vendredi 30 novembre 2012

N'est pas Raoni qui veut. Lui, on l'écoute.

Hier au JT de TF1, il y avait le grand chef Raoni. Un évènement. Quand Raoni parle, on l'écoute. Même les grands de ce monde le reçoivent et l'écoutent. C'est dire si son message est important. Je l'ai donc écouté.



Et ce qu'il dit est fort intéressant. Il nous parle de la déforestation, de la pollution et de la folie des hommes à vouloir construire des tas de choses, des routes et des barrages; autant de projets qui mettent en péril l'existence de son peuple. Il dit même, non sans nous faire sourire, lui qui n'habite ni Paris, ni Lyon ou Marseille, que dans sa forêt, avec tout ces arbres coupés, et bien, ça pue, ça sent mauvais.

Il constate, un peu triste, que " ses " enfants ont accès au progrès ( internet, facebook et toussa ) sans omettre de nous dire que " son " monde, sa culture et son histoire ne sont pas solubles dans une modernité destructrice.

Il nous parle aussi des " blancs ", pas très bien éduqués, jamais intégrés, qui sont arrivés par chez lui, il y a de nombreuses années. Il exprime, à mots couverts, sa crainte d'une immigration possiblement nuisible à son peuple. Il nous parle, Raoni, de ses traditions et de sa culture qui risquent de disparaître à force d'être submergé par un monde extérieur envahissant. Il y a danger, nous dit-il, et l'on doit coûte que coûte protéger ses traditions, son peuple, son histoire, sa culture...

J'ai écouté Raoni et je n'ai pas pu m'empêcher de faire certains parallèles avec notre monde, notre peuple et notre histoire. Mais parler de ces choses-là, quand on n'est pas Raoni, c'est suspect, c'est s'exposer à la critique voire aux insultes, c'est prendre le risque, un comble, d'être traité de réactionnaire. Et pourtant, Raoni ne serait-il pas un brin réactionnaire ? A sa façon...

N'est pas Raoni qui veut. Lui, on l'écoute.

Folie passagère 1471.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

jeudi 29 novembre 2012

Impostures hollandaises

Oui, je sais , encore une vidéo... Mais quand c'est bon, pourquoi se priver...

Allez, degauches de passages, répondez à ça ! Je sais, ça fait mal mais ça vous fera les pieds...



Folie passagère 1470.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

Réactionnaire à 15 ans.

La danse baroque n'est pas du gout de tout le monde. La preuve en image, seul un gamin de 15 ans, " déjà réactionnaire ", peut aimer...

Les cons...

( Extrait de l'émission La France a un incroyable talent, octobre 2010 )
Et merci à Didace pour cette perle...

Folie passagère 1469.
 
D'accord, pas d'accord: atoihonneur@voila.fr
 

mercredi 28 novembre 2012

Non, rien n'a changé. Rien.

Voilà, ci-dessous, légèrement modifié, ce que j’écrivais, il y a tout juste un an. Un an et finalement de constater que rien n'a changé...



" Qu'est-ce que je suis fatigué, las, épuisé...de voir à quel point les préoccupations et/ou les discours de nos politiques sont à des années lumières de nos préoccupations, celles du quotidien, celles qui nous angoissent pour demain.

J'ai l'impression que plus ça va mal, plus on se complait dans le "tout va très mal". Vous savez, chaque matin, je lis la presse et écoute les infos à la recherche du truc bandant, du machin qui réveille: la bonne nouvelle, la bonne parole, la bonne solution, la recette miracle à tous nos problèmes. Je guette la parole d'un politique ou d'un éditocrate patenté qui me mettrait du baume au coeur, un truc qui me ferait bondir genre: enfin un qui a la solution, bingo, il a tout compris, y a plus qu'à... C'est vrai quoi, c'est pour cela qu'on les a élu, on les paye pour qu'ils nous sortent de la mouise et plus ça va... plus c'est la merde.

Je suis un post-baby boum !, moi, madame, je n ai pas connu la guerre, la vraie avec des fusils, des canons et de la barbaque qui crève au champ d'Honneur. Et pourtant, c'est une certitude, je n'ai connu que la guerre, d'un autre genre, un truc bien plus sournois, nettement moins franc du collier. Le machin qui ronge doucement mon pays, les autres aussi. Du canon, on est passé à la lettre de licenciement; on a remplacé les tranchées par des anti-chambres de la mort sociale: Pôle-emploi ou Apec. Puis vient l'agonie: Rsa, Restos du coeur, Secours Catholique, Armée du Salut et cie. Ils n'ont jamais été aussi présents et efficaces tous ces trucs-là. C'est cela, on génère la misère comme autrefois on produisait de la chair à canon. 3,1 millions de chômeurs, 8 millions de gens qui frôlent ou ont passé la ligne de front: le seuil de pauvreté.

Puis vient la mort, la vraie, les morts de la rue.

Et pendant ce temps-là, qu'est-ce qu'ils font nos élus ? On ne sait pas trop. Ils s'invectivent, se font une autre guerre, une guerre dans des palais dorés. Ils nous font de beaux discours sur l'immigration, sur la dette, sur la crise, sur le chômage, sur l'Europe, sur le monde, sur le nucléaire, sur les radars autoroutiers, sur la nécessité pour ceux qui ne sont pas imposables d'adhérer gratos à un syndicat, sur le maïs transmachin, sur le réchauffement climatique, sur NDDL, sur le naufrage de l'UMP qui conduirait à l'éclatement de la droite, à la montée du FN, sur la Grèce, la Syrie.. De beaux discours...

Pas un, oui, pas un qui vienne nous voir, nous parler et nous dire avec conviction et crédibilité: voilà, c'est ça qu'il faut faire, tout le reste, on s'en tape, pour l'instant priorité à la résolution de cette putain de crise qui n 'en finit pas de nous pourrir la vie. Et l'autre qui veut ré-enchanter le Rêve. Quel rêve ? Et nous, on fait quoi au milieu ? On regarde nos z'élites se disputer les palais et les fauteuils ? On continue à crever doucement ? On continue à faire la guerre, celle dont je parlais un peu plus haut, sournoise et sans fusil ? Faut-il que nous ne comptions que sur nous-mêmes et tant pis pour les autres ? L'économie est-elle une chose trop sérieuse pour être confiée aux politiques ?

Nous sommes réellement, j'en suis persuadé, arrivé au point de rupture. D'un monde à l'autre, sans même pouvoir savoir de quoi demain sera fait.

Le pire, c'est que comme dans toute guerre, il nous faut choisir son camp sans être bien sûr qu'il nous mènera à la victoire ( i.e, la sortie de crise ). Il y aura des gagnants et des vaincus, comme d'habitude. "

Folie passagère 1468.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

La France de 2012, vue d'ailleurs !

Mail Online est la version internet du journal grand-breton The Daily Mail. A faire pâlir d'envie tous les pure-players et les blogueurs de la terre, chaque mois il comptabilise plus de 45 millions de visiteurs uniques, juste devant le site du New York Times.

( Un tibétain, encore un, s'immole pour protester contre la politique de la Chine )
Mail Online vient de nous pondre sa rétro-pictures de l'année 2012: Les meilleures photos récapitulant l'actualité nationale ou internationale. Comme d'habitude de très belles photos, poignantes et émouvantes, superbes ou impressionnantes. Jetez-y un œil...

Au chapitre France, il n'y a que deux photos:

Celle-ci: 

( La Bastille au soir de l'élection de hollande )
 et celle-ci:

( Expulsion de Roms, Lyon, août 2012 )
No comment ....


Folie passagère 1467.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

mardi 27 novembre 2012

Naufrage de l'UMP. And the winner is ?: Hollande !

 

Les chaînes d'infos en fond des tonnes et des tonnes, les journaux empilent manchette sur manchette: tout l'espace médiatique est occupée par cette crise à l'UMP. Or chacun sait, qu'en politique, le temps passe à une vitesse incroyable. Et la mémoire vive de nos petits cerveaux oublie aussi vite ce qui n'est pas expliqué, exposé et débattu en place publique.

Ainsi depuis 10 jours, l' hollande est peinard. Tranquille comme Baptiste. On ne vous parle pas ( ou si peu ), ou plus, de l'action gouvernementale, de ses errements, échecs et reculades.

Le virage à 180° de l' hollande sur la liberté de conscience, incroyable bévue qui en temps " normal " aurait déchaîné pour 15 jours, au moins, les passions, est déjà oublié. Le mariage pour tous, zou, aux oubliettes, mais les travaux avancent... sans opposition, sans informations. Le sommet de Bruxelles sur le projet de budget 2014-2020 est un échec pour tous les dirigeants européens, échec qui mériterait fessées déculottées, mais, zou, aussi vite terminé, aussi vite oublié. L'Europe, hollande en tête, fait un nouveau cadeau à la Grèce, mais, hop, à la trappe. Les manifestations anti-Ayraultport sont occultées. On se dirige tout logiquement vers un éclatement de l'union EELV-PS et personne n'en fait état. L'agence Moody's, peu rassurée par la " trajectoire de compétitivité " de l'hollande, dégrade la France; qui s'en souvient ? La mise en place de la semaine des 4 jours et demi à l'école, mesure phare du plan Peillon prévue pour la rentrée prochaine, sera " étalée " sur 2 ans, faute d'avoir anticipé les conséquences financières du projet pour les communes. Qui se soucie de savoir si la France a raison, ou tort, de reconnaître la coalition de l'opposition syrienne dont on ne sait rien mais à qui on refile deux fois de suite 1, 2 millions d'euros? Vous savez quoi, édition de 18h00 sur Itélé, le chômage continue de s'accroître, 3 103 000 chômeurs ( +1,5%) sujet traité en 10 secondes, montre en main. Et personne pour demander à l'hollande si il était toujours aussi confiant sur une éventuelle " inversion de la courbe ". La mise en route du " Plan Gallois ", où en sommes-nous ?, mystère...

Etc, etc, etc... Les conneries s'accumulent. Inexorablement. L'opposition est muette.

L'UMP se déchire, la majorité a de quoi se réjouir; ils sont aux anges: tout passe, tout glisse...

En attendant, de ce bordel quasi-prévisible à l'UMP, j'ai aujourd'hui une certitude, les grands gagnants de ces dix jours de folie, ce sont bien hollande et sa clique !

Folie passagère 1466.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

R.I.P., l'éthylotest !


Ah, ces fameux éthylotests ! Il fallait en avoir deux, comme papa, dans sa voiture. Dans un premier temps avant le 31 juillet pour, si défaut de possession, être verbalisé à partir du 1e novembre

Au 30 juin, 37% des automobilistes s'étaient équipés  selon un sondage du Figaro.

Alors, nous, Français grands couillons disciplinés, nous nous sommes rués sur les têtes de gondoles pour acheter les précieux éthylotests. Sauf qu'on en a tellement acheté qu'il y avait rupture de stock partout.

Au 30 septembre, selon un sondage du Parisien, 55% des conducteurs déclaraient s'être équipé.
 
Bon prince ou grand seigneur, Manuel Valls, " conscient de la grande difficulté " qu'avaient ses concitoyens à s'équiper déclara le 8 octobre que la verbalisation n'interviendrait que le 1er mars 2013 pour les conducteurs pris en défaut. La Sécurité Routière, organisation gouvernementale, confirmait: " M. Valls a décidé de reporter cette date au 1er mars 2013, pour permettre à l'ensemble des conducteurs de s'équiper dans de bonnes conditions et à un juste prix. "

Combien étions-nous au 30 Octobre à s'être équipé pour une somme oscillant entre 2 euros et 15 euros ? Mystère.

Peu importe car aujourd'hui, Manuel a décidé que les éthylotests, finalement, ce n'était pas forcément très efficace. " Personne au gouvernement n'a envie de s'embêter avec cette règle décidée sous la présidence Sarkozy " déclare-t-on au ministère de l'Intérieur. Une nouvelle étude a donc été demandée à la Sécurité Routière. " Ce dispositif [l'éthylotest] et sa mise en œuvre posent un certain nombre de questions légitimes, donc il faut l'évaluer...". De ses conclusions, attendues pour le 1er mars, dépendra la validité de l'application du dispositif... " 

RIP, l'Ethylotest !

En résumé, ce qui était bon pour Manu hier ( le 8 octobre ), ne l'est plus aujourd'hui. Et deux certitudes, les éthylotests achetés ne seront pas remboursés et, encore une fois, on nous a pris pour des cons.

Folie passagère 1465.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

lundi 26 novembre 2012

UMP: Et le bordel de continuer à Fort Chabrol


La Commission Nationale des Recours de l'UMP a rendu son verdict:

" Article 1er : il y a lieu de réintégrer dans le résultat proclamé le lundi 19 novembre 2012 les résultats correspondants aux fédérations de Mayotte et de Wallis-et-Futuna.
Article 2 : les résultats des opérations électorales qui se sont déroulées en Nouvelle-Calédonie sont annulés.
Article 3 : les résultats des opérations électorales qui se sont déroulées dans le bureau n°16 de Paris sont rectifiés et il est soustrait 26 voix du nombre de voix obtenues par Monsieur François Fillon
Article 4 : les résultats des opérations électorales qui se sont déroulées dans le bureau n°1 des Alpes-Maritimes sont annulés.
Article 5 : les résultats des opérations électorales qui se sont déroulés dans le bureau n°3(liste n°2) des Alpes-Maritimes sont annulés.
Article 6 : les résultats des opérations électorales qui se sont déroulées dans le bureau n°3 de Cannes-Mandelieu sont rectifiés et il est soustrait 6 voix du nombre de voix obtenues par Monsieur François Fillon.
Article 7 : le reste des recours est sans objet.
Article 8 : Sur la base des résultats proclamés par la COCOE et approuvés par les deux candidats, le résultat de l'élection de l'équipe dirigeante, compte tenu des articles susvisés, est le suivant :

- Monsieur Jean-François Copé : 86.911 voix
- Monsieur François Fillon: 85.959 voix

Article 9 : la présente décision sera notifiée à Monsieur Jean-François Copé et à Monsieur François Fillon. "

Ainsi, et après ce troisième recomptage, Jean-François Copé, organisateur d'une élection vérolée à la base, gagne l'élection à la présidence de l'UMP avec 952 voix d'avance. Il est heureux et fait un beau discours: " Moi, JFC, je m'engage..."

Pour la troisième fois, François Fillon n'accepte pas ces encore-nouveaux résultats et dénonce " ce nouveau coup de force " du clan Copé. " Jamais François Fillon ne se fera l'artisan d'une division de l'UMP "... ( t'as qu'à croire...)

Et le bordel de continuer à " Fort Chabrol "...

Et pendant ce temps-là, la gauche et hollande de continuer à nous sacrifier sur l'autel d'un socialisme franchouillard totalement déconnecté des réalités...

Et le conseiller spécial d'hollande, Faouzi Lamdaoui, d'ironiser: " La droite réinvente le théatre de Guignol "

Ecœurant. Ridicule. Scandaleux.

A suivre... Pour notre plus grande honte...

Folie passagère 1464.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

Montebourg, l'histrion qui croyait faire peur au monde

 

Allons bon, qu'est-ce qu'il nous fait le Montebourg ? Est-ce le fait de s'être fait plaquer par sa bourgeoise ? Prendre le pas sur l'UMP dans les médias ? Le besoin d'exister ? Don Quichotte a donc décidé qu'il ne voulait plus de Mittal en France et pour plus de grandiloquence, il a décidé de s'exprimer avec majesté: "Nous ne voulons plus de Mittal en France, parce qu'ils n'ont pas respecté la France. " Et Nous d'insister: " Les mensonges de Mittal sont accablants depuis 2006, il n'a jamais tenu ses engagements ".

Bien, possible que Mittal ait menti, possible qu'il n'ait pas tenu tous ses engagements, je ne suis pas dans le secret des maîtres de forges, mais est-ce la bonne manière de parler à un industriel? Industriel que la France appela dans le passé à la rescousse pour sauver ce qui pouvait l'être de la sidérurgie française et européenne. Est-ce ainsi que l'on parle à un groupe implanté sur plus de 40 sites en France et employant plus de 20 000 personnes ? 20 000 personnes que Montebourg, indirectement, pointe du doigt.

Grand Dadais sait-il que la production sidérurgique française, c'est à peine 1% de la production mondiale d'acier. Autrement dit, rien du tout. Sait-il que Mittal en France, c'est à peine 3% de l'activité mondiale du groupe Mittal ? Autrement dit, peanuts !  

Grand Dadais se rend-il compte, avec ses déclarations, du message qu'il envoie aux investisseurs étrangers ?

Il faudra peut-être expliquer un jour à Montebourg que lorsque l'on s'attaque à quelqu'un ou qu'on lui déclare la guerre, encore faut-il avoir les moyens de ses ambitions. Mittal, c'est le premier producteur mondial d'acier. Laksmi Mittal, la 6ème fortune mondiale en 2010, une fortune personnelle équivalente en valeur absolue à la moitié du montant du service de la dette française. On peut le regretter mais on ne parle pas n'importe comment à ce genre de personnage.

Montebourg veut nationaliser Gandrange ou Florange puisque: " Le problème des hauts-fourneaux de Florange, ce n'est pas les hauts-fourneaux de Florange, c'est Mittal " Et bien qu'il le fasse qu'on rigole. 

Et d'une, je suis prêt à parier que de cela, Lakshmi Mittal n'en a rien à faire, comment pourrait-il avoir peur d'un histrion en marinière; et de deux, si d'aventure ce dernier commençait à en avoir ras le bol de cette France socialiste et décidait de plier les gaules définitivement, ce n'est certainement pas sur lui que j'irai crier !


Folie passagère 1463.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

dimanche 25 novembre 2012

P. Gélard: " J'ai pas envie de recompter, ça me fait chier ! "

Paris, 25 novembre 2012. L'UMP agonise. Les combats font rage dans les QG de campagne, à la CoCoE et à la ConnarE. Patrice Gélard, accompagné de ses comptables et lieutenants s'est réfugié dans son bunker, situé au 8ème sous-sol du siège de l'UMP.Tandis qu'à l'extérieur la situation se dégrade, Gélard vit ses dernières heures à la tête de la CocoE...




UMPistes, ne vous trompez pas de combat. L'ennemi, c'est hollande !

Allez, bon dimanche à tous !

Folie passagère 1462.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

samedi 24 novembre 2012

Notre Dame des Landes, le boulet du quinquennat

Cela se passe comme cela, en France, en l'an 2012, première année du quinquennat hollandais. Ayrault, de Matignon, observe et se tait. Sarkozy Valls est ministre de l'Intérieur; il n'aime pas les kystes qui vérolent la république, il les éradique, il les cautérise, il les gaze. La contestation bat son plein, une trentaine de manifestants blessés, quelques policiers aussi. Les matraques sont les mêmes qu'avant. Et la police cogne, cogne. Et les manifestants lancent des cocktails Molotov. Brutalités des deux côtés. Les personnalités connues qui soutenaient la contestation sont parties; les policiers chargent...


A vrai dire, je n'en sais rien: utile ou pas utile cet aéroport ? Et pour être tout à fait honnête, je m'en fiche. Par contre, je n'aime pas ces photos, je n'aime pas ce que je vois, je n'aime pas ce qui se passe à Notre Dame des Landes. Je n'aime pas ce genre d'extrémisme écolo-con. Je n'aime pas ces matraquages policiers.

Ce qui est sûr, c'est que l'Ayraultport, que d'aucun comparent à l'époque épique du Larzac, va être, pour le gouvernement, le boulet du quinquennat, la verrue, le sparadrap dont on n'arrive pas à se défaire, le truc dont les télés raffolent, le machin idéal pour altérer durablement l'image du pouvoir en place. Un pouvoir pris au piège d'un accord absurde passé avec EELV: ne pas céder et aller au clash, céder et se désavouer... Des écologistes d'Etat en pleine contradiction: Rester écologistes ou rompre avec les socialistes...

Nous sommes en 2012, la police d'un pouvoir socialiste frappe et matraque...

Le changement ?

Folie passagère 1461.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

De Balasko à Sarkozy en passant par Nantes et Marseille


Quelques considérations samediennes ...

- Ayant horreur de ne pas comprendre les choses, je suis à la recherche d'une personne compétente qui pourrait m'expliquer comment le journal Sud-Ouest a pu obtenir en un temps record le procès verbal d'audition de Sarkozy. Je croyais qu'en France il y avait le secret de l'instruction. J'ai du me tromper.

- Josianne Balasko c'est une bonne conscience de gauche. On s'en souvient fut un temps sarkozien où elle était de tous les combats en s'opposant à la droite et en venant au secours des déshérités, des sans-papiers, des expulsés hivernaux, des Roms et toussa. J'avais peur, depuis que Valls-Kommandantur, est au pouvoir, on ne l'entendait plus. Elle s'est réveillé, subitement, hier soir, sur le plateau de Vous Trouvez ça Normal: " on expulse comme avant, on n'a pas voté pour ça ". Silence géné des bobos présents. Clémentine Autain, Guy Birenbaum et Bruce Toussaint n'ont pas bronché. Silence pesant....

- J'ai vu passer un tweet de Laurent Fabius qui s'attribuait l'obtention d'une trêve à Gaza. J'ai ri.

- C'est chouette ce qui se passe à Notre Dame des Landes. Les écolos-alter mondialistes-anarchos se font éjecter à grands coups de pelleteuses et de bombes lacrymogènes. Les amis de Cécile Duflot  sont ou ont été présents: José Bové, Noël Mamère, Pascal Durand, Eva Joly... Mais Cécile Duflot, Pascal Canfin et Delphine Batho ont préféré rester bien au chaud, dans leur ministère, à Paris. Les couleuvres sont parait-il digestes cette année. Ayrault, promoteur principal du projet, se fait dessus.

- Dans le match qui oppose Marseille et la Corse, la cité phocéenne mène au score: 24 à 18 depuis le début de l'année. Par là-bas, c'est en meurtres que l'on compte les points.

- Dans le match disputé entre les 27 pays européens pour l'obtention du plus gros budget sur la période 2014-2020, C'est égalité partout: " personne n'a gagné, personne n'a perdu " a dit l'hollande. Il avait l'air content de lui...

- Dans le match qui oppose Copé et Fillon, pour l'instant, ce sont Juppé et Sarkozy qui gagnent et la France qui rigole.

Et pendant ce temps-là, on ne parle pas du reste, c'est cool !

Folie passagère 1460.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

vendredi 23 novembre 2012

ACT-Up, les ultras-cons de la cause homosexuelle

Voici ce que Act-Up, association d'homosexuel(le)s ultras subventionnée en partie avec vos sous, diffuse sur son site: 


" NOUS, féministes, gouines, trans, bi-e-s, pédés, antifascistes, psychiatrisé-e-s, séropos, asexuel-le-s, queers, anormaux-ales, masochistes, poly(in)fidèles, hystériques, avortante-s, intersexes, enculé-e-s, putes, travs, pornographes, et autres combattantes dénonçons le regain de respectabilité des discours des droites extrêmes, leur diffusion dans les médias et leur influence sur les prises de décision politiques.

Plusieurs semaines que des groupes réactionnaires manifestent contre l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples LGBT et déversent leur homo-lesbo-transphobie dans plus de 70 villes en France.

Plusieurs semaines que des groupes réactionnaires prétendent sauver la Famille et préserver les enfants d’un « mensonge » qu’eux seuls fantasment quand d’autres n’hésitent pas à instrumentaliser l’épidémie de sida pour refuser l’égalité des droits.

Plusieurs semaines que des personnalités religieuses comme politiques invoquent la sacrosainte « différence des sexes » pour refuser aux couples LGBT, aux familles homoparentales et/ou transparentales la reconnaissance juridique de leur existence. "

Et de conclure cette bouillie infâme, à lire ici si vous avez le cœur bien accroché, d'un quasi appel au meurtre: 

" NOUS NE QUÉMANDONS PAS LES PLEINS DROITS QUI NOUS REVIENNENT. NOUS NE TENDRONS NI LA MAIN NI L’AUTRE JOUE : PRÉPARONS LES PLANCHES ET LES CLOUS ! "


Act-Up ou comment, pour un peu, on vous amènerait à regretter d'être homo !

Pouah ! comme dirait Vlad !

Folie passagère 1459.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

Les larmes du drapeau - FTP