mardi 19 février 2013

Mais qui est donc Nicole Bricq ?


Hier soir, il y avait l'émission Mots Croisés sur France 2 avec pour invités: Laurent Neumann du journal Marianne aussi bon que urticant, le banquier Philippe Villin de droite et pourfendeur de l'euro, Pierre Lellouche député UMP de Paris, Jean-Claude Mailly de FO ( sans intérêt ), Sylvie Goulard du Modem, incroyable, il y a encore des gens au Modem et... Nicole Bricq.

Une excellente occasion de découvrir Nicole Bricq. Une de ces ministres dont on a peu entendu parler si ce n'est quand elle fut muté manu militari, au bout d'un mois, du ministère de l'Ecologie au ministère du Commerce Exterieur.

Lisez sa bio sur wikipédia, c'est light, too light. En gros, cette dame fait de la politique depuis 30 ans. Son histoire se confond avec celle du Parti Socialiste. Un peu comme une moule sur son rocher, elle s'est accroché au parti et ne l'a plus quitté soutenant au gré du vent et des élections tantôt Chevènement, tantôt DSK, puis La madone du Poitou avant de coller aux basques de Présiflan. Bonne pioche, elle est enfin nommée ministre, à 65 ans, son bâton de maréchal. Pourquoi ministre et ministre du Commerce Extérieur, ne demandez pas pourquoi, personne ne le sait.

Hier soir donc, elle était invitée à débattre de l'avenir de la croissance en France. Élégamment vêtue d'un ensemble vert laineux assorti, il me semble, à la couleur de ses yeux, elle était là pour donner la position du gouvernement sur cette fameuse croissance qui se fait désespérément attendre. Deux questions importantes lui furent posées, plus aurait sans doute été surestimer ses capacités à enchaîner les raisonnements et les explications.

La première fut, je cite de mémoire: Pouvez-vous nous expliquer avec précision où et comment le gouvernement compte sabrer dans les dépenses publiques.

La deuxième, toujours de mémoire: Confirmez-vous que nous n'atteindrons pas les 3% de déficit tel que le gouvernement s'y était engagé ?

Et bien tu peux te brosser, les réponses, on les attend encore. 

Cette femme, ministre de la République, a fait forte impression, l'impression d'assister à un naufrage: plus nulle, plus fade, plus inconsistante, ce n'est pas possible. Son incompétence, sa difficulté à contredire ses interlocuteurs, la faiblesse de sa propre argumentation faisait peine à voir. 

J'ai eu de la peine pour elle. Et pour la France. C'est dire...

Mais revenons à la question de départ: Qui est donc Nicole Bricq ? 

Rien.

Folie passagère 1582.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

35 commentaires:

  1. Un gouvernement de Bricq et de branques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchak: monsieur fait de l humour :)
      ceci dit, j ai été sidéré, au point de regarder l émission jusqu au bout, par l'inconsistance de cette dame, espérant encore et encore qu une étincelle brillerait d'un coup, qu'une réponse cinglante à l un de ses détracteurs nous réveille, imaginant que c'était un sketch, que sais-je encore. mais rien, rien. Incroyable.

      Supprimer
    2. "monsieur fait de l'humour"

      Ben oui, c'est encore permis et pas encore taxé. Et puis c'est ça ou se flinguer.

      Supprimer
  2. Cher Corto,
    Heureuse de trouver chez vous l'écho de ce que j'ai ressenti hier soir à la fin de l émission et qui m'a amené à réveiller mon cher et tendre en hurlant:
    "MAIS QUELS BRANQUIGNOLES DANS CE GOUVERNEMENT!!!!"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @patsy: je ne suis donc pas le seul à avoir halluciné ! Même une Nadine Morano ou une Duflot auraient paru brillantes à côté d'elle.

      Et vu ce qu on pouvait lire de madame Bricq sur twitter pendant l'émission, il est évident que je ne rêvais pas.
      Suicide politique ?

      Supprimer
  3. Encore une qui eu un poste de ministre à l'ancienneté ( 65 ans et 30 ans de politique...c'est pas rien quand même !), à moins que ce ne soit pour représenter un des multiples courants du PS ! On a bien compris que ce gouvernement n'est pas composé des bonnes personnes aux bonnes places, la compétence ayant cessé d'être le critère principal !
    Quant à répondre aux questions qui fâchent...je crois que vous attendez encore beaucoup trop de cette bande de bras cassés ! Je vous trouve en plus plein d'empathie pour des gens qui ne méritent que notre mépris, n'oubliez pas qu'on est censé être les méchants !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: mais là , je n ai même pas besoin d être méchant Avec une telle prestation, Bricq s'est fait hara-kiri toute seule !

      Et pour la compétence, il y a belle lurette qu'elle n'est plus forcément le seul critère de recrutement, en particulier ds la classe politique.

      Supprimer
  4. J'ai regardé cette émission aussi, mon cher Corto.
    La chose la plus intéressante c'est que Lellouche lui a demandé quelles économies l'Etat comptait faire, pour diminuer la dette autrement que de faire du matraquage fiscal.
    Chaque fois qu'il posait la question, elle répondait : "Eh bien, je vais vous le dire."
    Et en deux heures d'émission elle ne l'a JAMAIS dit
    A la fin elle a ajouté : "Je suis étonnée que personne ne parle du chômage. Or je considère qu'il faut absolument lutter contre le chômage".
    Et la voilà qui enchaine sur les emplois d'avenir, le pacte de compétitivité et je ne sais quoi.
    Cette émission était surréaliste !.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Voila peut etre bien le mot qui m a fait défaut dans la rédaction de ce billet: " surréaliste " la prestation de madame Bricq. Affligeante aussi.

      Supprimer
    2. AU vu de ce que vous décrivez Marianne, on est en droit de se dire que leur politique n'a aucune consistance.
      Partant de là, on peut en déduire que les électeurs qui continuent à voter socialo sont soit naïfs, soit ont été trop embrigadés pour percevoir ce qui est creux, vide, de ce qui est intelligent et efficace.
      Voter socialiste relève pour moi d'un grand mystère... Mais bon, paraît que faudtoutpourfairunmonde.

      Supprimer
  5. J'ai regardé l'émission et je ne me suis jamais autant plié de rire ! (OK : c'est pas drôle dans cette situation économique)

    Mais surtout un moment en particulier : c'est quand Mme Bricq assure que depuis l'arrivée de Hollande, ils ont donné ENFIN une "BOUFFEE D'AIR aux entreprises".
    Et à ce moment, Philippe Villin, Pierre Lellouche et moi-même (!) , stupéfaits, nous nous exclamions, en choeur : "quelle bouffée d'air ?".

    Et je suis sûr qu'une bonne partie du public dans cette émission, stupéfaits, ont du trouver cette affirmation de Mmr Bricq complètement surréaliste.

    Mais je suis d'accord avec toi : on n'a obtenu aucune réponse claire. A la question "le pacte de croissance signée par la Président mais critiquée par le candidat", elle a aussitôt renvoyée la patate chaude à Sylvie Goulard (c'était trop flagrant) qui ne savait pas répondre, pourtant complice de l'élection de Hollande.

    Pierre Lellouche a été bon hier soir : il a tenté de rappeler les contradictions entre le candidat et le Président Hollande à plusieurs reprises, ce que Mme Bricq n'a pas réussi à défendre.

    Malgré le Mali, les côtes de confiance continuent lentement leurs érosions. Avec les déclarations contradictoires des "couakeurs" du gouvernements aujourd'hui sur la croissance : Fabius qui affirme qu'on arrivera à 0.2/0.3 fin 2013, puis Moscovicci qui dément puis Hollande depuis la Grèce (loin de la France pour annoncer les mauvaises nouvelles) qui contredit Moscovicco ... le concert des couacs reprend dans un gouvernement où il n'y a aucune autorié, et il n'y a vraiment aucun effort intellectuel à fournir pour comprendre qu'ils ne maîtrisent plus rien.

    Mais il m'est impossible de demander l'avis d'un électeur d'Hollande car je n'en trouve plus un seul autour de moi ! Mais où sont-ils passés ? Ont-ils au moins existé ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sen: bouffée d'air, c'est vrai que je l avais oublié celle-là ! non mais ! c'est quoi une bouffée d'air frais quand les entreprises mettent chaque jour 1000 personnes à la porte.

      C'est ça qui est terrible avec eux aujourd hui: on n a aucune réponse, aucune.

      J'écoutais hollande ce soir dire, sans rire, " nous ne ferons que 0,3% de croissance en 2013 ", le même hollande qu il y a deux mois disait 0,8 % et 1,7% il y a 1 an. Et quand on leur demande par ailleurs: ils sont où les 120 milliards du pac te de croissance ajoutés au TSCG par hollande: la réponse : euh, dans l 'innovation ! c'est a se pisser dessus.

      Pr les électeurs d'hollande, promène toi sur les blogs des joyeux blogueurs de gouvernement, tu n en trouve plus un pour défendre ou soutenir Présiflan. Révélateur !

      Supprimer
    2. Que nenni, que nenni, évidemment il y a Jegoun, Jegoun (sur l'air de la pub de Findus)

      Supprimer
    3. @grandpas: l’exception qui confirme la règle, sans doute.

      Supprimer
    4. Ah! Les adorateurs Hollandais font du tricot sur des sujets sans importance. Jamais un Mhollandais n'osera avouer que le président est un idiot. Adhérer à un parti relève de la croyance, et comme on touche à l'irrationnel, les faits ne sont jamais perçus objectivement.

      Nicole Bricq De Lait. Voilà, celle-là c'est fait.

      Supprimer
    5. Hollande en la nommant esperait que le commerce exterieur de le France avec les BRIC s'ameliore.....

      Supprimer
  6. Toujours dans la rubrique "les incompétents de ce gouvernements", je ne sais pas si vous avez lu le courrier de TITAN à Mr Montebourg, alors voici le lien.
    Conseil : assurez-vous d'être BIEN assis d'abord.

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202575775894-goodyear-l-incroyable-courrier-du-pdg-de-titan-a-montebourg-540113.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @sen: oui j ai lu et les medias, pour une fois, n ont pas attendu pour en faire état.

      Le patron de Toyota, il y a 3 ou 4 ans avait fait a peu près la meme lettre destinée aux syndicalites. Personne n en avait parlé a l 'époque. Curieux, non ?

      Supprimer
  7. J'ai lu tardivement le billet sur Bruno Nestor Azerot du 31 janvier. Où diable est-elle, cette video de Taubira? "En bas du blog", je croyais que ce serait en bas des commentaires, mais non!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Orage: déésolé, je l ai enlevée , je change réullièrement ce qui est en bas de blog. En ce moment c'est la manif du 24 mars
      cordialement

      Supprimer
    2. Au temps pour moi, je n'avais qu'à me tenir à jour, snif!

      Supprimer
  8. Alors comme ça elle fait dans le Commerce extérieur? Pauvre commerce extérieur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: comme tu dis ! j ai oublié de préciser qu'elle ne parlait pas un mot d'anglais...

      Supprimer
  9. Une scène très drôles, c'est quand à l'assemblée, Bartolone appelle madame Delaunay, par son titre ministériel "Ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie", et qu'elle descend l'escalier avec difficulté. Ca donne une allure de sketch tellement drôle qu'ils doivent se retenir de ne pas se marrer dans l'hémicycle.
    Elle est chargée de l'autonomie alors qu'on voit qu'elle se déplace avec difficulté. Ils sont pas finots ces socialos quand même....
    Mettre une petite mamie au ministère de l'Autonomie, c'est une sacrée farce!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre, c'est dans leur logique :)

      Supprimer
    2. Et bien à la limite, je trouverais cela plus normal qu'un président qui sabote le mariage alors qu'il n'est ni marié, ni divorcé. Mais on ne demande pas à un juge d'avoir tué quelqu'un pour pouvoir en juger en connaissance de cause...

      Supprimer
    3. @l west: encore heureux comme si l on devait demander à un cancre de se noter lui-même

      Supprimer
  10. Merci Corto .....
    je suis allé sur le site de france 2 et j'ai regardé l'émission....
    Quelle poillade.....mon dieu et cette dame est ministre ???
    Comme je dis tout les matins en me levant......on est pas dans la merde!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nofate: mais oui, cette dame est ministre. Incroyable !

      Supprimer
  11. Elle bat des records!! Quelle championne il faut la ménager..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @archischmok: la déménager plutôt ou la ranger. Définitivement.

      Supprimer
  12. Comme tu le sais j'ai regardé aussi :-) et au vu de mon insistance sur twitter (c'était mon 2ème tweet sur le sujet), ils ont fini par passer mon tweet qui faisait remarquer qu'on attendait toujours la réponse de cette dame.... Et le plus drôle c'est qu'un gaucho est venu me faire toute une théorie en m'expliquant qu'elle avait répondu (si si je vous jure) puisqu'elle avait expliqué que le gouvernement nous en dirait plus en Juin....
    Je veux pas dire mais faut être patient avec ces socialos... (et il semble que Mme Bricq en sache quelque chose :-)) pour avoir une réponse...

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: j ai vu ton tweet passer à l'écran.
      Ce n'est plus de la patience qu il faut avec ces gens là, mais de l'abnégation ou beaucoup, beaucoup de temps à perdre.

      Supprimer
    2. Ecouter un socialo qui cherche à vous convaincre est pire que 2 heures d'embouteillage!
      Ils sont perfides et menteurs.

      Supprimer
  13. Bonjour,
    Quelqu'un aurait-il eu la bonne idée d'enregistrer cette émission Mots croisés du 18/02/2013 ? L'émission n'est plus disponible en replay... Dommage, j'avais envie de me détendre un peu ce soir, et je pense que c'était largement plus drôle que 'Camping paradis" !
    Pour en revenir à Mme Bricq de lait, ne ratez pas cette photo formidable de son voyage au Koweit le 13/03 dernier... Une ressemblance frappante avec "Zezette-épouse x" que les plus vieux d'entre vous auront reconnu sous les traits de Marie-Anne Chazel dans "le Père Noël est une ordure". Lui manque que le caddy et les coquilles d'huîtres ! http://news.fr.msn.com/m6-actualite/insolite/twitter-se-moque-du-look-de-nicole-bricq
    Bravo pour votre blog.
    vgor
    (nb : je vais apparaître comme anonyme, pardonnez mon inexpérience des blogs et des contributions. Je vais apprendre à me servir de tout ceci afin de sortir de l'anonymat, promis !)

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen