samedi 31 mai 2014

No limit: Déontologie et éthique du professeur des écoles !

Tenez, je vous livre la perle de la semaine, brute de décoffrage, accrochez-vous, c'est du lourd !


La collection Admis-Vuibert, avec elle, mettez toutes les chances de votre côté pour devenir un bon professeur des écoles !



" Qu'est-ce qu'être européen aujourd'hui ?:

C'est fondamentalement être des héritiers:

- Des juifs, et de leur notion de liberté de choix, illustrée pour la première fois dans le mythe adamique,
- Des grecs dont nous tenons notre exigence de rationalité, au fondement de toute l'entreprise scientifique,
- Des chrétiens, qui nous ont enseigné l'égalité essentielle de tous les êtres humains,
- Des arabes enfin qui nous ont montré l'exemple de la solidarité communautaire,

Ainsi, seulement, nos enfants sauront qui ils sont.

Tout cela doit être transmis au travers de l'enseignement de l'histoire et de l'histoire des arts, mais aussi, bien entendu , de l’enseignement du Français ( le patrimoine littéraire) et celui des mathématiques et des sciences ( notre tradition de rationalité).

Le devoir majeur de tout enseignant est d'éduquer ses élèves de telle sorte qu'il puisse devenir un jour un vrai européen, un citoyen actif et un homme ou une femme agréable à fréquenter ! "

Comment dire ?... Surprenant ?

Allez sur ce, je préfère aller m'en griller une et prendre l'apéritif.

Bonne soirée à tous, même, hélas, en Socialie !

Folie passagère 2311.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

Fume ! Fumeurs ! Fumée !


Aujourd'hui, c'est la journée sans tabac, le truc sensé vous faire culpabiliser et donner l'envie à vos non-fumeuses fréquentations de vous dire toute la journée: Corto, arrête, c'est la journée sans tabac, le tabac, c'est mal, ce n'est pas bon pour tes poumons, pour ton entourage, pour ton porte-monnaie et, tant qu'à faire, pour la planète ! Okay !

Alors comme c'est la journée sans tabac et que je suis un incorrigible fumeur, pour marquer tout de même le coup, j'ai nettoyé mieux que d'habitude mes deux cendriers. J'ai passé au polish celui en argent, qu'il brille ainsi comme jamais, et parfaitement décrassé celui en terre cuite. Je suis ensuite allé faire deux, trois courses et me suis arrêté chez mon tabagiste; l'affreux bonhomme, il ose encore fumer derrière son comptoir. Je lui ai acheté deux paquets de Marlboro médium avec une idée en tête: profiter tranquillement de cette journée et fumer quelques cigarettes, sur la terrasse. La pensée de les écraser, une fois finies, dans de si beaux cendriers me ravit.

Nom d'une pipe en bois, nous laisseront-ils fumer tranquilles ? Combien de temps encore avant qu'un censeur vienne m'interdire de fumer chez moi ?

Qu'on nous laisse fumer en paix, merde alors !

Folie passagère 2310.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

vendredi 30 mai 2014

Baiser façon SOS Racisme

C'est beau un couple qui s'embrasse et SOS Racisme aime à nous le rappeler.

"Contre les préjugés, Vive la mixité !"

Naturellement, l'homme est issu de la diversité et la femme n'a pas vu le soleil depuis longtemps.

C'est la photo que les branquignols de SOS Racisme font circuler sur internet depuis ce matin avec la légende suivante: "Le selfie de baiser que nous aimons, c'est celui-ci ".

Vous noterez qu'il n'est pas dit: Tous les baisers sont beaux ou bien, Nous chez SOSmachin, nous aimons tous les baisers, ou bien encore Peu importe qui vous êtes, embrassez-vous etc...

Non, c'est ce baiser là, pas un autre, c'est celui-ci, celui d'une femme blanche avec un homme de couleur. Soit. Si donc eux, ces chancres du vivre ensemble, estiment que le baiser qu'ils aiment est ainsi, qu'il nous soit permis de rivaliser et de décider que le (selfie de) baiser que nous aimons, c'est peut-être bien celui-là, un baiser comme un autre, un baiser parmi d'autres:


Ces gens de SOS Racisme sont d'une bêtise sans nom. 

Folie passagère 2309.
magritte_amants(1928).jpg
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

Le Président peut-il encore gouverner ?



J'ai toujours été opposé au système des primaires. Elles font émerger non pas le meilleur, le plus apte, le plus compétent des personnages destinés à représenter son camp, les idées de celui-ci et à diriger le pays ou une ville, bien au contraire, elles font sortir du chapeau l'individu que les votants estimeront le plus consensuel; non pas le plus rassembleur mais bien celui qui dont on estimera qu'il est le mieux à même de ratisser au plus large. On a eu Menucci à Marseille, on a eu Hollande pour la France.

Les Primaires n’appellent pas l'excellence, elles moyennisent.

Forcément le système en question ne peut qu’accroître les déceptions ultérieures. Repensez à Bayrou, il appela à voter Hollande tant il ne voulait pas de Sarko et de sa politique droitière; aujourd'hui, il a l'élégance du Béarnais pour ne pas dire franchement tout le mal qu'il pense de Président.

Alors aujourd'hui, on pose la question aux Français de savoir qui ils aimeraient avoir à gauche si d'aventure, en 2017, on rejouait les primaires socialistes.

Catastrophique pour Président ! Lui qui au premier tour des primaires en 2011 rassemblait 39% des suffrages puis 56,5% au second tour parvient tout juste à rassembler sur son nom aujourd'hui: 15% des sympathisants socialistes et 3% de l'ensemble des Français (3 pour ne pas mettre 0?). Même Montebourg et Royal lui grillent la politesse, c'est dire l'état de déliquescence ou de délitement, au choix, de Président dans l'opinion !

3% !, ce qui permet à toute la presse et aux Français de se poser non pas la question de sa légitimité, ce ne serait pas politiquement correct, mais bien de sa capacité à pouvoir encore gouverner. "Le président peut-il encore gouverner ?".

Les petits malins et autres hollandôlatres rétorqueront que 3% c'était le score qu'on attribuait au candidat Hollande quelques semaines avant ces fameuses primaires de 2011 - retour vers le passé -  et donc que tous les espoirs lui sont encore permis de reconquérir l'opinion...

Oui sauf que, depuis, on a vu qui était vraiment François Hollande...

Et dire que la droite s'apprête, elle aussi, à faire des primaires.

Folie passagère 2308.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

jeudi 29 mai 2014

Interlude

Blog fermé aujourd'hui pour cause de virée à la capitale


Bonne journée à tous... même en Socialie.


mercredi 28 mai 2014

Il est grand temps de se débarrasser de François Hollande


Mais quand est-ce que nous allons être débarrassé de ces nuisibles socialistes de gouvernement ? 

La Cour des Comptes vient d'émettre un rapport alarmant sur les finances publiques: Il manque, une paille, 14,6 milliards d'euros de recettes fiscales pour l'année 2013. 14,6 milliards ! Et le Haut Conseil des Finances Publiques a fait le même constat: un trou de 14, 6 milliards. Le gouvernement et Président ont commis une erreur "d'appréciation"; la dernière d'une longue série commencée lors de la rédaction du projet socialiste pour la primaire du même nom et reproduite à l'identique dans le programme du candidat Hollande.

Si encore, ils avaient fait une erreur de 14, 6 milliards sur un montant de, je ne sais pas, disons au pif, 1 500 milliards, on pourrait comprendre, admettre une bourde. Même pas ! Ils ont été foutu de faire une erreur de 14,6 milliards sur un montant global de recettes fiscales nettes de 283 milliards pour 2013 !  Soit une marge d’erreur de 5, 16%.  La faute à l'absence de croissance qu'ils disent ! Mais même en ce qui concerne la croissance, ils sont incapables de faire une prévision fiable. A l'automne 2013, ces glandus de la calculette prévoyaient 0,1% de croissance pour 2013 (après une estimation à 0,5), on a fini à 0%; pour 2014, il prévoyaient 1, 2% (après avoir prévu 2%), puis 0,8, on finira à 0,5% si "tout" va bien. Le Haut Conseil avait prévenu pourtant; dès avril 2013, il lançait une alerte qui ne fut bien sûr pas entendue.

La CDC et le HCFP en viennent donc à émettre des doutes sur la sincérité des comptes ( prévisions vs recettes) ce qui en langage plus simple signifie que ces deux organismes pensent que le gouvernement aurait sciemment truqué les comptes afin de présenter une prévision de déficit public sous la barre des 3%. Ben voyons ! Et qu'est-ce qu'il dit le gouvernement pour expliquer ça: "Une évolution des revenus des particuliers et des entreprises plus mauvaise qu’escomptée." En clair, l'enrichissement des ménages et des entreprises n'a pas été à la hauteur des espoirs du gouvernement ! Mais de qui se moque-t-on ? 

Quid de la suite ? Facile à imaginer. La loi de finance 2014 était en partie basée sur les recettes fiscales attendues. Il faudra donc que le projet de loi de finance rectificative prenne en compte ce trou de 14,6 milliards. Amis lecteurs, ça va saigner ! La rigueur et l'austérité, c'est vraiment pour maintenant ! Le gouvernement a d'ores et déjà annoncé pour cette année des mesures supplémentaires d'économies de 4 milliards d'euros. Mais comme nous l'a assuré Le Foll, le programme de baisses d'impôts pour les plus faibles revenus ne sera pas annulé et, dispendieux, le gouvernement annonce aujourd'hui même un allègement dégressif des cotisations salariales pour 2,2 millions d'agents de la fonction publique !

D'un côté un trou de 14, 6 milliards et de l'autre un engagement global d'allègements ou de remboursements d'impôts annoncé en moins de 15 jours de près de 5 milliards. Chercher l'erreur ! 

Et pendant ce temps-là, Président est allé faire le guignol à Berlin et proclamer à qui voulait l'entendre que si le FN et le vote "populiste" montaient c'est parce que la croissance n'était pas au rendez-vous et que les règles imposées par l'Europe (les 3% de déficits par exemple que Président valida en son temps) étaient trop draconiennes. Angela lui a répondu en substance: "qu’il fallait répondre au vote d’extrême-droite , mais que le seul moyen d’être entendu, c’était de faire de la compétitivité, de la croissance et de la richesse" . Ajoutant que "cette réponse était valable pour tous, y compris les Français." Tiens prends ça dans la tronche petit bonhomme ! Ce qui permet à jean-marc Sylvestre d'écrire à juste titre: "François Hollande s’est comporté comme ces alcooliques qui essaient de lutter mais qui demandent toujours un petit verre de plus pour pouvoir se battre. A Bruxelles la France a encore demandé qu’on l’aide, mais personne n’a répondu."

Depuis deux jours, j'en ai entendu des choses sur l'affaire Bygmalion: surfacturations, rétro-commissions, fraudes sur les comptes de campagne, justice doit passer, malhonnêteté, dissimulation, etc... Pour une dizaine de millions d'euros "détournés".Dès lors, comment et avec quels mots qualifier une "erreur d'appréciation" de 14,6 milliards d'euros ? Arnaque ? Escroquerie en bande organisée ? Faux en écritures ?

Allez, et puisqu'il est temps de conclure et de vous achever: Le pacte de responsabilité n'est toujours pas dans les tuyaux, le chômage a encore augmenté en avril avec 14 800 chômeurs supplémentaires (+0,4%) et, c'est officiel, les Contrats de Génération, promesse phare du candidat Hollande devant générer 500 000 emplois nouveaux, sont un bide magistral !

Nous sombrons, il est grand temps de se débarrasser de François Hollande et de sa clique.

Folie passagère 2307.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

Parole de gauchiste..

... relevée sur un blog de gauchistes; à propos des dernières élections européennes et du temps qui passe...

" Je ne pense pas une seule seconde que les socialistes aient fait quoi que ce soit pour faire monter le FN." 

Une si petite phrase ne vaut-elle pas à elle seule un billet ? 

En rire ?

Folie passagère 2306.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

mardi 27 mai 2014

Réforme pénale: la nouvelle folie de Christiane Taubira


Avec tout ce bazar à l'UMP, on en oublierait presque que le PS s'est pris une taule ou bien encore que la réforme pénale de la greluche guyanaise arrive à l'Assemblée. 

Cette réforme pénale a, selon la Taubira, pour but de prévenir la récidive. Les prisons sont pleines de récidivistes. Il n'y a pas assez de places en prison. Le plus simple est donc de vider les prisons en évitant d'y envoyer les récidivistes ou en faisant sortir ceux qui y sont déjà. C'est facile à comprendre. On pourrait prendre le problème dans l'autre sens et se dire que si il n'y a pas assez de places en prison, c'est bien parce que la délinquance explose et donc, que nous pourrions construire de nouvelles prisons. Ben, non, bande de réacs répressifs, ce n'est pas la solution retenue par la socialie. Taubira plaide donc pour la contrainte pénale, verbiage remplaçant le jugé trop laxiste "période probatoire".

De quoi s'agit-il ? La contrainte pénale est une peine restrictive de liberté, mais qui se déroule en milieu ouvert (hors prison), au sein de la communauté, c'est à dire, parmi vous et moi. Elle consiste pour le condamné à respecter un certain nombre d'obligations (travail d'intérêt général, injonction de soins, indemnisation de la victime...) et/ou d'interdictions (s'approcher du domicile de la victime, par exemple) calquées sur l'actuel sursis avec mise à l'épreuve (SME). Elle ne peut être inférieure à un an et ne peut excéder cinq ans.

Jusque là, tout va bien, c'est, vous en conviendrez, nettement plus "humain", n'est-ce pas ? Cela commence à coincer quand on comprend quelles sont les personnes concernées. La contrainte pénale concernera l'ensemble des personnes déclarées coupables d'un délit puni jusqu'à 5 ans d'emprisonnement, y compris les récidivistes. Cela va du vol simple aux homicides involontaires ou aux coups ou blessures volontaires entraînant une incapacité totale de travail de plus de huit jours. Une personne déclarée coupable d'exhibitionnisme pourrait aussi être condamnée à une contrainte pénale. Cette nouvelle peine s'ajoute à celles qui existent déjà. Autrement dit, s'il l'estime nécessaire, lors de l'audience de jugement, le tribunal correctionnel pourra décider qu'une peine de prison est préférable à la contrainte pénale.(sources: Le Point, Le Figaro, L'express)

Au fait, savez-vous, par exemple, ce qu'est un homicide involontaire ? C'est selon l'article 221-6 du code pénal: "Le fait de causer, dans les conditions et selon les distinctions prévues à l'article 121-3, par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou le règlement, la mort d'autrui constitue un homicide involontaire puni de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende. En cas de violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou le règlement, les peines encourues sont portées à cinq ans d'emprisonnement et à75 000 euros d'amende". En clair, un mec bourré tue "accidentellement" avec sa voiture ou sa moto votre enfant qui rentre de l'école, et bien le chauffard, avec cette nouvelle loi, n'ira pas en prison... même s'il en est à son deuxième "carton" ! Roulez bourré !

Un autre exemple, voulez-vous ? Le gars qui pendant des années a abusé de mon cousin ( âgé alors de 9 à 14 ans) pourrait recommencer demain avec une de mes nièces sans risquer la moindre peine de prison quand bien même (ou parce que) il serait récidiviste et puisque pour les abus commis sur mon cousin, il ne prit que deux ans dont un ferme !

Comment ça, je délire ? Pas du tout et pour lever tout doute, il vous suffit de lire les propos du rapporteur de cette loi, le député (PS) Dominique Raimbourg (fils de Bourvil qui le pauvre ne comprendrait rien à notre monde d'aujourd'hui s'il venait à revenir): "Il y a des infractions sexuelles qui ne signalent pas un ancrage dans une délinquance particulière. La contrainte pénale pourra donc concerner, par exemple, un oncle qui, à la fin d'un repas de famille un peu alcoolisé, a un geste déplacé envers sa nièce. " ! Et oui ! Pervers Pépères, allez-y, faîtes vous plaisir, le tripotage et les abus sexuels ne marquent pas un ancrage dans la délinquance ! Au pire, vous ne risquez qu'une contrainte pénale !

Voilà, vous avez peut-être une meilleure vision de la nouvelle folie que prépare, presque en loucedé compte-tenu de l'actualité, Chistiane Taubira. Il ne s'agit plus de réprimer, dit-elle, il s'agit de prévenir, de sanctionner autrement ! de prévenir la récidive...

Bienvenue dans un monde meilleur, bienvenue en Socialie !

Folie passagère 2305.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

Bygmalion, le FN, l'UMP, le PS et la Reine d'Angleterre


Petites brèves matinales...

- Président a parlé hier et à vrai dire il n'a pas dit grand chose. La seule chose que j'ai retenu c'est qu'il n'est même pas foutu de faire un speech de 5 minutes sans commettre dans sa première phrase une erreur monumentale: "Partout les partis pro-européens progressent ". Dans la mesure où cette intervention a été enregistrée à l'avance, on ne peut absolument pas dire qu'il s'agit d'un lapsus mais bien d'une erreur, erreur qui marque, comme si besoin était, à quel niveau d'amateurisme Hollande et ses conseillers se placent.

- Hier soir, il y avait Mots Croisés sur France 2. Le thème était: " Le FN maître du jeu ? ". Pendant 20 minutes, ils ont parlé de Bygmalion, puis du FN, et encore du FN. Se sont-ils aperçus que le PS s'était pris une claque magistrale à ces élections européennes? Pas sûr. Les responsabilités de l UMP et du PS dans la montée du FN ont-elles été abordées ? Pas Vraiment.

- On nous dit que le FN triomphe, que ces résultats confirment la poussée du FN et son installation dans le paysage politique. Certes, il arrive en tête et largement. Mais nous est-il permis de relativiser en constatant que le FN a, par rapport à la présidentielle de 2012, perdu 1 710 087 voix ?

- Jean-François Copé démissionne. C'est bien. Il était temps. Un congrès extraordinaire de l'UMP sera organisé à l'automne. En attendant qu'un nouveau patron soit nommé, c'est un triumvirat composé de 3 anciens premiers ministres qui gouvernera le parti: Jupé, Raffarin et Fillon. N'avaient-ils rien de mieux en stock ? Juppé, Raffarin et Fillon, cela sent tout de même le retour d'une UMP gras du bide et molle du genou: Sans doute ne tarderont-ils pas à aller sucer draguer les centristes.

- L'UMP sera-t-elle capable de saisir l'occasion pour se rénover et pour se mettre enfin en ordre de bataille pour reconquérir le pouvoir ? J'aimerais en être sûr. Cela ne pourra se faire sans une transparence totale, autant dire qu'ils leur faudra vider tous les tiroirs...

- Pour célébrer les 20 ans d'Eurotunnel, une belle fête va être organisée à Londres en présence de la Queen. La France a décidé d'y envoyer son meilleur représentant: Harlem Désir !

- Avec ces 14%, Président dit vouloir réorienter l'Europe à Bruxelles; il aura face à lui les 36% d'Angela.

- Et le PS dans tout ça ? Et Président ? Et nos de 6 000 000 de chômeurs ? Et le pacte de responsabilité ? Et.... Ben rien.

Nous vivons des instants de politique passionnant

Folie passagère 2304.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

lundi 26 mai 2014

Bygmalion et détournement médiatique


Ça y est, nous y sommes, le grand déballage a commencé. L'affaire Bygmalion est entrée de plein pieds dans vos écrans. C'est bien. L'avocat de cette société, Maître Maisonneuve n'a pas été choisi par hasard: il est (ou a été) membre du parti socialiste. Ses clients furent ou sont encore: Pierre Bérégovoy, Edmond Hervé, Henri Emmanuelli, Jean-Noël Guéini et bien d'autres... Sa devise: " Pour moi ce n’est pas une question d’empathie. Il y a une vérité concernant celui que je vais défendre. Ma seule préoccupation c’est que le processus judiciaire se fasse de façon équilibrée et équitable et qu’il aboutisse à une vérité judiciaire, qui n’est pas toujours d’ailleurs la vérité historique. Pour être très clair, faire acquitter ou relaxer un coupable ne me dérange absolument pas." Il a parlé et a été très clair: Bygmalion a déconné mais était aux ordres de l'UMP qui lui a demandé de faire des factures douteuses. Par voie de conséquence, Copé ne pouvait pas ne pas savoir compte-tenu des sommes en jeu. Et peut-être bien que si en plus on pouvait mouiller Sarkozy...

Le grand déballage débute aujourd'hui et ce n'est certainement pas un hasard: comme la mise en examen de Balkany l'avant-veille d'une élection importante, comme la garde à vue de Guéant décidée ce matin. Itélé, toujours sur la brèche, en fait une édition spéciale qui dure depuis plus d'une heure, BFM aussi... au lendemain d'une élection aux résultats sismiques.

Bien, vous avez compris ? Tout compris ?

L'UMP va être obligé de faire le grand ménage et avec un peu de chance, Copé va dégager. Ça aussi, c'est bien. Il était temps que l'opération manu pulite débute. Soyez en assurés, les médias vont suivre de près l'affaire et vous ne louperez pas une miette des règlements de compte à venir. Ça va saigner au figuré comme peut-être au propre. Les gauchistes s'en pourlèchent d'avance les babines.

Ma position est claire: laissons la justice passer.

Ceci étant, permettez moi de préciser deux choses:

- Et d'une, en matière de magouilles politico-financières, le PS, ses militants et sympathisants n'ont aucune leçon à donner à qui que ce soit.

- Et de deux, nom de dieu, le fait du jour n'est pas l'affaire Bygmalion mais bien que le PS se soit pris une taule comme jamais aux élections européennes et que le FN soit arrivé en tête.

Il fallait que cela soit dit.

Folie passagère 2303
.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

Non, la France n'est pas moisie, elle a juste besoin d'air...


Passionnante soirée électorale qui a vu le FN arriver en tête; et largement, comme pratiquement tous les instituts de sondage et votre serviteur le prévoyait ! Un séisme ! Une horreur ! La fin du monde !... L'exact coup de pied mis au cul de l'UMP et du PS que j'espérais ! Même si il y a des coups de pieds qui font aussi mal à ceux qui les donnent qu'à ceux qui les reçoivent.

J'ai lu un blogueur de gouvernement se dire "effaré". J'ai vu un Mélenchon, piètre comédien nous jouer les pleureuses. J'ai vu un Copé dépité, un Cambadélis déclarer, l'andouille, que c'était un jour sombre pour la démocratie, un Fillon casser du Copé, une Lienneman chouiner, une Guigou ne pas comprendre ce qui lui arrivait, une Duflot soulagée d'avoir évité la catastrophe de justesse pour son parti, une Boutin ravagée, un Harlem Désir plus que jamais à côté de ses pompes, un Dupont Aignan soulagé, etc...

Et puis j ai entendu Valls, pitoyable autant que sinistre dans sa déclaration télévisée, nous dire en substance que l'heure était grave tout en glissant quelques savonnettes sous les pieds de Président.

Oui tout ce joli monde presque tétanisé par les 25% du FN. Qu'espéraient-ils ? Un miracle de dernière minute. Il n'a pas eu lieu.

La campagne, contrairement à tout ce qu'ils disent, a été intense. De multiples émissions et débats télévisés, des articles à foison dans les journaux et magazines, une tribune de Sarkozy curieusement occultée, des meetings en veux-tu en voilà, des tracts, des affiches. Qui voulait connaître les tenants et les aboutissants de cette élection pouvait le faire.

Une évidence, les partis politiques n'ont su ni convaincre ni proposer quoique ce soit de réellement nouveau; le peu qui ont essayé n'ont pas été entendus ou passés sous silence. C'est en cela que cette campagne électorale a été un échec: l'abstention importante mais en légère baisse confirme.

Le grand perdant, nous dit-on est le Parti Socialiste arrivant en troisième position avec à moins de 14% des suffrages (mais qui conservera le même nombre de sièges à Bruxelles). Le PS, parti au pouvoir, ayant propulsé au Château, le plus mauvais d'entre eux, s'est pris une claque magistrale, phénoménale, claque succédant à celle des municipales. Il faudra bien qu'il réagisse. Comment ? Avec qui ? Une certitude: jamais un président de la République n'avait à ce point démonétiser en si peu de temps le parti qui l'avait porté au pouvoir. Le premier responsable de ce naufrage, c'est lui, c'est François Hollande qui depuis deux ans, avec ses pactes et ses chocs, prend les Français pour des cons. Deux ans et 0 résultats, zéro ! Mais à quoi pouvait-on s'attendre d'autre avec un personnage dont les "amis" politiques disaient: " Hollande président, mais on rêve"! Il a déçu les Français dans les grandes largeurs, ridiculisé le pays à moultes reprises, il a déçu son propre électorat, il a tué le Parti Socialiste. Après pareille branlée, un Homme d'Etat, un de Gaulle aurait démissionné. Hollande ne le fera pas et a in fine presque réussi son pari secret: faire du FN son adversaire désigné pour 2017. Il ne faudra pas à ce moment qu'il compte sur moi pour jouer Front Républicain. Jamais le FN n'est aussi fort que lorsque la gauche est au pouvoir; le FN lui en sait gré. Le FN est un poison pour la démocratie nous rabâche-t-on régulièrement et il faudrait soutenir ceux qui l’inoculent au pays ? Non. Que l'actuel PS et ses idéologues crèvent ! En silence. Merci.

Il incombe maintenant à la droite dite républicaine de comprendre ce qui s'est passé, de virer Copé et de rebâtir d'urgence une opposition crédible et efficace à ces socialistes de malheur.  Une opposition menée par des hommes d'Etat et non par des egos boursouflés. Peu importe le visage que cette nouvelle droite aura: un parti unique, deux partis... L'important sera de convaincre et de proposer une alternative crédible à ce que fait l'actuel pouvoir: Voilà qui ne devrait pas être difficile. Le FN n'est pas une fatalité, il est aussi le fruit de l'abandon par la droite "républicaine" de certaines valeurs et évidences; à celle-ci de s'en ressaisir. Le FN ne gouvernera jamais - du moins pas avant des années - le pays. La droite républicaine a aujourd'hui toutes les cartes en main pour reconquérir le pouvoir.

Hier, ce n'est pas l'Europe qui a perdu, quoiqu'on en dise les Français y sont majoritairement attachés, c'est le ras le bol qui a gagné. Il était temps ! Non, la France n'est pas moisie, elle a juste besoin d'air frais.

Folie passagère 2302.
D'accord, pas d'accord: atoihonneur@voila.fr

dimanche 25 mai 2014

Une foule en liesse attendait Président (et autres brèves)


- Au début, il était "normal" et comme tout homme "normal", il prit le train pour partir en vacances avec son ancienne copine. Tout le monde se moqua de lui. Alors, il décida de ne plus être "normal" et de se la jouer Président; il prit donc l'avion pour aller voter dans son fief lors des élections municipales. Tout le monde critiqua: aller voter en avion, cela ne se fait pas quand il y a la crise, que les Français souffrent et que l'on est socialiste. Vinrent les élections européennes, on ne l'y reprendrait plus, Président décida ce coup-ci de faire l'aller-retour, dans la journée, en voiture. 10 heures de ballade avec motards et escorte, voilà qui ferait peuple. Sa joie fut immense quand il vit que la foule en liesse - comme en atteste la photo prise ci-dessus aujourd'hui et transmise sur twitter par son nouveau conseiller en communication - à Tulle l'attendait, elle au moins avait compris son geste d'humilité. Mais à Paris, tout le monde se gaussait de cette virée. Promis, la prochaine fois, il votera par procuration !


- Les syndicats avaient obtenu la création d'un compte pénibilité lors de la pseudo réforme des retraites. Youpi ! qu'ils disaient et la Socialie saluait cette avancée sociale. Pas de bol, le gouvernement, devant la fronde patronale et pour ne pas risquer de faire échouer le pacte de responsabilité, a décidé d'alléger le dispositif: la fiche individuelle d’exposition sera déclarée annuellement et la cotisation générale ne sera payée qu’à partir de 2018. Mais chut, ne le dites pas, les syndicats ne le savent pas encore et cela ne sera annoncé que le 6 juin... après le congrès de la CFDT.

- Elections européennes: ivres, trois partis politiques, le FN, Debout la République et Force vie dénoncent des fraudes massives dans de nombreux bureaux de vote. Le ministère de l'Intérieur a démenti. Ceci n'est pas possible en France. Circulez !


- Le général Jaruzelski est mort. Qui s'en souvient ?

- 4 morts dont 1 Française à Bruxelles dans un attentat que l'on nous présente comme antisémite. Odieux, dégueu, affreux, nous sommes d'accord; plus jamais ça, solidarité avec la Belgique et toussa... Djibouti: un attentat fait 4 morts et une trentaine de blessés dont 7 Français. Le ministère des Affaires Etrangères français déclare: "Il existe une menace terroriste réelle à Djibouti". Non, sans déconner ?

- Souad Merha a disparu. Les services de renseignements et le ministre de l'Intérieur ne savent pas où elle est passée... Il apparaît évident qu'il est bien plus simple de mettre sur écoute un ancien président que de pister une djihadiste. Ceci dit, l'important n'est pas qu'elle soit partie mais bien qu'elle ne rentre pas.

- Budget de la Défense: Après la menace de démission des 4 chefs d'Etat-Majors et la lettre de Le Drian annonçant ne pas pouvoir mener à bien sa mission si le budget devait être à nouveau raboté, Valls annonce que le budget est sanctuarisé et qu on ne retouchera pas la Loi de Programmation Militaire. Bien. Dans le même temps, Président annonce qu'il rendra son arbitrage dans quelques semaines... C'est qui le chef ? Valls ou Président ?

- L'abstention à 17 heures pour les élections européennes est de 57% soit 2 points de moins qu'en 2009. D'aucuns saluent déjà la performance... Misère !

- Z'avez vu l'incroyable polémique sur les trains trop larges et les quais trop étroits ? Le scandale de l'année, des têtes devront tomber et le monde entier qui se paye notre fiole... Aucune tête ne tombera et la polémique est déjà enterrée, oubliée des médias... Si ça, c'est pas une preuve que le truc avait été bidonné...

- Les têtes qui tombent, c'est à l'UMP qu'on les verra rouler par terre demain. Il se dit que Lavrilleux et Césari sont sur le départ, l'empreinte du pied de Copé au derrière. Et cela n 'a aucun rapport avec les européennes.

- En Ukraine, ils votent pour élire un nouveau Président. A l'ouest, ça se passe plutôt bien, à l'est, c'est le bazar comme prévu. Quelle légitimité pourra avoir le nouveau Président ? Celle que lui accorderont les occidentaux. On pourrait peut-être leur refiler le notre mais je suis quasi certain que personne n'en voudrait.

- Aujourd'hui, c'est la fête des mamans. Bonne fête maman ! Profitons-en tant qu'elles sont là et qu'on nous donne encore le droit des les fêter.

Sur ce bonne soirée électorale, vous verrez, nous les écouterons et à les entendre personne n'aura gagné, il n'y aura qu'une vainqueuse: l'abstention !

Folie passagère 2301.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

Paris: Hidalgo la musulmâne


Ce qu'il y a de bien avec les socialos, c'est qu'avec eux, on est jamais déçu. Pas un jour ne passe sans qu'ils nous donnent l'occasion de taper dessus. 

Aujourd'hui, c'est Anne Hidalgo, la nouvelle mairesse de Paris qui nous en donne l'occasion. 

La mairie de Paris lance un appel d'offre pour: "La Conception et production d'une soirée artistique et festive à l'occasion du Ramadan 2014 ".
Objet du marché : conception et production d'une soirée artistique et festive à l'occasion du Ramadan 2014.
Lieu d'exécution : hôtel de Ville de Paris.
Caractéristiques principales : le marché à procédure adaptée ouverte a pour objet la conception et la production d'une soirée artistique et festive se déroulant le mercredi 9 juillet 2014, donnée à l'occasion du Ramadan, dans les salons de l'hôtel de Ville.
La soirée mettra plus particulièrement à l'honneur le Maroc.
Date limite de réception des offres : 5 juin 2014, à 12 heures.

Il me semble que l'an dernier, à vérifier, la petite sÔterie avait coûté aux contribuables parisiens quelque chose comme 200 000 euros.

Alors, j'ai tout de même cherché à savoir si dans un souci d'équité, la mairesse avait prévu d'honorer de la même façon les autres religions. Et bien, non ! Aucun appel d'offre n'a été déposé pour la conception et la production d'une soirée artistique et festive à l'occasion de, que sais-je, Kippour, Pâques ou Noël... Rien, nada, nibe ! Normal.

Ils sont tout de même curieux et sacrément tordus ces socialistes humanisto-progressistes et gna-gna-gna... Jamais en retard pour prôner la laïcité pour tous et partout mais quand il s'agit de faire la teuf avec leur amis muzz et le pognon des autres, ils sont mêmes les premiers. De qui se moque-t-on ?

Fiesta qui de surcroît ne sera pas ouverte à tous les Parisiens puisque, comme l'an dernier, le nombre d'entrées sera limité et il faudra un carton d'invitation pour pouvoir ripailler et danser sur des musiques du monde...

Remarquez, nos champions de la laïcité pour tous auraient tort de se priver puisque cette fête est organisée chaque année depuis 2001 et que personne n'y trouve rien à redire. Faut croire que le Parisien aime bien se faire entuber...

Où sont les NKM, les laïcards de droite, les Frontistes, les Civitas, les représentants des autres religions ? Personne pour s'opposer à cela ? Personne pour déposer un recours quelconque ? Etrange...

Folie passagère 2300.
D'accord, pas d'accord: atoillhonneur@voila.fr

samedi 24 mai 2014

Européennes: des députés pour Bruxelles, un séisme à Paris !


Actuellement, au parlement européen, la France est représentée par:

- 29 députés UMP
- 14 députés PS
- 14 députés écolos
- 6 députés Modem
- 4 députes Front de Gauche
- 3 députés Front National
- 1 député Libertas
- 1 député divers gauche.

Soit 74 députés.

Sept instituts de sondages prévoient un Front National obtenant dimanche soir entre 20 et 23% des suffrages soit trois fois plus que son score de 2009. Ce résultat donnera la possibilité au FN d'obtenir entre 15 et 20 députés. Soit au minimum l'équivalent de ce que pèsent aujourd'hui le PS ou les écolos d'EELV pris séparément. Au pire ou au mieux, selon affinités, le FN pourrait obtenir avec 20 députés autant que les actuelles représentations du PS et du FDG réunies. Vous imaginez le séisme ?

Alors on pourra commenter comme on voudra les résultats: abstention record, échec de l'Union qui n'a pas su "se vendre", crise de l'euro, normes européennes abusives, traité de libre échange, etc... Autant de raisons valables certes, mais au final, le succès annoncé du FN sera à analyser de la façon suivante:

- Oui, le FN a su séduire une partie de l'électorat que l'on ne pourra plus ni négliger ni "vomir". Il met fin ainsi, au moins provisoirement, au bi-partisme traditionnel. Ce résultat devrait obliger logiquement Président à tenir sa promesse d'instaurer 10 à 15% de proportionnelle pour les prochaines législatives, législatives qui pourraient arriver plus tôt que prévu.

-L'UMP, au bord de l'implosion ou de l'explosion selon d'où viendra la déflagration - justice ou "révolution interne"-, n'aura pas su capitaliser sur son succès aux municipales et il faudra pointer du doigt le casting lamentable retenu pour les têtes de listes ( Morano, Muselier, MAM, Lamassoure, Cadec ou bien encore Lavrilleux).

- Le PS, victime consentante et complice, paiera pour les échecs de Président et de sa clique gouvernementale. Comme à l'UMP, casting grotesque fait de branquignols, de syndicaliste traître à la cause, d'idéologues ou de parfaits inconnus.

- UMP, PS, FDG UDI-Modem, EELV, aucun de ces partis n'aura su mobiliser l'opinion et les électeurs. Les uns se contentant essentiellement de taper sur le FN, les autres de critiquer un TAFTA qui n'existe pas encore, et tous ensemble incapables de nous donner "envie".

Dès lundi matin, comme jamais, ça devrait être rock'n roll dans les états majors parisiens des différents partis et nous de rire ou de pleurer devant tant d'impérities de la part de nos politocards.

Il va y avoir matière à bons billets...

Sur ce bonne soirée à tous, même en Socialie !

Folie passagère 2299.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

Des milices citoyennes... On aura tout vu


Après les métros de Paris, de Lille puis celui de Toulouse, c'était hier au tour de Nantes de voir débarquer dans ses tramways des Identitaires; autrement appelés, au choix, extrémistes de droite, fachos ou bien encore nazillons. Ils ont décidé de se charger, par leur présence nombreuse et musclée,  de la sécurité dans les transports en commun. En organisant ces maraudages dans plusieurs villes différentes et en annonçant qu'ils multiplieront ces actions, le groupuscule Génération Identitaire montre ainsi qu'il est présent partout. "Nous maillons le territoire" comme l'un d'entre eux a déclaré à la presse. Repérables à leurs K-way jaunes, déambulant par groupes de dix ou vingt, ils définissent leurs maraudes comme des "tournées de vigilance citoyenne" ou bien encore des "virées anti-racailles". "Nous ne nous substituons pas à la police, mais à partir du moment où des citoyens sont agressés, c’est de notre devoir moral d’agir" pour justifier leur action et comme "la police n'a pas les moyens d'agir"... Ils agissent.

J'écoutais hier, un chauffeur de tram nantais qui déclarait, je le cite de mémoire: "Au début, ça surprend et quand on a compris de quoi il s'agit, on se sent rassuré. On sait que ça va aller." Et le pire, c'est qu'il a sans doute raison, il sait que sa tournée va être peinarde...

Ce qui est tout de même curieux, c'est que compte tenu du fait que tous les métros et trams de France et de Navarre sont sous surveillance vidéo, à aucun moment la police "officielle", la vraie, n'a cherché à intervenir. A ma connaissance, aucun communiqué officiel des autorités pour condamner ces interventions "citoyennes". Vous me direz, la police ne peut pas être partout, oui, c'est vrai, mais eux, les "fachos", ils sont là. De plus en plus. Et sans doute encore pour beaucoup d'autres "virées anti-racailles" à venir. Jusqu'au jour où il y aura un gros problème... J'imagine à l'avance les polémiques...

Des milices citoyennes... On aura tout vu. 

Folie passagère 2298.
Génération identitaire était sur les quais du métro parisien vendredi 9 mai 2014 pour une «opération de sécurisation».
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

vendredi 23 mai 2014

Deux millions !


Il a fallu à peu près 2 ans, avril 2011- juin 2013, pour que ce blog passe le cap du million de pages vues. Il aura fallu moins d'un an supplémentaire pour atteindre les 2 millions ! Cap passé aujourd'hui vers quatorze heures !

"Merde quand même, merde" !

2 000 000 !
Ça le fait !

Merci à toutes et à tous !

Marianne, Boutfil, Vlad, Froufrou, Koltchack, Al West, Le Plouc, Grandpas, Nicolas007, Sen, Mireille, Mauricette, Nana, Archischmock,  Anne, Claude-Henri, Catoneo, Pangloss, Popeye, Nouratin, Alain Bar, Gaga, Amike, JPB, Zen Aztec, Judex, Gilly, Bluecats, Le Canasson, La Mouette, La Plume à Gratter, Skandal, Didier Goux, Mialjo, Aristide, Franzi, Robert Marchenoir, Michel Desgranges, Idel, Vryko, Balerofr, Brintox, Crisfi, Cyrielle, Angèle64, Marguerite, Kobus Van Cleef, Mat, Claribelle, Lady Waterloo, Djefbernier, Seghux B, Nina, GG, François Aronssohn, Geneviève Boyer, Philz, Sisyphe, Isabelle, Jeanmi, Lou Sétori, Béret vert, Jmespe, Orage, H., Pierre, Mirra19, Un Dragon, Loc, Chan, Anouar, Nofate, Bernard de Thailande, Le Parisien Libéral, rlwdb, Anton, Poine, Lhddt, Michel Nev, Anna Maria, Béatrice, Jacques Etienne, Jdx, Suzanne, Orfeenix, Fikmonskov, Vonflern, L'Hérétique, Minijupe, Fredi Maque, Le nonce, Salim Sellani, La Droite d'avant, Ixette, Alix B., Stannis, Maxime, Michelle, Chris, Ifuku, Vieille Réac, H16, Jean-Marc, Cmonge, Noix Vomique, commentateurs d'un jour ou de toujours et à tous les autres... sur twitter ou ailleurs !

Un grand merci à Président et à toute sa clique sans qui ce blog ne serait pas tout à fait ce qu'il est aujourd'hui...

Et dimanche, n'oubliez pas d'aller voter; votez pour qui vous voulez, votez bien: votez à droite !

Folie passagère 2297.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

Europe, ton soleil revient