lundi 13 novembre 2017

Prières de rue à Clichy: Une réponse aux promesses clientélistes non tenues de Monsieur Muzeau ?

Monsieur Muzeau, maire de Clichy, a fait beaucoup parler de lui avec la manifestation qu'il a organisé contre les prières de rue. Depuis, il nous dit même posséder des lettres dans lesquelles on lirait que des menaces de morts contre les juifs de sa commune auraient été proférées.

On sait depuis qu'il y aurait déjà deux mosquées à Clichy, deux églises et une synagogue. 

Curieusement, monsieur Muzeau, élu maire en juin 2015 (1 an après les municipales nationales), a oublié ces derniers jours de nous dire que 6 mois après avoir été élu, il avait promis de faire construire une troisième mosquée, promesse qu'on imagine avoir été faite pendant sa  campagne électorale. Clientélisme ? Assurément, et un courrier (ci-dessous) ainsi qu'une déclaration orale datés du 7 septembre 2015, le prouvent. A aucun moment ces derniers jours, monsieur Muzeau n'a fait état de cette promesse et depuis septembre 2017, date de celle-ci, rien n'a été entrepris pour l'honorer. Pourquoi ? Ceci expliquerait-il en partie le comportement des muzz de Clichy ? A voir et à lui de fournir des explications !


A-ton déjà vu un maire faire une attestation de ce genre ? Pas à ma connaissance. A-t-on déjà vu un maire s'engager par écrit à déléguer la réalisation d'un tel projet à une association cultuelle ? Pas à ma connaissance. Pouvait-il, en tant que premier élu de la ville, prendre de tels engagements de construction, de cession de terrain et de dépenses sans un avis, au minimum majoritaire, de son conseil municipal ? Certainement pas.

Pour l'anecdote, cette lettre, un modèle du genre en matière de clientélisme, a été lue par monsieur Muzeau devant la communauté musulmane de la ville le 7 septembre. Il l'a remercie clairement pour avoir participé à son élection. Avait-il pris les mêmes engagements, oralement, pendant la campagne pour se faire élire ? Il semble que oui.

Alors oui, si la communauté musulmane de Clichy joue visiblement la provocation avec ces prières de rue devenues récurrentes, il semblerait que monsieur Muzeau, lui-même, ne soit pas très clair et ait fait preuve de clientélisme lors de sa campagne. Voilà qui mériterait investigation...

Résultat de recherche d'images pour "prières de rue muzeau"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

18 commentaires:

  1. Le problème étant peut être le financement par la commune de la "partie culturelle",les fonds étant particulièrement en baisse depuis l'élection de Jupiter,et ça les muz ne sont pas prêts a l'accepter?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zen aztec: ça c'est un autre problème, ici, il s"agit bien avec cette lettre d un cas flagrant de clientélisme

      Supprimer
  2. Bah, l'achat de votes par des promesses fallacieuses n'est pas nouveau, c'est même le principal problème de la démocratie qui s'appelle démagogie. Déjà les Athéniens en firent l'expérience.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: pas nouveau certes mais là, on a sous les yeux une lettre qui le rpouve, ce qui est bcp plus rare

      Supprimer
  3. Encore un élu LR, mon cher Corto, qui fait honneur à son parti !
    En somme, et si j'ai bien suivi, il se fait élire en faisant des promesses aux musulmans. Il ne tient pas ses promesses. Les musulmans manifestent leur mécontentement. Et Monsieur le Maire organise des manifestations d'élus contre les manifestations des électeurs floués.
    Belle mentalité, comme aurait dit Jean Richard !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: encore un élu, pas la peine de préciser LR, car le clientélisme est dans tous les partis sans exception, plus rare il est vrai de la part d un LR quand il s agit d acheter le vote muzz, encore que...

      Supprimer
  4. Si Muzeau est le premier à tenir la banderole sur la photo et au vu de l'attestation contradictoire,je lui conseillerais plutôt de relire le Tartuffe de Molière...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vencemiaire: c'est bien lui en effet sur la photo et pas la peine qu il relise Tartuffe, c'est une pièce que les politiciens de tous bords connaissent par cœur

      Supprimer
  5. Trop fort, ce M. Muzeau...
    Je lui prédis un bel avenir... ou pas d'avenir du tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bedeau: a moins que la parution de cette lettre fasse scandale comme elle le devrait, je prédis à ce monsieur de rester maire encore de longues années

      Supprimer
  6. Ne s'expose-t-il pas à des poursuites judiciaires pour ses 3 derniers "engagements" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blaise: je pense que si mais encore faudrait-il que quelqu un se saisissent de l affaire et dans un souci de maintenir la paix sociale, pas de couilles, pas d'embrouilles, personne ne le fera

      Supprimer
  7. Je suis sur le cul... Mais cette quoi cette lettre ?? A croire que le gars était dans une cave, menotté, un bout d'oreille en moins quand il a rédigé et signé ce papier.
    Ou alors c'est une vraie pute et un beau menteur (un politique BFM quoi...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vlad; sur le cul, tu peux, parce qu il n était pas dans une cave, pas mutilé quand il l a lu publiquement devant la communauté musulmane de clichy !

      Supprimer
  8. "Mais c'est quoi cette lettre" voulais-je dire précédemment et non "cette quoi..."
    Je me suis étranglé en lisant ton billet, mille excuses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vlad: de rien mon biquet ! au fait vs déjeunez avec nous le 16 decembre ?

      Supprimer
    2. Ce péripatéticien manifeste contre les prières de rue, pour accélérer la construction de la mosquée promise, pardi.
      Il n'est pas dans la contradiction.
      Pute assumée.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa