement un ennemi, dans le sens de celui à combattre, à repousser hors de nos frontières.

    Ai-je été bien clair madame Véronique ?
    Dois-je être vulgaire, dans le sens d'utiliser des expressions infiniment plus crues et pourtant parfaitement populaires pour vous convaincre ?

    Cordialement,
    G.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir pris de votre temps pour me répondre. Cela démontre votre courtoisie. Il n'est pas besoin de termes vulgaires pour me convaincre, ils sont à mon avis l'apanage des faibles. Ceci étant dit je vous rejoins quant au laxisme incroyable dont ont fait preuve nos dirigeants depuis des décennies . Hier encore Gerard Collomb a déclaré sans sourciller " ce n'est pas du terrorisme mais on a de l'imitation ". Les familles des victimes ont dû apprécier. Mais il faut faire la part des choses et ne pas mélanger les migrants dont on veut nous faire croire qu'ils envahissent la France, avec les musulmans qui sont nés et qui ont ( mal) grandi dans nos cités. Le ver est dans le fruit et ne date pas d'aujourd'hui. Sarko devait karcheriser ces banlieues pourries. On en voit le résultat ! C'est de cet ennemi dont je parle et qui gangrène le pays, cet ennemi dont les papiers en règles, comme les miens et les vôtres, empêchent de les renvoyer hors de nos frontières. Ainsi sont faites nos lois.
      Cordialement

      Supprimer
    2. Vous ne devriez pas jouer le jeu des mauvais politiciens et des mauvaises journalistes, à savoir utiliser le terme migrant car il n'a aucun sens.

      Il y a, je me répète, des clandestins, 80% ou 85%, et des réfugiés. Les premiers doivents être reconduit manu militari hors de nos frontières et les seconds doivent être hébergés le temps que le conflit, chez eux, cesse, ensuite ils repartent.

      Véronique, vous ne savez pas de quoi vous parlez, vous ne savez pas le mal que vous prônez avec cette invasion, parce qu'à paris on parle bien d'une invasion, suffit de prendre le bus ou le métro.

      Veuillez excuser le propos suivant: vous mériteriez qu'on vous migre ailleurs.

      Supprimer
    3. J'habite Paris, et le métro, je connais pour le prendre quotidiennement . Les abus de toutes sortes, les incivilités ne manquent pas. Et d'où proviennent-elles? De la proche banlieue désertée par les français de souche. Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Les zones de non-droit devraient être une priorité pour vous, bien avant "l'invasion " dont vous parlez.
      Cordialement

      Supprimer
    4. Bonsoir,

      Je vous cite: "je vous souhaite de ne jamais devoir migrer au dehors de vos frontières".
      Petite précision que je n'avais pas relevé: 'vos' frontières.

      Voyez comme vous n'êtes déjà plus des notres.

      Je vous l'écris à nouveau: vous mériteriez de vivre votre menace Véronique, sougez-y.

      Cordialement,
      I.

      Supprimer
    5. Un peu décevante votre attaque, je vous pensais plus subtil.
      Bien à vous malgré tout

      Supprimer
    6. Véronique, je vous ai déjà tout dis et je pense que vous avez parfaitement compris mes propos.

      Reliser Véronique, c'est pour vous rien que pour vous.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa