dimanche 16 juillet 2017

Vous reprendrez bien un petit coup de repentance ? Et bien non !

Résultat de recherche d'images pour "vel d hiv"

Je pensais que ce Macron  nous épargnerait tous les poncifs du genre tant il me semblait plus brillant que certains de ses prédécesseurs mais non, il a fallu qu'il nous refasse le coup de la repentance: " C'est bien la FRANCE qui organisa la rafle du Vel d'Hiv ! " avec ce mot France sur lequel il força le ton.

Et bien non, mon con, ce n'est pas la FRANCE qui organisa cette rafle. Ce sont quelques dizaines hommes de pouvoir qui, avec leurs nervis et autres collabos, organisèrent cette rafle. Même que parmi ceux qui œuvrèrent ce jour-là, certains n'eurent pas le choix: obéir ou partir avec. Le courage de dire non, c'est pas donné à tout le monde; aurais-je dit non ? Bien top facile d'accuser le pays tout entier.  Les livres d'histoire et le Macron me disent qu'aucun Allemands ne prit part à cette rafle. Soit la chose, et alors ?  Cela suffit-il pour accuser tous les Français de l'époque ? Non, certainement pas.Mon grand-père, mon père, mes oncles et tantes n'ont aucune responsabilité dans ce qui a été commis. Comme la grande majorité des Français. Comme cette grande majorité de Français qui n'ont même pas su ce qui se tramait et s'organisait à Paris ou à Vichy. Vichy n'était pas la France. Et quand bien même l'un des miens eut participé à cette horreur que je ne m'en sentirai pas coupable pour autant.

Trop facile de tenter de culpabiliser les générations suivantes. Moi, je n'y suis pour rien, mes neveux et nièces, le gosse du voisin ou les enfants de la commune n'y sont pour rien. Nous n'avons rien fait et il est hors de question que nous soyons obligés, parce que Macron, Hollande ou Chirac l'auront décidé, de nous battre la coulpe pour ces crimes d'antan. Hors de question que pour caresser dans le sens du poil les victimes encore vivantes de la Shoah, les juifs d'aujourd'hui, quel qu’ils soient, et tous les antiracistes à deux balles que je prenne une part de responsabilité dans un crime que je n'ai pas commis. Ça va, ça suffit la repentance ! Repentance démagogique forcée, ras la frange.

Il n'y a pas de repentance qui tienne, c'est pourtant simple à comprendre, il s'agit d'une page peu glorieuse de notre histoire de France, comme tant d'autres, ni plus ni moins. Faisons-nous repentance pour le génocide vendéen ? Pour les milliers de têtes injustement coupées lors de la révolution ? Non. Le premier n'est toujours pas  reconnu et la Terreur fut le terreau de notre République.

Il ne s'agit pas de relativiser (et donc de minimiser) les déportations, la Shoah et les millions de morts de la folie nazie, il s'agit uniquement de les replacer dans leur contexte, de laisser cela au bon endroit dans nos livres d'histoire. Et de ne pas oublier.

Il s'agit de se souvenir de quoi l'homme est capable quand il se laisse aller à des dérives criminelles. Ni plus, ni moins. Se souvenir, pas culpabiliser et encore moins faire culpabiliser les enfants d'aujourd'hui. Car à trop jouer avec cela, à trop culpabiliser les uns et les autres, on attise ce que l'on est sensé combattre. On le voit tous les jours depuis des années, l'antiracisme et la lutte contre l'antisémitisme ont généré l'exact contraire: racisme et antisémitisme.

Alors, le souvenir, je veux bien. Porter la mémoire de ceux qui furent raflés, déportés et/ou exterminés, je veux bien, mais me repentir comme l'attendent tant de manipulateurs démagogiques, certainement pas.

Et sur ce, vivement demain que je m'en aille prendre la mer !

Et fuck la Macronie !

Folie passagère 3388
Résultat de recherche d'images pour "vel d hiv"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

54 commentaires:

  1. voir la réponse du Président François Mitterand
    https://www.youtube.com/watch?v=owFF0K9-jcs
    Il précise : "ceux , qui demandent que la France fasse repentance , n'aiment pas la France"
    marcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mitterrrand avait raison..."en même temps"...il avait un très bon ami le sieur BOUSQUET, un très bon collaborateur de VICHY.

      100% en accord avec le billet de Corto.

      Supprimer
    2. Marcus: si il y en a un qui n'a de leçon à donner à personne , c'est bien Mitterrand.

      Roland: + 1 !

      Supprimer
    3. Cher Corto : Il ne donne pas de leçon . Il répond simplement à une question des journalistes , ce que ne veut plus faire notre Président actuel , je crois . Et là , il a fait ce qu'il disait , ce qui est à son crédit , non ? .
      Si je trouve sa réponse intéressante , ca ne veut pas dire que j'admire tout ce qu'il a fait .
      Une autre chose :"Je suis le Président de la République , mais je, n'ai aucun pouvoir " dixit à son épouse . Maintenant , c'est de notoriété publique .
      Bonnes Vacances et de bons repas ...
      marcus

      Supprimer
  2. P.S. Comme toujours excellent article
    Continuez et vous arriverez aux 8 000 000 ... très vite
    Cordialement
    marcus

    RépondreSupprimer
  3. Je n'aurais su dire mieux, mon cher Corto !
    J'étais prête à passer une partie de la journée à regarder la commémoration de la rafle du Vel' d'Hiv quand j'ai entendu le président du CRIF prendre la parole et dire quelque chose comme : ce sont les autorités nazies - pardon ! - les autorités françaises qui ont organisé la rafle du Vel d'Hiv...
    Le pauvre homme, dans un lapsus, venait de révéler, à son corps défendant, son sentiment profond qui est sans doute celui de la plupart des Français et même des Français juifs.
    Dès ce moment, j'ai compris ce qu'il en serait de cette journée et j'ai éteint la télévision. Sous le choc, je suis allée écrire un commentaire à l'article intitulé "16 juillet", chez monsieur Benillouche.
    Je vous remercie donc infiniment pour avoir si bien exprimé ce que les Français d'aujourd'hui, quelle que soit leur origine, avaient besoin qu'on leur dise.
    P.S. Que vont-ils faire ce cette plaque commémorative qui ne correspond plus à la doxa du moment ? Vont-ils oser la détruire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marianne: " sur ordre des occupants nazis " et oui, Macron ne sait pas lire et n a pas d'autre choix que de détruire cette plaque si il ne veut pas passer pour un con

      Supprimer
  4. Comme Marcus, excellent billet. Remonté comme un string, avant de prendre la mer. Normandie ? Bonnes vacances quoiqu'il en soit. Bises et amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Al West: Normandie ? disons pour etre plus précis, la Manche, comme il se doit!
      Bises l'ami

      Supprimer
  5. Encore une fois, complètement d'accord avec vous... :)

    Bonnes vacances. Vous les avez bien méritées. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franzi: je ne saurais partir en vacances sans lâcher encore un petit billet demain matin...
      Merci néanmoins

      Supprimer
  6. Les français qui ont caché des juifs, eux aussi coupables.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ceux qui, comme mon père, ont rejoint De Gaulle en Angleterre puis ont combattu en Afrique du Nord, en Italie, coupables aussi?
      Les FFI, coupables aussi ?
      Les Justes, coupables ?

      Il ne vient à l'idée de personne de reprocher aux jeunes Allemands les crimes commis par les nazis. Alors pourquoi nous, nous devons sans cesse courber le dos sous le poids d'un passé dans lequel nous n'avons eu aucune part ?

      Y en a MARRE !

      Supprimer
    2. Isabelle C: C'est vrai ça, pourquoi ? Peut etre bien qu un peuple qui se vautre dans la repentance est un peuple culpabilisé , donc faible et malléable... j ai dit " peut-être "

      Supprimer
  7. Géo


    Accuser les Français de cette rafle,c est comme,par exemple,les accuser pour avoir contribué à détruire des pays du Moyen-Orient ou dans les Balkans alors que ce sont les patrons du macron,qui phagocytent l État français et l UE,qui,en réalité, ont commis ces actes et sont les vrais coupables,et non point les Français,pas consultés sur ces sujets.

    Ce serait comme accuser la France d avoir imposé des vaccins toxiques à sa population alors que ce n est que l'oeuvre d'une clique payée par un cartel pharmaceutique partie d une organisation qui veut imposer ses oukases au niveau mondial.
    (À l époque aussi on vaccinait fermement dans des camps avec Mengele.
    Allons fouiller dans le passé des grands labos,pour voir).

    En outre,qui a subventionné les nazis,sinon les patrons du macron!Qui leur vendait des éléments de combustibles pour leurs armements et autres bricoles et j'en passe sur les dons avant leur accession au pouvoir?

    "Wall Street et l ascension de Hitler" livre-clé de Anthony Sutton.
    Alors les inscriptions sur ce genre de plaque doivent être revues.
    Rappel:Wall Street,la rue du mur près duquel se tenait le grand marché aux esclaves de New-York.

    Pour les réclamations,demandes d indemnisations,auto-flagellations et autres singeries hypocrites,s'adresser au gauleiter de service à l Élysée,qui transmettra à ses maîtres de la fed,cartels bancaire et militaro-industriel.
    Y compris la facture pour les plaques commémoratives.

    D ailleurs,d un point de vue historique,le cloisonnement en sections de cinq ans ne signifie rien,le supposé quinquennat du macron n est que la prolongation des précédents,ou plus exactement d'une chûte.
    On a juste collé une affiche de mode sur un bâtiment délabré,Etat squatté par une colonie de rats d'égoûts et diverses vermines associatives qui continuent à creuser.

    Le macron et sa clique se moquent bien des victimes de quoi que ce soit tout cela n est que comédie pour les gentils veau-tants.

    Après,quand ils rentrent,ils s affalent sur des gros sièges et disent:
    "Enfin,c est fini cette connerie,qu'est ce qu'il ne faut pas dire et faire à chaque fois pour abuser tous ces crétins!
    Le pire,c est qu'on s'emmerde pendant ces commémorations où il faut tout le temps garder la mine de circonstance
    Puis,soupirs intérieurs et pensées du genre:
    Si seulement on n 'était pas obligés de maintenir un semblant de démocratie,on pourrait dire à tous ces .... de rentrer chez eux car on a autre chose à faire".

    D ailleurs,comment croire que des " dirigeants" capables d exterminer des peuples entiers,dont des masses d'enfants,et de déporter des masses de migrants tout en détruisant leurs propres populations autochtones(génocides),puissent avoir souci de ce qui est arrivé en France ou ailleurs sous les nazis?
    Ou à Nice?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Vlà encore pour le macron et sa horde:
      Le bureau des pleurs et des plaintes est fermé en France,pour toute demande d indemnisation on est priés d'écrire aux adresses trouvables (encore!)ici:

      "Big business avec Hitler" de J.Pauwels

      Ou ici:

      "Tragedy and hope" de Carroll Quigley

      Et nombre d'autres ouvrages de valeur.
      Soit le macron est lui aussi un abruti de première soit un complice actif.(ou les deux?)

      Supprimer
    2. "On a juste collé une affiche de mode sur un bâtiment délabré,Etat squatté par une colonie de rats d'égoûts et diverses vermines associatives qui continuent à creuser."

      J'adore ! et j'applaudis.

      Amicalement à tous et bonnes vacances à Corto,

      Supprimer
    3. Géo

      À Annick


      Merci.Je reconnais avoir quelque culpabilité...envers les rats,qui,eux,ne sont pas mauvais mais plutôt très espiègles.

      Supprimer
  8. Cher Corto, je me joins à votre brillant article - et fort, solide.
    On a besoin de ces mots-là.

