mardi 26 mars 2013

De la légitimité de François Hollande...


A propos du mariage zinzin, je lis ça et là, y compris sous la plume de gens de droite, qu'il n'y a aucune raison de se plaindre: C'était dans le programme de Pépère, il a été élu. Dans la foulée, le parlement est passé à gauche. La messe est dite. Circulez ! Ainsi, nous souffle-t-on que hollande est légitime, force de loi est aux urnes !

Sur le principe, nous sommes d'accord, il a été (mal) élu. A ce titre, ce qu'il met en train, organise, fait voter ou dépense serait légitime, normal, républicain. Et ferme ta grande babelle si tu n'es pas content.

Sauf que lorsqu'il y a tromperie, mensonges et abus de confiance, on est en droit de se demander si cette fameuse légitimité demeure. Qui plus est lorsque celle-ci est assortie d'une côte de popularité aussi catastrophiquement basse. Qui plus est lorsque quelques 5  élections législatives partielles plus tard, on constate les frémissements d'un revirement de tendance. Qui plus est quand on ment effrontément sur le nombre de manifestants défilant par trois fois dans Paris, manifestations ne comportant pas uniquement des gens de droite...

Avec la loi Taubira, je le dis, il y a eu tromperie, un dol dirait le juriste. Lors de la campagne électorale, Pépère a fait de belles promesses, toutes aussi démagogiques les unes que les autres, toutes emballées d'un magnifique marketing progressiste.

Il en va ainsi de sa promesse n°31 d'instaurer le mariage et l'adoption pour les couples homosexuels. Nos modernoeuds, épris d'égalitarisme et de justice pour tous, n'ont vu que le papier cadeau, la forme et pas le fond, normal, à ce moment là, la loi n'était pas élaborée. Compte-tenu du massif dénigrement dont fut victime le produit concurrent, les otaries ont applaudi une telle promesse, sans constater les impostures et les mensonges, et hollande fut élu. Le mariage zinzin, priorité des priorités dans un pays qui sombre, pouvait voir le jour. Et la surprise pour nombre de Français fut considérable. Il s'agissait de bien plus que d'un simple mariage gay dont on accouchait mais ni plus ni moins qu'un profond remaniement des fondements de notre société: mariage pour tous, adoption pour tous, assistance médicale à la procréation pour tous, deux papas, deux mamans, marchandisation inévitable du corps de la femme et des enfants à venir, etc... j'en passe et des meilleures... Là était la tromperie, le vice caché, l'embrouille, appelez cela comme vous voulez, le dol !

Autre exemple avec son fameux slogan: " Le changement, c'est maintenant ! " Avez-vous vu un quelconque changement si ce n'est la liste des taxes et impôts qui ne cesse de s'allonger chaque semaine. Nous étions loin du slogan de campagne mais bien plus proche d'une publicité mensongère, non ?

Autre exemple, voulez-vous ? Son engagement n° 9: " Le déficit public sera réduit à 3% du produit intérieur brut en 2013. " Comment pouvait-il promettre pareille gageure alors que tous les économistes sérieux annonçaient la chose comme impossible ? Mais les otaries continuaient d'y croire et d'applaudir. Nettement moins maintenant.

Promesse n° 11: " Je renégocierai le traité européen issu de l’accord du 9 décembre 2011 en privilégiant la croissance et l’emploi (...) ". Tous les eurosceptiques, les Montebourg et autres pourfendeurs des diktats bruxellois d'applaudir et de voter pour Pépère. Il ne fallait pas être grand clerc pour savoir ce qu'il adviendrait de cette promesse.

4 exemples simplement, il ne faudrait avec une foultitude d'autres alourdir ce billet. Mais 4 exemples qui prouvent à eux-seuls que l'élection d'hollande ne repose que sur des mensonges et des promesses démagogiques; de la production industrielle de dols et de tromperies. Dès lors, peut-on se poser la question de la légitimité de hollande ? Au bout de seulement 10 mois ?

Personnellement et sans hésiter, je dis oui. Non seulement on doit se poser la question de la légitimité de hollande mais tels que nous sommes partis, il viendra d'ici peu le temps de la remettre en cause. Il n'y a pas de légitimité qui tienne lorsqu’elle ne repose que sur des mensonges et des tromperies.

Le promoteur peut tromper l'acheteur, c'est du brigandage et à ce titre punissable. La maison France n'a pas à être la victime d'un charlatan.

Folie passagère 1634.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

19 commentaires:

  1. Il a aussi promis de faire baisser le taux de chômage.
    Mais il parait que les promesses n'engagent que ceux qui y croient.
    Ils ne tiennent que celles qui les arrangent.

    Les autres ? "ah bin c'est la crise! On n'y peut rien".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @la mouette: il a tant promis et continuer à dire qu il va inverser la courbe du chômage ne fait rêver plus que lui

      Supprimer
  2. Je suis perplexe...la légitimité du président vient de son élection et malgré les excellentes raisons que vous évoquez, je crains qu'il ne soit pas "déboulonable"...c'est la force et la faiblesse de notre système, élections présidentielles et législatives étant faites en même temps pour la même durée, plus d'espoir de sanction des électeurs en cour de mandat. la malencontreuse dissolution de Chirac n'incitera certainement pas celui-ci à faire la même chose. Et son élection sur un malentendu en prenant les gens pour des cons n'y changera pas grand chose. A moins d'une révolution, on en a encore pour 4 ans, publicité mensongère ou pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: et cela en laisse plus d'un perplexe... Notre système est ainsi fait que même un usurpateur ou un menteur entouré de bons communicants peut se faire élire sans nous laisser, en cas de duperie, de moyen de le déboulonner.

      Tu parles de révolution, je note que ce ne sont plus seulement les blogueurs et leurs commentateurs qui en parlent. Il y a un profond malaise en France, une France clivée plus que jamais. Il suffit d un rien pour que cela pète comme se plaisent maintenant à nous le signifier certains chroniqueurs. Le problème c'est qu hollande avec tous ces mensonges et son fameux " changement " ne fait plus illusion. Attention danger.

      Quand je me lis en une journée plusieurs billets ou articles venant prendre la défense de la légitimité de hollande, je me dis tiens, curieux, serait-elle en péril, pour qu on la défende ainsi, subitement ?

      Supprimer
    2. "La légitimité du président vient de son élection ", certes, mais F.Hollande est quand même le président le plus mal élu: ses 51,6% de voix exprimées ne représentent en réalité que 48,6% des votants.
      Il a été élu plus par rejet de son prédécesseur que par adhésion à sa personne ou à son programme (seulement 28,6% au premier tour). Il a été élu pour stopper certaines réformes de Sarko ou pour changer sa vision économique, certaiement pas pour nous imposer des réformes sociétales dangereuses. Mais comme F.H. est impuissant et nous a baladés (traité Merkozy, emploi, etc.), il s'arcboute sur sa réforme du mariage parce que c'est un marqueur de gauche (choquons les bourgeois) et qu'elle ne lui coûte rien (sauf en termes de popularité et là il devrait commencer à réfléchir !).

      Supprimer
    3. @claribelle: attendons demain et l ITW de pépère voir quelle est sa réaction à la manif. Pour peu qu on lui pose la question

      Supprimer
  3. Je ne suis pas sûr que ton avis soit objectif. Le mariage gay est tendance, il existe dans d'autres pays d'Europe. Hollande a fait du conformisme de gauche mais la réaction est beaucoup plus forte que prévu. Pour le mensonge, la démagogie, il a pris des leçons chez Sarkozy.
    Est-ce que ce qui vous énerve n'est pas les hausses d'impôts qui tombent pas mal sur les classes moyennes? L'UMP se serait beaucoup plus déchaîné sur les 60% les plus pauvres.
    Il est illégitime, certes, mais pas plus que Sarkozy. Pour être élu, il faut plaire aux gens, une fois élu, il faut obéir à Merkel. Faut pas trop lui demander...
    Jard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jard: moi dès que l on fait référence a Sarkozy, j ai tendance à grogner. Il n'est plus au pouvoir et pépère nous a répété plusieurs fois qu il " était en responsabilité " alors qu il assume. point barre. Qu il assume ses mensonges et sa démagogie. Il ne fait que des déçus ou des cocus.

      Supprimer
  4. Si je considère que Hollande est légitime, mon cher Corto, du fait de son élection, en revanche, étant donné sa cote de confiance, il me paraît tout à fait injustifié, voire dangereux, qu'il essaie de faire passer la loi Taubira en force, en niant l'importance de la résistance populaire à cette loi.
    On comprend d'ailleurs mal dans ces conditions qu'il n'organise pas un référendum, comme il le lui est demandé, ce qui règlerait la question.
    Soit une majorité est d'accord avec cette loi, comme les ministres et les députés et sénateurs nous l'affirment chaque jour et il n'y aura plus rien à dire puisque le peuple aura parlé.
    Soit une majorité s'exprime contre, et personne ne pourra reprocher à Hollande de retirer ce projet de loi, sur lequel tout le monde s'accorde à dire qu'il n'est pas très à l'aise.
    Mais en restant dans le déni de la réalité comme il le fait aujourd'hui, il est à craindre que lui et son ministre de l'Intérieur ne jouent avec le feu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: vous avez raison sur l ensemble et vous l aurez compris ce billet sur la légitimité, ou pas , de hollande est un brin provocateur.
      Ceci étant et comme écrit à nana au dessus, il est étonnant de lire comme je l ai fait aujourd'hui autant de billets et d articles dont l objet est de confirmer la légitimité de pépére, d'où mon billet; comme si sa légitimité était en danger, contestée ou estimée comme contestée . Pourquoi à votre avis ?
      Il y a bien un malaise autour de celle-ci qu'on le veuille ou non.

      Supprimer
  5. Pffffffffffffff ! ils saoulent

    Flamby a ressorti ses soldats de plomb, les a prêté à Valse pour qu'il fasse son scénario "mini guéguerre" (selon lui - hum hum !!)
    Faut occuper le terrain médiatique, quelle gloire, le côté humain je cherche !!!

    Le positif il n'y en a pas, la déconstruction de la famille PMA GPA j'espère que quelqu'un, lui mettra sous le nez le dernier sondage Ifop avec les 37% seulement de pour, parce qu'il est capable de faire l'autruche comme ses sbires.

    Le reste, il va faire passer ce qui a été refusé pendant leurs débats sur les nouvelles réformes, pour une "évolution" +.
    Enfin on verra, le chômage a encore augmenté c'est pas la joie pour beaucoup !
    Xere


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @xere: ils nous saoulent ? si seulement, on pourrait les oublier ! mais meme pas :)

      Supprimer
  6. Sous la Veme république, la légimité du président est garantie pour 5 ans, à moins qu'il ne décède ou qu'il démissionne.
    Apparemment, pour le faire démissionner, il en faut plus que 1 million et demi de personnes dans la rue, ou 70% de mécontents.
    Peut-etre 1 ou 2 million de manifestants bloquant l'Elysée jour et nuit pourraient suffire.
    Qui aura le courage de lancer ce mot d'ordre : Frigide, Coppé, Marine, Melenchon ???
    Je ne vois vraiment personne !!!
    Peut-etre Depardieu ou Cantona, s'ils revenaient à leur humeur combative d'antan !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @dan_b: qui aura le courage ? personne tout le monde étant plutot respectueux des règles républicaines. Par contre lors de la manif, j ai entendu, et ça c'était nouveau, nombre de gens exprimer leur ras le bol et n'attendre qu un mot d ordre pour renverser la table.

      Supprimer
  7. "Mais les otaries continuaient d'y croire et d'applaudir" AH! AH! Excellente celle-là!
    Cette journée commence merveilleusement bien!

    RépondreSupprimer
  8. En ce qui me concerne je pense qu'à partir du moment ou on commence à se poser la question à une échelle aussi importante c'est qu'il y a un gros malaise... Des mécontents il y en a toujours eu... mais autant, aussi vite, cela ne s'était jamais vu! Meme Sarkozy pourtant si détesté par les médias n'était pas tombé aussi bas aussi vite!!!!
    Sa légitimité dans les urnes est une chose, sa légitimité à assumer son rôle en est une autre...
    Hollande n'a jamais pris une seule décision de sa vie en se laissant porter par le courant et aujourd'hui cela continue plus que jamais.

    Les socialistes passent leur temps à s'indigner pour ceci, ou s'offusquer pour cela, à part ça ils ne font pas grand chose... On n'a pas l'impression qu'ils sont au pouvoir mais plutôt qu'ils sont dans l'opposition ... (et vu que l'opposition on ne l'entend pas des masses ben ça peut créer la confusion!!!)

    Il a peut être une légitimité procédurière parce que les gens ont voté, bla bla bla, mais il n'a plus de légitimité dans l'opinion publique et malgré tous les efforts des médias et des gauchistes pour le cacher, tout le monde le sait et ça en France, ça fait bien plus mal... La France étant le pays de la Révolution, il n'en faudra pas beaucoup plus pour que ça explose...

    Titi

    RépondreSupprimer
  9. cocernant la crise, il y a eu "une mauvaise appréciation"... tu vois mainteant on sait ! et après c'est nous qui sommes sciés.
    Mais (me sentant visé par la remarque), je persiste. Souviens toi des manifs contre la retraite (Juppé 1995). face aux manifestations le pouvoir a cédé ... et qui est dans la merde aujourd'hui ? toi, (doublement, vu ton souci professionnel).... si c'était passé, on aurait gagné plus de 10ans de réformes...et hier soir Flamby le pingouin a dit qu'il faudrait travailler plus longtemps....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Francis: ah mais j'ai toujours regretté que Jupé ne passe pas ses réformes et que Sarko en fasse une si légère.

      Quant à Flanby qui dit qu il faut bosser plus longtemps après avoir gueulé sur Jupé et sarko à ce sujet et modifié a la baisse la réforminouchette sarkozyenne, ça me fait rigoler.

      Supprimer
  10. oui mais ce que je veux dire c'est que céder face à la manifestation est signe de faiblesse et n'avance à rien sauf à reculer !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen