samedi 4 janvier 2014

Plus belle la gauche !


Après avoir passé quelques jours de vacances en Amérique du Sud où il a été étudier, pour mieux "le maîtriser, le thème de la violence armée dans le combat politique" (sic), Mélenchon est rentré à Paris et a adressé ses vœux à la Nation qui n'en attendait pas tant. Parmi ceux-ci, il y en a un qui est plus "important que les autres": "Je souhaite au Parti socialiste et à ses liste aux municipales, comme aux européennes la raclée électorale la plus terrible ! Il s'agit non seulement d'affirmer notre rôle d'alternative, mais aussi de provoquer dans ses rangs le choc nécessaire pour que la meilleure part de lui-même se libère de sa soumission actuelle."

Qu'il est drôle, stupide, cynique, outrancier ou pathétique (vous choisissez) ! Il souhaite la plus terrible des raclées électorales à ceux pour qui il a appelé à voter sans conditions lors de la dernière présidentielle.

Lire du Mélenchon dans le texte, fautes d'orthographe ou de grammaire en prime, c'est vraiment s'offrir à peu de frais une bonne partie de rigolade; les petits plaisirs pas chers sont rares alors ne vous privez pas.. Et dire qu'il y a des gens qui votent pour lui... Et dire que ces mêmes gens ont voté pour hollande et sa clique... Fallait-il qu'ils soient bien idiots pour ne pas soupçonner ce qu'il adviendrait par la suite.

Bon ceci dit, la Méluche, faudra qu'il nous explique la stratégie de son marigot politique pour les prochaines élections: Alliance avec le PS, triangulaires éventuelles, listes séparées PC- FDG, abstentions, soutien aux moins sectaires...

C'est fou ce mimétisme électoral qu'il y a entre les deux extrêmes: à Le Pen, la responsabilité de faire perdre l'UMP, à la Méluche celle de faire échouer le PS (à moins qu'il ne se couche à nouveau, comme en mai 2012, sans conditions ).

Je sens que l'on va se marrer et que la politique ne sortira pas grandie des séquences électorales à venir.

Folie passagère 2073.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

12 commentaires:

  1. Paroles d'aigri mais comme en 2012, il fera couche-couche panier le moment venu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: il se couchera, pas si sur. Il cherchera peut-etre à nuire au PS mais devra avant se rabibocher avec le PC qui lui aussi n est pas tendre avec Pépère

      Supprimer
  2. La politique française a toujours eu ce côté pathétique que lui confére de grandes envolées pour ne rien dire et surtout ne rien faire.
    Parce que concrètement, on ne voit pas où Mélanchon veut nous conduire avec sa harangue de foire, ailleurs qu'étancher sa soif de progrès au bistro du coin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Beret vert: Sait-il lui même où il veut aller ? Sans le PC, FO ou la LCR, il n 'est rien. Sans le PS, il n est rien non plus. Il se met a dos le PC et le PS, calculateur ou idiot la Méluche ?

      Supprimer
  3. Bonjour Corto,

    Moi, je suis comme Fabrice Luchini, c'est trop dur d'être de gauche et je suis malheureusement un être faible (http://www.youtube.com/watch?v=gDMrPYJr34Q).
    J'admire donc Mélenchon,mais comme tous les êtres exceptionnels, il est destiné à rester seul. Je le lui souhaite ardemment et que ce soit le plus longtemps possible.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H. Melenchon s'isole de plus en plus avec ces grossièretés et ses outrances. C'est bien ainsi.

      Supprimer
  4. "Lire du Mélenchon dans le texte, fautes d'orthographe ou de grammaire en prime"

    Pfff ! C'est à ce genre de phrase que l'on reconnait à coup sûr les réactionnaires. Il n'y a pas de fautes d'orthographe ou de grammaire dans les textes du camarade Mélenchon pour la bonne et simple raison qu'il a une conception révolutionnaire de la langue. Alors que vous et les vôtres, vous cherchez à enfermer le peuple dans un carcan de règles oppressives destinées à la maintenir en sujétion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: Ben oui, nous on est les cons, les réacs et lui, c'est la Révolution. Entre les deux, le choix est vite fait, la réaction !

      Supprimer
  5. Dieu que tout cela vole bas! On peut jeter une brique sur les politiciens toutes tendances confondues sans risquer de blesser un homme d'état.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: C'est vrai que les hommes d 'Etat sont une denrée rare par chez nous. Aucune chance d'en blesser un. Qui plus est un Melenchon.

      Supprimer
  6. Vu comme ça, une rafale de 12.7 dans l'hémicycle bondée ne tuera aucun homme d'état.
    Pas faux.

    Popeye

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes systématiquement rejetés

TVA