    Merci
    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madame Chocolat: tous le plaisir est pour moi :)

      Supprimer
  9. anne : comme toujours, idem, excellent article. J'ai les poils qui se sont hérissés en lisant ce que le président avait dit... M.. alors.. C 'est oublier tout ceux qui cachérent des juifs etc... la france est le pays qui eut le moins de morts juifs/ à d'autres pays sous occupation... Et pourquoi n'en parle t on jamais ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. anne: Pourquoi ? Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire et c'est Macron qui a gagné en mai dernier

      Supprimer
  10. Bonsoir, Corto...
    "Se souvenir, pas culpabiliser et encore moins faire culpabiliser les enfants d'aujourd'hui. Car à trop jouer avec cela, à trop culpabiliser les uns et les autres, on attise ce que l'on est sensé combattre. On le voit tous les jours depuis des années, l'antiracisme et la lutte contre l'antisémitisme ont généré l'exact contraire: racisme et antisémitisme."
    Des fois, quand on est de mauvaise humeur, on peut se demander si tout ça n'est pas un tout petit peu calculé et prémédité ? Ça permettrait de diviser (pour régner un tout petit mieux, ou moins mal) et par la même occasion de diaboliser à moindre frais (simplement rémunérer à rémunérer largement les présentateurs des journaux de 20 H.) tous ceux qui auraient l'audace de penser un peu et de ne pas bêler avec le troupeau (suivez mon regard)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bedeau: Pourquoi que " quand on est de mauvaise humeur " ? :) le véritable artiste en politique c'est celui qui réussi a diviser intelligemment un maximum les gens mais en sachant s’arrêter juste à temps, juste avant que les divisés se mettent a se créper le chignon. Quand on est au bord de la rupture, il suffit alors d'en appeler à l'Union Nationale et tout rentre dans l ordre.

      Supprimer
  11. Il faudrait rappeler à l'ado attardé que l'Etat français à été la création des élus de cette putain de république.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Théo: cet ado attardé a beau etre président, il a tout de même de sacrées lacunes en histoire et un certain sens de la provocation

      Supprimer
  12. 150 % d'accord, comme très souvent. Excellent. Bonnes vacances.
    Constance

    RépondreSupprimer
  13. Entièrement d'accord avec Corto et .... exceptionnellement avec Mitterrand qui, à quelques mots près, qualifiait les zélateurs de la repentance à tout va de d'ennemis de la France. Quand on n'aime pas son pays on est un traitre en puissance et Macron lèche babouches de Boutef entre autre en devient un de première bourre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un Dragon: Comme dit plus haut Mitterrand n a aucune leçon à donner à qui que ce soit.
      Macron, je me répète, je ne le sens vraiment pas mais alors pas du tout.

      Supprimer
  14. Bonsoir Monsieur Corto :

    Cinq longues années encore à tenir ! Comme ça va être long... Encore plus long qu'avec Grollande (qui avait pourtant au compteur des kilomètres interminables de repentance obligatoire style "heures les plus sombres").
    Quand Macrone ira en Algérie et autres pays africains il y aura encore plus de repentance "obligatoire". Macron n'a pas encore touché le fond de la stupidité et du "repentir"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ana Maria: oui ça va etre long. Hollande était un gros nul pas bien dangereux finalement, tellement prévisible. Macron, c'est autre chose. Un truc a nous faire regretter Hollande :)

      Supprimer
  15. Bonnes vacances et vogue la galère ! Tu as raison de mettre les voiles parce qu'ici ça ne va pas très fort. En tout cas, pour ne parler que d'aujourd'hui , je ne me sens aucunement responsable des conneries présentes et à venir de nos politiques imbus de leur personne et prêts à sacrifier leur pays au nom de la bien-pensance et du politiquement correct.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idel: ah non pas les voiles,le moteur ! Le hors-bord y a que comme ça que je conçois la mer. Je sais ça pollue et alors ? ! :)

      Pour le reste comme toi ! et sans scrupules :)

      Supprimer
  16. Faut pas tout mélanger !

    D'abord, il n'est nullement question de repentance dans cette affaire, les responsables étant pratiquement tous morts, et la responsabilité ne se transmettant pas de génération en génération ! Les Français d'aujourd'hui ne sont pas plus responsables de la rafle du Vel'd'Hiv' que de la Saint-Barthélémy, ni les Allemands d'aujourd'hui de l'action des nazis.

    Mais il est vrai que c'est le gouvernement légal français qui a choisi de collaborer avec l'occupant nazi et a mis ses policiers à sa disposition, alors que d'autres ( Danemark, Pays-Bas, etc.) ont laissé l'occupant seul mettre en œuvre sa politique.Et ça, c'est l' Histoire objective (qui n'a que faire de la repentance).

    Ginette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Mais il est vrai" étonnante nuance pour une telle abjection. Beurk.

      Supprimer
    2. Ginette: donc en gros on est d'accord !Ginette ? vraiment ?

      Supprimer
  17. Désolé de vous contredire mais Le gouvernement de Vichy représentait bien la France et certainement pas la minorité des français résistants et hommes libres qui ont sauvé la nation.
    Un gouvernement élu parle obligatoirement au nom d'un pays, les citoyens ont toujours la possibilité de ne pas suivre leur leader, preuve en est les résistants.
    Pour aller plus loin l'Allemagne est reconnue coupable des horreurs engendrées par ses leaders et pourtant les opposants à ce régime n'ont jamais été considérés comme tels.
    Vous avez bonne conscience alors vous n'avez pas lieu de vous culpabiliser. Bernard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bernard Meyer: Vous je vous sens bien, un véritable choupinou.

      Supprimer
    2. Non, monsieur Meyer, ne vous en déplaise, la France n'était pas représentée par un "gouvernement de rencontre ayant livré le pays à la servitude".

      Supprimer
    3. les résistants étaient donc moins français que les collabos. De là ù ils sont ils apprécieront que leur courage fut de la merde en barres. On classe où les communistes qui ont été les deux ?

      Comme beaucoup, vous mélangez tout : L'Etat n'est pas le pays. Même sans gouvernement pendant des mois, la Belgique est restée la Belgique. Le monde grec ancien était composé d'un bon millier de cités-Etat. Quand il fallait lutter contre les Perses, il n'y avait que des Grecs pour s'opposer.

      Supprimer
  18. Excellent article sur Dreuz :

    "Dire que Vichy a programmé la rafle du Vel’ d’Hiv, ou que Vichy a cédé aux Allemands, qu’il pouvait s’y opposer, est complètement faux, toutes les archives montrent que c’est exactement le contraire. Mais si on peut montrer que Vichy est le mal absolu, ça permet de combattre l’extrême droite."

    Qui n'a pas vu ces archives où les types de la Gestapo en civil surveillaient toutes les opérations ?
    Et qui ignore d'où venaient les ordres dans un pays occupé ?

    Macron trahit l'histoire à dessein. Personne n'est plus dupe de ce qu'il trame.

    RépondreSupprimer
  19. Félicitations pour les 7M

    Bonnes vacances.
    Moi je rentre d'une longue coupure et j'ai qu'une envie repartir de ce pays de fous/cons/socialistes

    --
    Pwet

    RépondreSupprimer
  20. Un de rien.
    Plein le dos de ces journées de pleurniche à répétition. On ne va pas se couvrir de cendre, de fait commis il y a des années. La plupart des gens n'étaient pas de ce monde. Ou alors on peut remonter aux dragonnades,aux colonnes infernales, aux guerres napoléoniennes il doit bien y avoir quelques petites saloperies.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Et la guerre des Gaules,racontée par César...
      il me semble me souvenir que quelques tribus ont trahi leurs frères d armes et que cela entraina des massacres par les Romains.
      Une nouvelle loi mémorielle,peut-être,et quelques nouvelles singeries cérémonielles culpabilisantes en perspective?

      Supprimer
  21. Après tweeter, je viens sur ton blog, Corto, et comme d'habitude, tu fais la synthèse de tout ce qui nous est insupportable. Je doutais de ce cet olibrius que 15 % des français ont choisi, mais là, sa "femme", son cinéma avec Trump, le Général, Nice....Ça y est, on touche le fond... Je suis consternée, effondrée... Ça n'est pas possible, on va se réveiller ! S.O.S ! En attendant, oublie tout ça sur ton bateau ! A bientôt ! Bises toulousaines.

    RépondreSupprimer
  22. Bonsoir Corto,
    Cela fait des mois, des années probablement, que je vous lis avec un sentiment profond de reconnaissance et de délectation . Vous êtes le premier site que j’ouvre pour avec certitude, bien débuter ma journée. Je n’ai jamais cru bon de vous le dire étant passablement désabusé par cette France que j’ai tant aimée et ces français tellement décevants par leur insondable capacité à se laisser berner. Merci de formuler de façon aussi juste et limpide ce bon sens qui nous fait tant défaut aujourd’hui.
    Vous devriez être reconnu d’utilité publique. Surtout ne changez rien.
    Bien à vous. François Ducrès

    RépondreSupprimer
  23. J'ai appris hier que la France existait en 1942 ! Amouroux, reviens nous, pour leur expliquer.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  24. Géo

    En vérité,il est heureux que le Christ n ait pas été crucifié en France parce que là je ne dis pas toutes les singeries culpabilisantes supplémentaires auxquelles ce pauvre pays aurait été soumis!!!
    Ah oui,on en aurait bouffé,de la repentance à deux balles.
    En outre,si le macron ou les autres avaient pu le faire crucifier ici,nul doute qu'ils auraient sauté sur l aubaine.

    RépondreSupprimer
  25. Algérie = c'est fait ; Oradour = c'est fait ; Vel d'Hiv = c'est fait ; Indochine , Diên Biên Phu,Marcel Bigeard .............?
    Instruction ne veut pas dire intelligence , il fait une chute dans les sondages et notre dictateur en herbe va nous faire savoir que 5 ans peut être extrêmement très long . Sur ce je repart voir si on est toujours aussi tranquille sur les plages de naturiste .

    RépondreSupprimer
  26. Ou bien, ou bien.
    Ou bien la France était avec De Gaulle, ou bien elle était à Vichy.
    De Gaulle a toujours considéré que le "gouvernement" de Vichy n'était qu'un rassemblement de pantins aux ordres de l'Allemagne victorieuse et que rien de ce que ces gens pouvaient faire n'engageait la France.
    Entre De Gaulle et Vichy, Macron a choisi.
    Pour lui, c'est Vichy qui représentait la France.

    RépondreSupprimer
  27. Pour ma part je ne suis responsable de rien dans toute cette histoire. Mais si macrouille veut prendre sur lui, je n'ai vraiment rien contre ... C'est un vrai salaud, pour être responsable de tout cela de façon rétroactive.

    RépondreSupprimer
  28. C'est reparti pour une messe républicaine.

    L'Occupation était une période trouble et complexe. On a perdu une guerre face à l'Allemagne il me semble, donc de fait on a aussi perdu notre souveraineté. Mais il est tellement plus facile de sanctifier les Résistants et de maudire les Collabos. Tout écart à ce dogme est considéré comme hérétique. Et l'Inquisition veille.

    Pour commémorer la rafle du Vel d'Hiv on n'hésite pas à dénoncer des responsable et des coupables et de nous rendre honteux, nous, les sales Français qui n'étions pas nés en 1942.
    Mais quand on commémore l'attentat de Nice de 2016, on reste très vague quant aux auteurs et à leurs commanditaires. C'est la faute au "terrorisme", notion bien pratique qui évite de se poser la question d'une part des auteurs et de leurs commanditaires, d'autre part des carences et des complicité de l'Etat. Mais cela n'a pas d'importance, car vraisemblablement on ne commémorera pas les 75 ans de l'attentat de Nice...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP