mercredi 11 janvier 2017

Atlantic Resolve: Les USA se préparent-ils à faire la guerre à la Russie ?

Débarquement de chars américains, vendredi dernier, à Bremerhaven, Allemagne
Peut-être ne le savez-vous pas mais en France, en gros, près de 60% des infos que reçoivent les gens passent par la télévision, les JT, et la radio, le reste, c'est internet, la presse, le bouche à oreille et les comptoirs de bistrots. Télévisions, radios et journaux ont d'énormes moyens pour récupérer les informations (agence de presse, reporters, correspondants,...) et normalement nous les retransmettre. Alors quand j'apprends un truc important que nul média n'a daigné nous transmettre, je me dis que c'est tout de même curieux mais et sans aucun doute volontaire.

Voyez, et c'est tout de même incroyable...

Alors que l'on nous bassine avec le méchant Trump, les primaires des gauchistes, le mondial de handball, les bijoux de la Castashian ou bien encore l'épidémie de grippe que Marisol semble découvrir, j'apprends que l'armée américaine, encore sous la responsabilité de Barack Obama, est entrain de procéder au plus grand déploiement de forces en Europe depuis la chute du mur de Berlin. 

Plus de 2 500 véhicules de combats et de soutien logistique (chars d'assaut, jeeps, obusiers, canons, porte-chars, porte-containers, remorques) ont été livrés en Allemagne tout début janvier avant d'être acheminés dans différents pays de l'est. Plus de 4 000 hommes pour la plupart issus de la 3e Brigade de la 4e Division d’infanterie américaine accompagnent ce mouvement de matériels. A terme, d'ici 9 mois, selon le journal allemand, Kieler Nachrichten, non démenti par les autorités allemande et le Pentagone, ce sont 2 000 chars d'assaut et plus de 100 hélicoptères qui se masseront sur le front de l'est, canons tournés vers Moscou, la Russie et, naturellement la Crimée. Si officiellement il s'agit d'un simple exercice, une manœuvre de l'Otan et de ses alliés, baptisée Atlantic Resolve en Europe comme il s'en fait régulièrement, et d'une on a jamais vu un tel déploiement depuis 1990 et de deux, les déclarations du colonel Todd Bertulis, directeur adjoint de la logistique du Commandement américain en Europe (EUCOM) à Stuttgart ne laissent aucun doute sur le véritable objectif de cette opération puisqu'il s'agit, selon lui d'installer "la puissance de combat nécessaire au bon endroit en Europe au bon moment, une force tournée vers l'est". Quant au Général Hobes, commandant en chef des forces américaines en Europe, il annonce la couleur: " Trois ans après que les derniers chars américains aient quitté le continent, nous devons les y remettre en réponse à l’invasion de l’Ukraine par la Russie et à l’annexion illégale de la Crimée". Une réponse tardive dans ce cas puisque la Crimée a été réinvestie par la Russie, il y a bientôt deux ans ! Le Général Hobbes, lors de la visite d'une école de logistique de la Bundeswehr a même conseillé à son auditoire: " [face à notre déploiement] les Russes se prépareront en conséquence; mobilisez-vous ! ". Et l'Allemagne de se mobiliser puisque pour la première fois depuis 1990, là aussi, l'Allemagne va augmenter les effectifs de son armée, investir 130 milliards d'euros sur 15 ans en matériels et fera passer son budget de la défense de 33,4 milliards à 39,2  d'ici 2020 (32 milliards pour la France en 2017) !

Ainsi donc, les USA sont entrain de reconstituer, tout à fait discrètement, un front à l'est et donnent tous les signes de vouloir en découdre avec les Russes à la première occasion et pas un mot de cela dans nos médias ! Pas un mot ! Les rares journaux qui en ont parlé se contentent d'évoquer une simple manœuvre militaire ! Avec 2 500 véhicules et 2 000 chars ???

Pas un mot et pourtant, même la France, junior partner, participe à ce renforcement militaire du front de l'est puisque notre armée de l'air a envoyé un escadron de Rafale en Lituanie dès le mois de septembre. Autant dire que cette soi disant manœuvre a été parfaitement orchestrée par les USA et préparée depuis un moment. Et comment ne pas être étonné du silence des médias sur cette gigantesque opération déclenchée à peine 3 semaines avant la prise de fonction de Donald Trump ? Un Donald Trump que l'on sait  et qui se dit plutôt favorable à la Russie de Poutine. 

Alors de deux choses l'une, soit les Américain jouent avec le feu, soit ils ont des informations leur permettant de croire que la Russie prépare un sale coup. Dans un cas comme dans l'autre, il devrait y avoir de quoi intéresser nos médias. Et pourtant, rien!

Quant à l'état de nos armées, je vous invite à lire le billet de Général Desportes intitulé " Un désastre militaire ". Edifiant !

Folie passagère 3418.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

68 commentaires:

  1. Flippant, en effet. Et félicitations pour les 6 mi'ions, tu les mérites largement !

    ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Ces sinistres cons vont nous lancer dans la guerre. Ils préparent peut-être déjà l'"incident de frontière" et l'ultimatum qui le suivra est peut-être déjà rédigé. Arrêtez-les!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pangloss: je ne crois pas à une guerre USA-Russie mais ce déploiement qu on nous présente comme une simple manœuvre est pour le moins étrange. Quel intérêt ?

      Supprimer
  3. Deux possibilités, l'Ukraine ou les pays baltes. Je n'y crois pas, l'armée russe n'est plus l'armée soviétique. De plus, politiquement, ce serait suicidaire et je pense que Poutine est conscient de ses limites. Il peut agir sur de petits pays, pas contre l'Otan, il ne va pas gâcher les avancées qu'il a obtenues à cause de la connerie des Occidentaux.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Nain: en admettant que tu aies raison quel serait donc l intérêt de déployer une telle armada qui soit dit en passant doit coûter un paquet de pognon ? Et pourquoi aucun grand médias n en parle ?

      Supprimer
    2. Il y a eu pas mal d'articles dans la presse allemande, dont die Zeit et FAZ, mais il semble que la décision a été prise au printemps dernier. Les chiffres des blindés ne sont d'ailleurs pas les mêmes. Les Allemands s'intéressent plus à l'est de l'Europe que les Français, c'est leur pré carré depuis des siècles.

      Le Nain

      Supprimer
  4. Bonjour Corto j'ai déja lu ça quelque part,je pense sur un site de réinformation ou sur Sputnik je ne m'en souvient plus mais c'est plutot inquietant.Cela dit Trump vient de
    déclarer que les alliés de l'otan avaient du mouron à se faire??
    J-J S

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JJS: plutot inquiétant en effet. J aimerais bien savoir ce que Trump pense de cette histoire.

      Supprimer
  5. Obama confirme qu'il n'est pas un grand président... des batons dans les roues de Trump, une mise en cause très médiatisée de la Russie et ces mouvements militaires..tout cela n'est pas bon. La paix vacille dans le monde en ce moment avec l'Islam et Les USA en Rajoutent un paquet. Incroyable!
    Et pendant ce temps l'on s'intéresse aux sondages et Macron chez nous!
    Les journalopes ne font pas leur travail...ou sont sous la dépendance extrême de gens puissants et dangereux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Philz: tout cela n est pas bon en effet. Et Obama qui semble ne pas avoir compris que les équilibres mondiaux avaient changé depuis Yalta
      Quant aux journalopes, hein, y a plus grand chose à espérer

      Supprimer
  6. Espérons que ce ne soit qu'une rodomontade de l'équipe Obama pour mettre des bâtons dans les roues de Trump, mon cher Corto. Toute autre raison serait incompréhensible ! Au moment de quitter le pouvoir on ne déclenche pas une guerre.
    La conférence de presse de Trump a été super pépère, de mon point de vue, pas du tout l'ambiance veille de guerre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: ce déploiement, avec cette ampleur, est tout simplement surréaliste. A quelles fins ? Faire chier Trump ? il est forcément, maintenant, au courant.
      Il me plait bien se Trump, de plsu en plus quand je vois comment nos journalopes essaient de le démonter ou de quelle façon ils en parlent

      Supprimer
  7. Sur twitter cette information est passée avec Sputnik , j'ai fouillé un peu partout et pas un mot de nos journaleux , avec eux on saura qu'on est en guerre 3 jours après .
    C'est un coup que notre chef de guerre rempile :-(
    Félicitations pour tes 6 millions d'électeurs à ta cause " liberté d'expression " .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri: j ai eu beau chercher, je n ai pas trouver non plus si ce n'est dans le Parisien qui parle simplement d'une manoeuvre de l Otan
      Et ne me parles plus du retour de Hollande, ça ne fait des poussées d'urticaire

      Supprimer
  8. Merci Corto pour cette info. Du coup je suis allé voir ce que disaient les Kieler Nachrichten.
    Selon ce journal, les soldats de la 3ème brigade blindée de la 4ème division d'infanterie, d'ordinaire stationnés à Fort Carson, dans le Colorado, seraient déjà au Texas, avec leurs chars M1 Abrams de 70 tonnes, en train d'être chargés sur les transports qui doivent les débarquer ce mois-ci à Kiel, Lübeck ainsi qu'à Liepaya, en Lithuanie.
    La Bundeswehr va participer à l'opération en envoyant en Lithuanie des soldats et des chars Léopards.
    Officiellement le déploiement est prévu pour une durée de seulement 9 mois et l'état-major américain en Europe affirme que les 4000 soldats seront de retour au Colorado pour Noël 2017.
    Qui va croire ça ?
    Il est temps de calmer le jeu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blaise: 9 mois, oui, a-t-on déjà vu une manœuvre militaire de cette ampleur durer autant de temps ?

      Supprimer
  9. Corto
    Vu aussi sur tweeter les vidéos impressionnantes des convois US face à l'Est...
    Je partage tes interrogations...

    Qu'est ce qui se trame là? Obama et l'administration qui lui demeure fidèle essaient ils simplement de savonner la planche à Trump?
    Ou se joue t il sous nos yeux le n'ième épisode d'une guerre froide que nous croyions révolue?

    Face à ce que tu mets en exergue ,le silence assourdissant de nos politiques et de nos medias.
    Incompétence notoire?
    Passivité, voir complicité avec une administration en fin de règne?
    Où sont nos brillants politologues, capables de nous sensibiliser à ce qui se passe, de nous l'expliquer? D'investiguer?

    Aux abonnés absents.Seule demeure intéressantes aux yeux de ces gens là la gamelle de fin de mois, les réductions d'impôts, et
    le politiquement correct...

    Quant à nos impétrants au siège suprême, "no comment "sur l'évolution de la géo politique...
    Pas de quoi les considérer comme des acteurs de premier plan, qu'elle que soit leur obédience!
    Je me contrefous de l'analyse éventuelle de Macron,Valls et autres marionnettes....mais prends très au serieux celle du général Desportes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. gridou: toute la question est là: que se trame-t-il là bas mais tout de même, on n a jamais vu un tel déploiement americain en Europe depuis le temps de la guerre froide.
      Nous aussi on a de grandes oreilles capable de voir un char us se balader en Lituanie, autant dire donc que Hollande et sa clique sont au courant de ce déploiement. Mais silence radio au propre comme au figuré. Etrange vraiment.

      Supprimer
  10. Un excellent blog militaire en a parlé le 7 janvier mais à part cela...à l'est rien de nouveau !
    http://www.opex360.com/2017/01/07/le-deploiement-en-pologne-dune-brigade-blindee-americaine-commence/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roland: je connais ce blog mais n avait pas vu passer cette info. je trouve d ailleurs que l article en question ne se pose pas beaucoup de question, pour le coup, on dirait le même article que celuiparu dans le Parisien

      Supprimer
  11. Ca me rappelle les exercices REFORGER (reinforcement US forces in Germany) des années 70 à fin 80. Je garde un souvenir amusé du dernier joué en 1989. Seulement à l'époque la frontière à ne pas dépasser c'était celle entre RDA, Tchéco et le "monde libre". Qu'en est-il réellement aujourd'hui de la menace d'une Russie qui n'a plus rien avoir avec l'URSS et encore moins avec le bloc du Pacte de Varsovie.
    Je ne suis plus dans les secrets des dieux pour le savoir.
    Le Drian envoie périodiquement quelques unes de nos unités faire mumuse dans l'extrême Est de notre continent ce n'est un secret pour personne. Suffit de lire les articles de http://www.opex360.com/
    Ayant côtoyé les US pendant ces années là où la menace était réelle et ensuite dans les Balkans (BiH et kosovo)où il fallait éradiquer la présence serbe appuyée par la Russie je puis vous assurer que je m'en méfie comme de la peste.
    Que Trump et Poutine ne nous déçoivent pas et que le (ou la) successeur de Grolasson soit attentif a ne pas se laisser manipuler ni par l'un ni par l'autre.
    SOROS doit être aux anges .... BHL doit le jalouser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un Dragon: sans etre dans le secret des Dieux, je peux te dire que certains militaires de haut rang français se posent quand même de sacrés questions face à ce déploiement.
      Quant à Soros, j espère qu un jour on connaitra la vérité sur ce personnage

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      "Soros...la vérité!"

      Bon c est hyper simple:
      C est un habitant de l Enfer et il va bientôt y retourner.
      Avec tous ses potes de la pieuvre internationale.
      Y retourner,lui et quelques autres...
      un peu plus tôt.

      Supprimer
  12. merci beaucoup Corto. j'ai pourtant suivi du mieux que j'ai pu l'affaire ukrainienne et la crimée.. je n'avais pas eu l'impression que la Russie avait " attaqué" ouvertement ces pays, ni annexé la crimée ? par contre les USA ont ouvertement favorisé la " révolution orange"... me trompé je ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: pas la révolution orange, mais la révolution dite de Maïdan. John Mc Cain avait même fait le déplacement plusieurs fois pour encourager les " révolutionnaires "

      Supprimer
    2. anne : oui oui... me suis trompée...ils n'étaient pas orange cette fois ci.. mais en bleu et jaune... c'était un bin's terrible dont n'a pas parlé non plus la presse francaise

      Supprimer
  13. quelques centaines de tanks inférieurs à ceux des Russes et 4000 hommes ? Bricole balayée en 6 heures par les russes. Ca n'a aucun sens stratégique parce que la défaite de ce petit corps expéditionnaire obligerait immédiatement à recourir à l'arme nucléaire par les USA (pas le temps de faire un pont aérien).
    Moi je pense plutôt que c'est une manoeuvre du danseur Obama pour mettre Trump en difficulté.
    1/ Si Trump fait arrêter le transfert de troupe, on dira qu'il est vendu aux Russes, que c'est un dégonflé, qu'il sape la grandeur des USA, enfin ça le décridibilise.
    2/ Trump laisse continuer le réarmement aux frontières de la Russie, et là Trump se décridibuilise face aux Russes qui douteront pleinement de sa volonté de coopération.
    Obama n'a été qu'un ectoplasme et il révèle sa capacité (de nuisance) sur le départ. Sinon pourquoi mener cette politique urgente de réarmement qui ne sera plus sous son contrôle le 19/01 ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. anonyme: je le vois assez bien comme ça aussi

      Supprimer
    2. C'est également mon analyse. Tout cela est bien inquiétant. Et quand je lis ou vois tous ces gens qui pleurent sur le départ d'Obama et la défaire de Clinton, trump et Poutine sont les hommes à abattre.

      Supprimer
  14. J'ai bien peur que l'équipe Obama, Clinton etc. soit en mode panique.
    Ils doivent avoir au cul un inimaginable nombre de casseroles et ne peuvent pas laisser arriver Trump au pouvoir sans risquer de gros problèmes.
    Ces cons risquent de déclencher une guerre mondiale pour masquer leurs turpitudes.
    Je compte les jours en espérant que tout se passe bien et pousser enfin un gros ouf !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PLC: vois le commentaire de l anonyme ci-dessus, la réponse est a mon avis là

      Supprimer
  15. Géo

    Les USA et leurs larbins de l OTAN/UE feront tout pour empêcher des nations d Europe,dont la France,d établir des relations saines avec la Russie,sinon ils se feraient jeter hors d'Europe.
    Ils cherchent à mon sens à faire faire un faux pas à monsieur Poutine pour jeter la faute d un conflit grave sur lui,
    donc les merdias pourris que nous avons taisent ces choses pour faire paraitre uniquement une éventuelle réaction russe hostile pour la présenter comme le premier acte de belligérance!

    Ceci dit,la Russie aurait tort de se gêner en se privant de l arme nucléaire en cas d agression.
    Les affaires d Ukraine ont été provoquées par les USA et l OTAN,cette crapule de Soros à la manoeuvre,pour déstabiliser la Russie.

    Les USA sont les premiers fauteurs de guerre de la planète.Comparer le nombre de guerres qu ils ont causées en comparaison des autres pays.
    David Horowitz a lui aussi et pas rien que lui très bien montré dans ses ouvrages comment les USA ont tout fait pendant la guerre froide pour torpiller le réchauffement des relations diplomatiques avec l ex URSS.
    Le fameux"cordon sanitaire" établi dès la révolution bolchevique et subventionné par leurs financiers,(qui ont aussi soutenu en secret Lénine et Hitler)autour de la Russie,visant aussi à isoler les modérés,les Mencheviks.
    Même cordon autour de la Chine,à l heure actuelle,qu ils essaient d établir.

    1823:doctrine de Monroe:l Amérique aux américains,c est à dire:les Amériques aux USA,
    voir ensuite les agressions US contre divers États d Amérique du sud pour piller leurs biens et les oppresser,contre le Mexique aussi,la résistance de Fort-Alamo par le gal Santa-Anna en 1836 présentée comme héroïque mais cachant l appropriation par les USA de terres appartenant au Mexique,la menace de Grant contre la France de Napoléon 3 au Mexique non pas pour défendre la liberté des mexicains incarnés par Juárez mais pour consolider leur domination,et plein d exemples de ce genre on suit les USA par le sang qu ils ont versé,le soutien aux dictatures et aux gros propriétaires au Mexique et aussi ailleurs,en Amérique du sud,début 20eme siècle notamment.
    Jusqu en Chine où l on avait imposé aux Chinois le trafic de l opium par la force,les canonnières du commodore Perry.
    Il y aurait beaucoup à dire sur les relations entre la City et Wall-Street.
    L'armée US au secours de leur dieu dollar(sous prétexte des "droits de l Homme,l escroquerie intellectuelle) dollar qui ne vaut plus un clou sans elle
    (In goLd we trust!)
    leur soutien aux branches les plus intégristes de l islam qui nous vaut l actuel merdier migrant et terroriste,
    Les Français(mais pas qu eux,hein,Merkel et toute la mafia de l UE)
    devraient avoir vraiment HONTE de leurs hommes et femmes politiques et de leurs médias pourris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      "Réseau international.net les États-Unis ont été en guerre 222 des 239 années de leur existence"

      Depuis leur création en 1776.
      Amérique du nord,latine,Moyen-Orient,Europe,Asie,Afrique...


      Supprimer
    2. Géo

      Rectification:
      "La résistance de Fort-Alamo CONTRE le gal Santa-Anna".
      Sinon,ça changerait tout.

      Supprimer
  16. C'est pour em.....Trump, le partant est mauvais joueur, comme la classe de bobos américains, ils vont tout faire pour l'empêcher de gouverner tranquille, au risque de déclencher une cata en Europe, je ne pense pas que Poutine se fera avoir, mais bon, en plus, ce serait encore les européens qui trinqueraient et pas les Américains sur leur sol !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boutfil: c est l option qui me parait la plus plausible: faire chier Trump et Poutine, je ne vois pas autrement

      Supprimer
  17. Géo

    Et à mon sens les choeurs de l Armée Rouge dans l avion ont été assassinés à qui faire croire qu un avion vérifié tel qu il l est en telles circonstances puisse s écraser au fond de la mer sauf à utiliser des moyens électroniques pour cela.
    Les Russes n oublieront pas,et ils auront raison.
    Mais dire publiquement que l avion a été saboté par des moyens électroniques équivaudrait à déclencher une guerre mondiale,donc,leur sang-froid permet à tout le monde d éviter le pire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo: je n extrapolerai pas sur cette cata, mais ilest vrai que l'avion avait eu sa révision générale deux mois avant l accident. Bizarre

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      Et de surcroît j ai appris qu il y a présence de navires US en mer Noire (et aussi français parait-il).

      Je rejoins les commentaires de ceux qui nous disent pas aptes à résister aux Russes si guerre il y avait je crois que l OTAN serait balayé et les Russes peuvent paralyser ses défenses,comment croire en la valeur d une armée européenne,surtout dans de telles conditions?

      Et des Allemands qui auraient vécu la dernière guerre mondiale devraient comprendre ça(enfin,je suppose)eux qui auraient vécu l arrivée des Russes.
      Renforcer leur armée ne servira pas à grand chose tout ça ne parait-il pas irréaliste,inadapté aux circonstances,au contexte actuel?
      On n est pas en phase avec les réalités.
      Les Russes,en dépit du cas particulier de l URSS,dans un contexte de guerre froide (et d intrigues des USA)ne sont pas des bellicistes,ce serait complètement faux à mon avis de le croire,
      mais ils ont un sens patriotique prononcé,l âme chevillée à la terre natale,qui pourrait nier cela?(et c est aussi pour ça que j ai vraiment du respect pour le président Poutine,qui est de plus un redoutable joueur d échecs.Nous?c est un désastre sur tous les plans,j ai honte pour notre pays qui contient tant de valeur de richesses et trainé ainsi dans la merde par un ramassis d ordures sur pattes.)
      et les américains ne sont,encore une fois,pas chez eux et de plus en plus détestés partout,à juste raison.

      Et les Chinois...
      Obama le médiocre a été humilié en Chine quand il s y est rendu,on a failli en venir aux mains.

      Un monde multipolaire est ce qu il y a de mieux pour une France redevenue indépendante et non plus sous Occupation.
      Nous n avons pas d amis,un pays n a pas d amis,seulement des alliés de circonstance.

      Supprimer
  18. J'allais, ce jour, dans la capitale de ma province (disparue) visiter une usine à gaz municipale qui fait la promotion de l'Europe.
    Tout un chacun de s'extasier du vivrensemble, de la paix dans les coeurs, du respect des drouâdel'hôm... Par contre quelques petites piques à l'encontre de la Russie - c'est tendance ma bonne dame ! Ces affreux qui bien que ne la pratiquant plus, n'ont pas aboli la peine de mort.
    J'étais atterrée par tant de parti-pris.
    Le centre de documentation (et surtout de promotion) des institutions, où un salarié attend encore son public derrière un écran, regorge de plaquettes, brochures, livrets (50 pages) pour enseigner les manants (moi). Comment mieux accueillir les tziganes, que faire pour les migrants..
    Pas un mot sur l'origine de cette religion gaucho-boboïde que sont les drouâdel'hôm, circulez, y-a rien à voir.
    Pas un mot sur l'escalade militaire US en Europe à l'encontre des Russes.
    Les belles âmes ! Et tout ça avec mes sous. Je me pâme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dame Ginette: municipalité de droite ou de gauche ? La mienne a beau etre de droite, à la bibliothèque municipale, Raspail, Zemmour, Finkielkraut, Onfray, Brunet, etc... n'ont jamais existé

      Supprimer
  19. Les télés doivent d'abord traiter l'information prioritaire : les soldes.

    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Droopyx

      "Soldes"

      Ça tombe bien,l Europe est soldée.

      Supprimer
    2. Droopyx: les soldes !! j avais oublié que c'était le jour J et je suis allé chez Carrouf: l horreur ! j ai laissé mes courses dans le caddie, ai fait demi-tour et me suis rabattu chez l épicier... marocain du coin.

      Supprimer
    3. Géo

      @Corto

      "Laissé mes courses dans l'caddie".

      Tu vois bien que la télé perturbe.

      A chaque solde,je me dis que j irai un peu plus tard aprés le début de la ruée collective qui consiste à amasser encore davantage de capharnaüm chez soi et puis je laisse tomber.
      J'attends qu ils nous payent pour acheter leur bazar.
      En France,après des affaires du genre Mistral et Rafale,ça devrait bientôt être possible.

      Supprimer
  20. D'accord avec le commentaire de Le Nain sur le coup.
    Comment imaginer une guerre déclenchée dans la précipitation contre la Russie,pour la seule raison que Trump sera investi dans trois semaines et que cela ne fait plaisir ni à Obama,ni à Clinton!
    Vous me direz: on a déjà vu dans l'histoire des guerres déclenchées pour moins que ça ou pour d'autres motifs irrationnels...En cas de conflit,le déséquilibre des forces entre la Russie et les USA serait évident-il n'y aurait pas photo,comme on dit.

    Peut être n'est-il pas mauvais non plus de montrer à Poutine qu'on ne viole pas l'espace aérien des pays de l'Union,à de nombreuses reprises,sans quelques conséquences.

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vendemiaire: je suis assez d accord avec Le Nain mais comment cependant expliquer un tel déploiement ? déploiement déclenché juste au moment où Trump va prendre ses fonctions ?

      La Russie a violé l espace aérien européen, oui et alors ? Tu crois que c est ce déploiement qui y changera quelque chose ? pas moi.

      Supprimer
    2. La Russie ne fait pas que violer l'espace aérien des pays de l'Union,elle inquiète et fait chier aussi les trois petits Etats Baltes(Lituanie,Estonie,Lettonie)qu'elle a asservis et colonisés en 1945 et qui ont retrouvé,en 1990,leur histoire et leur indépendance.
      Pour ce qui est du pourquoi de ce déploiement,Corto,je n'en sais foutre rien....

      Vendémiaire.

      Supprimer
  21. Bonsoir Corto,

    Agitation toute bronwnienne (à couple 0, qui ne produit rien). Si les USA de lançaient dans un conflit ouvert avec les russes, ils seraient bien seuls pour le conduire vu l'état de délabrement de l'outil militaire en Europe (je te rappelle que nous, nous avons Vigipirate à conduire et plein d'Opex sous les tropiques). Et je ne sens pas particulièrement les vieux européens dotés de velléités guerrières pour affronter les ivans.
    Pour les Rafales dans les pays baltes, il s'agit de l'opération Baltic Air Policing qui a été lancée en 2004. Cette opération vise à défendre l'espace aérien de ces pays qui ont des forces aériennes assez réduites. Le contingent français vient juste de terminer son tour de garde (avec des Mirage 2000-5) et a cédé la place aux hollandais sur F16. C'est là: http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2017/01/07/baltic-air-policing-17420.html.
    Trump dans quelques jours sera officiellement président des Etats-Unis. Je pense que le jeu va se calmer bien que le camp des néo-cons s'agitent encore avec ce soi-disant rapport sorti, comme c'est bizarre, aujourd'hui. Les journaleux en cours sont encore une fois égaux à ce qu'ils sont. Nihil novi sub sole.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. H. : je ne crois pas à un conflit ouvert avec la Russie mais pourquoi un tel déploiement ?

      Supprimer
  22. Au sujet de ce déploiement, tous les bons blogs de défense en ont parlé. Les média officiels, eux, sont aux abonnés absents comme d'hab. Ca bouge un peu cependant: http://www.insolentiae.com/propagande-encore-le-courage-dyves-calvi-salue-par-le-nouvel-obs/

    RépondreSupprimer
  23. L'information importante est peut-être que l'Allemagne va dépenser plus pour son armée que nous.

    RépondreSupprimer
  24. Ce n'est pas tant le déploiement de ces forces qui est inquiétant c'est le contexte dans lequel cela se produit:
    - pseudos affaires Trump dont on parle encore aujourd'hui!
    - Cyber attaques russes contre les USA
    - médiatisation à outrance et provocation vis à vis de la Russie de plus en plus insistantes.
    - Guerre en Syrie suivie de manipulations médiatiques (voire remarque de H et Calvi mais remarques de Eric Denecé https://twitter.com/Marion_M_Le_Pen/status/811910400107122689/video/1)
    - Attentats en Europe dont le dernier en Allemagne
    - Mouvements migratoires marqués en Europe créant des instabilités importantes et des tensions
    - Faiblesse de cette Europe..
    - Une Amérique peut être un peu trop tendue et qui semble ne pas maitriser "ses nerfs"

    Beaucoup de mouvements autres que les mouvements de troupe mais très inquiétants finalement.
    Ces manoeuvres tombent mal manifestement !

    RépondreSupprimer
  25. Baudelaire comparait la Belgique à un bâton merdeux; je dirais, moi, uniquement Bruxelles,belle et agréable ville mais siège de l'OTAN et des institutions européennes.
    A chatouiller les puces d'un ours, on risque d'en attraper ou de se faire mordre très fort.

    RépondreSupprimer
  26. Ce prix nobel de la paix est une sous-merde avec sa clique de bobos.
    Et la Chine dans ce boxon, vous y avez pensé ? Il faut toujours essayer d'identifier le troisième larron.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  27. Ce déploiement de force devait être prévu depuis quelques mois bien avant l'élection de Trump.
    Le clan Clinton à qui Obama doit tout, a exigé de ce dernier de pourrir les premiers mois du nouveau président.
    De plus les démocrates n'ont admis leur défaite en Syrie.
    Si on peut aussi égratigner l'ours russe, pourquoi se priver.
    Et puis faire entendre des bruits de bottes pour montrer sa résolution peut-être utile.
    On évoque très peu la situation en extrême orient qui est préoccupante, la Chine bétonne à tout va des ilots pour en faire des porte-avions permanents et par la même agrandir sa surface maritime, ces agissements provoquent des soubresauts bec les voisins comme le Japon qui réarme malgré sa constitution.
    Malheureusement ce n'est pas notre armée complètement à la ramasse qui jouera les premiers rôles quelque soit le prochain président.

    RépondreSupprimer
  28. Une fois encore l'homme joue les apprenties sorciers sans vraiment mesurer les conséquences de ses actes.
    Obama est un excellent show man qui a a su vendre son image de manière magistrale, la preuve, le vulgum pecus se pâme en entendant son nom sans être foutu de dire ce qu'il a fait.
    Quant on pense que ce mec a engagé son pays dans cinq conflits et a reçu le prix Nobel de la paix, on croit rêver...
    la folle de Clinton doit être aux anges.
    Trump va devoir être plus que bon négociateur pour désamorcer tout ça sans passer pour un dégonflé aux yeux des ricains et tout en gardant sa crédibilité aux yeux de Poutine et du reste du monde.
    Et Quid des chinois qui, quand même, ne comptent pas pour rien, ils ont quelques divisions a aligner ces braves gens...

    Quant à notre armée ou ce qu'il en reste, j'ai honte de voir ce que ces politiciens de merde en ont fait...

    On est mal patron, on est mal...

    RépondreSupprimer
  29. Don't panic, avec 7500 têtes nucléaires de chaque côté, ces démonstrations de force peuvent se comparer aux gestes d'intimidation sans passage à l'acte des gorilles mâles avec exhibition de crocs et coup de poings sur le poitrail. Quand à la Bundeswehr, à l'époque (vers 1980) ou je servais dans les forces françaises en RFA elle disposait de 3500 chars, on en est loin aujourd'hui, les 2% de budget sont un petit réajustement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le risque d'affrontement direct parait minime bien sur mais toutes ces démonstrations de force ne sont pas bonnes pour l'équilibre du monde. Une incitation sournoise à pousser certains qui n'attendent que cela pour s'attaquer à tout ce que représente me monde "occidental". On joue avec le feu alors que le conflit Syrien semble se calmer. C'est incroyablement irresponsable!
      Les Américains et leurs postures en ce moment jouent sur la carte politique intérieure et extérieure de façon très malsaine. L'idéologie véhiculée par tous ces démocrates grands donneurs de leçons montre son vrai visage quelque part.
      Bien sur les dirigeants russes ne sont pas des agneaux de première jeunesse mais la façon dont on les traite médiatiquement a quelque chose de pourri.
      Les tentations d'un homme nouveau que ce soit à travers l'Islam ou ce socialisme à la pensée unique sont très inquiétantes surtout lorsque ce sont ceux qui détiennent le pouvoir d'informer qui en abusent

      Supprimer
  30. Longue vie à ton blog Corto.
    Je suis passée voir l'autre face de la médaille et n'ai pas été déçue.
    C'était la première fois que je voyais les cheveux de Yul ^^. Et le reste aussi d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
  31. Ce déploiement était planifié depuis un certain temps et il devait coller pile poil avec la fin du mandat d'OBAMA. Cette planif n'est pas due au hasard. Quel que devait être le successeur désigné par la vox populi yankee il fallait que ce tournant plus ou moins brutal et coup de bol, brutal il l'est, soit marqué par un temps fort devant montrer que les USA n'avait aucunement l'intention de baisser la garde et de montrer leur capacité de projection de forces retrouvée après l'accalmie des années 90 à 2010.
    La suite nous dira si le matos projeté restera en Europe beaucoup plus près de la frontière avec la Russie qu'avant la fin de la guerre froide. Nous aurons alors droit à des exercices de projection d'unité qui récupèreront les matériels stockés et faire mumuse dans les plaines polonaises et baltes, l'automne est propice à ce type d'exercice. Les USA pousseront ils la provoc à s'exercer en Ukraine ?
    Je pense que nos "services" tous types de capteurs confondus vont s'amuser comme des petits fous.
    Je pense que Trump s'adaptera à cette situation et ne l'empêchera pas de nouer des relations plus "cordiales" avec Poutine.
    A suivre.

    RépondreSupprimer
  32. Ça participe de l'enfumage général, on nous bassine avec un tas d'infos sans intérêt afin de planquer les affaires sérieuses sous le boisseau.
    En tout cas heureusement que Trump arrive et aussi que les Socialos de chez nous vont rentrer dans leur trou!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  33. J'ai une question qui me tracasse depuis le début de cette opération:
    Quand Atlantic resolve a été mise en place ?
    J'ai beau chercher je ne trouve que des dates différentes...
    Super article d’ailleurs

    RépondreSupprimer
  34. Géo

    Avril 2014,sauf erreur?Les dates ultérieures correspondraient alors à des renforcements de la présence militaire de l occupant US.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen