jeudi 16 mars 2017

Cinq ans avec François Hollande: Ce qu'ils en ont pensé (8)



Economie, culture de l'excuse, attentats, islam, mariage zinzin,... Au tour de Homo Orcus, SD et Droopyx de nous dire ce qu'ils retiendront du quinquennat hollandais...

" Quinquennat calamiteux, mais plus que l’on ne pense ou que les tableaux de déficit, d’endettement, de chômage et autres statistiques veulent bien nous faire croire et nous vendre. La statistique n’a de valeur et de sens que si elle est comparée aux quinquennats précédents et aux pays comparables. Ce n’est pas encore suffisant, il faut pondérer les valeurs « lues » avec les contextes économiques des époques. C’est à ce moment que l’on constate que ce quinquennat est lamentable. Sur le plan économique, le Sarkozy n’a rien à voir avec le Hollande. Sous Sarkozy nous avons connu la crise politico-technocratique des subprimes qui a été présentée comme une crise financière. Une crise socialiste met en jeu des acteurs responsables : Des responsables politiques, des responsables administratifs et enfin des responsables professionnels. Par magie, quelques administratifs se retrouvent coupables ainsi que la totalité des professionnels, les politiques n’étant que petitement responsables, c’est normal, c’est la théorie des « fusibles » dont la vocation est de péter le moment venu. Une augmentation de la dette dans le cadre d’une crise peut éventuellement se justifier mais pas quand les autres pays n’y ont pas recours. La comparaison est raison. À cela nous pouvons ajouter le prix ridiculement bas de l’énergie et les taux d’emprunt négatifs. Ce quinquennat est lamentable de chez lamentable. Et qu’allons-nous découvrir sous le tapis ? "

Homo Orcus


" Hollande a installé une culture de l'excuse issue de l'idéologie marxisante de la minorité "opprimée" alors que c'est une minorité agressive qui avance ses pions à chaque recul. Voir dans l'islam une religion est un contresens que Hollande a laissé prospérer en subventionnant des associations qui encouragent toutes les exactions au nom de la lutte contre le racisme, comme si la question était là..., et en déversant sur les banlieues des milliards en "politique de la ville" dont l'efficacité est vaine, au contraire, cf. les émeutes. S'ajoute à cela un électoralisme contre-productif, puisqu'il risque d'amener Marine Le Pen au pouvoir.

Parler de religion et de laïcité est dérisoire, les socialistes enfermés dans leurs schémas sont aveugles et sourds."

SD

" Le quinquennat du déni et de la stigmatisation !

A chaque fois qu'un attentat a été perpétré par des musulmans au nom de l'Islam contre des chrétiens ou des yazidis à cause de leur religion, lorsque, par hasard ou nécessité de communication, ces massacres ont donné lieu à un communiqué, celui-ci déplorait le nombre des victimes mais passait soigneusement sous silence leur qualité. C’est pourtant cette appartenance qui leur avait valu d’être enlevées, égorgées, brûlées, explosées, massacrées…

Il ne fallait pas risquer de stigmatiser les amis de notre ami, « le front al Nosra [qui] fait du bon boulot ».

Par contre, toute voix s’élevant contre ce déni, toute voix critiquant une religion pour ses aspects violents, misogynes, homophobes, anti-sémites, pédophiles est forcément islamophobe et répréhensible pénalement. Toute voix s’élevant contre la religion catholique pour les mêmes motifs doit être respectée au nom de la liberté d’expression.

Manifester calmement contre une loi au nom du respect de la famille était une atteinte à l’état de droit commise par des homophobes et des réactionnaires d’extrême droite qui devait être réprimée. Organiser des marches violentes contre les « violences policières » était un droit de manifester qui devait être respecté même s’il pouvait donner lieu à quelques « débordements ».

Refuser de servir une femme voilée est raciste (même si elle est française depuis de nombreuses générations !) et donne lieu à poursuites systématiques. Réserver l’accès à un troquet aux seuls hommes, c’est une tradition historique des cafés ouvriers ou corses.

Une copulation sur un écran, un plug anal sur une place sont des créations artistiques. Montrer un sein que ce gouvernement ne veut pas voir est forcément le fait d’un pornocrate ! "
Droopyx


Résultat de recherche d'images pour "manif pour tous enfants gazés"Résultat de recherche d'images pour "manif pour tous"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

14 commentaires:

  1. À propos d'attentats : à tous ceux qui voudraient se déchaîner contre la fusillade qui a eu lieu ce matin dans un lycée de Grasse, je signale que le lycéen auteur des coups de feu est " de type européen " (c'est la première fois que je vois ce type de précision dans la presse française, on s'américanise à grande vitesse; bientôt, ce sera " de type caucasien " )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Impossible, comme l'a dit Moije 1er, personne ne tire dans une foule en France , encore moins dans un lycée.

      Supprimer
  2. Décidément, les scandales, sous Hollande, se seront poursuivis jusqu'à la dernière minute !

    Ce matin, perquisition de la justice chez Arnys; si les costards de Fillon ont été payés en liquide, Arnys aura un sérieux problème avec le fisc : un commerçant ne peut pas accepter des paiements supérieurs à 1000 € en liquide.

    Vivement, un président honnête, qu'on en finisse !!!


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si vous voulez un président honnête, il va falloir se lever de bonne heure pour le trouver et surtout il va falloir aller chercher autre part que dans la classe politique tous bords confondus, le fait d'avoir l'opportunité de s'en mettre plein les poches et bénéficier de prébendes diverses et variées n'est ni de gauche ni de droite, c'est hélas tristement humain...enfin pour beaucoup.

      Supprimer


    2. Réflexion assez juste de Marcel Gauchet :

      "Les « mystères de l’État » dans lesquels on n’ose pas trop aller mettre son nez, c’est fini. L’esprit démocratique a progressé dans les têtes. Le gouvernement est devenu pour de bon représentatif aux yeux des représentés : ces gens nous représentent, on veut savoir ce qu’ils fabriquent au juste. Or, en France, on a un sacré chemin à faire sur ce chapitre. À l’abri de la révérence pour l’État, il a prospéré une nomenklatura qui se croit tout permis. L’heure d’en terminer une bonne fois avec ces mœurs a sonné. Tout candidat un tant soit peu sensé cherchant à réduire le gouffre qui s’est creusé entre la base et le sommet aurait dû en faire un article prioritaire de son programme. Fillon n’a pas de chance. Les faits qui lui sont reprochés sont banals et véniels à l’échelle du système, mais il ne suffisait pas de s’excuser. Il fallait montrer qu’il avait compris en prenant le problème à bras-le-corps.

      Se greffe sur le gouffre que j’ai décrit une contradiction de plus en plus aiguë entre la logique du privé et la logique du public. L’individualisation pousse les gens, y compris les acteurs politiques, dans une vision privative du fonctionnement social, mais elle les rend d’autre part de plus en plus exigeants en matière d’impersonnalité des institutions. En pratique, le clientélisme et le népotisme sont rois, mais ils sont de plus en plus mal supportés du côté de la chose publique. Ces affaires doivent une bonne part de leur écho au fait qu’ elles renvoient les gens à leurs propres contradictions . Ils ne les emploieraient pas, eux, leurs femmes, leurs enfants, leurs copines et leurs copains ?
      "

      Supprimer
    3. Honnête ne comptez pas sur Macron... ses déclarations de patrimoine sont sujettes à question. des demandes ont été envoyées au Tribunal de grande instance pour clarification car la HATVP déclare qu'elle est sous le sceau du secret professionnel et le PNF pourtant si prompt à réagir parfois(Fillon) la traine étrangement.
      A mon avis les malhonnêtes en ce moment son aussi à chercher dans le pouvoir actuel, les médias et surement la justice qui ose dire à Fillon qu'il est mis en garde à vue parce qu'il est un candidat sérieux à l'élection présidentielle mais ne semble pas s'intéresser à Macron tout aussi susceptible d'avoir fait de fausses déclarations et qui lui ne serait pas un candidat sérieux?

      Supprimer
  3. Complètement hors sujet, mais un bel exemple de gabegie bureaucratique :non-intervention dans une tempête qui a fait 5 victimes au Québec et en Ontario.http://www.journaldemontreal.com/2017/03/15/pas-durgence-selon-le-ministere-des-transports#cxrecs_s
    Myrto303

    RépondreSupprimer
  4. @Homo Orcus @SD @Droopyx j'ai eu du retard pour tous les petites pensées du quinquennat de l'idiot de la France , ce qui ressort le plus c'est l'aveuglement de cette barbarie islamiste protégée par ce gvt , l'endettement , le chômage , la nullitude d'un gvt qui confond état et classe de récréation et le plus important d'avoir réussi de faire d'une présidentielle un grand foutoir . Merci à @Corto de nous laisser nous exprimer .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on en croit le Figaro, pas spécialement hollandiste :

      http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/03/16/97002-20170316FILWWW00292-france-l-insee-optimiste-pour-la-croissance-pour-la-fin-du-quinquennat-hollande.php

      Supprimer
    2. Le figaro file un mauvais coton.. on censure pour un rien sur les forums...

      Supprimer
  5. D'après le Canard, l'avocat qui aurait payé les costumes de Fillon serait Robert Bourgi.
    Décidément, Fillon est bien imprudent (si c'est vrai, un "Et alors ? " ne suffira pas ... ) ! Lire :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Bourgi

    RépondreSupprimer
  6. NB : et toi Corto que penses-tu de ce quinquennat ?

    RépondreSupprimer
  7. Plus la peine d'y penser, le mieux consiste à oublier et à passer
    à autre chose...sauf que si "autre chose" c'est Macron...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  8. Cinq ans de chienlit.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.