jeudi 17 mai 2012

Je me suis fait gronder... ( mais je m'en tape )


Oui, oui, je me suis fait gronder. Et plutôt deux fois qu'une. Je suis un affreux wouaciste parce que j'ai écrit que la Taubira était la madone de la négritude ultra-marine. Je suis un affreux contempteur (Falcon, si tu me lis) de la nouvelle équipe qui dirige le pays. Je ne dis que des méchancetés sur l'hollande. C'est immonde, je ne l'honore même pas d'une majuscule. Pire, je me moque.

Oui, je suis un méchant qui fait, shame on me, de l'antihollandisme. Ce n'est pas bien. Je ne laisse même pas au néo-nain la chance de nous prouver qu'il est bon, qu'il est grand, qu'il est brillant. De l'antihollandisme, rendez-vous compte, crime de lèse majesté, oser critiquer le Moi-Je-Président. Il faut vraiment être gonflé pour oser railler un homme qui a été élu pour 5 ans. Ça ne viendrait jamais à l'idée de quiconque, encore moins à un degauche lambda de vilipender, parfois outrageusement, le président de la République. Ça ne se fait pas; d'ailleurs jamais personne ne l'a fait, n'est-ce pas. Si ça ce n'est pas la preuve que je suis un affreux troll (?) de droite, un vilain du camp du mal, je ne sais pas ce que c'est. Non, non, il n'y a pas à tortiller, je suis un mécréant, un fasciste, un odieux nauséabond, un extrémiste.

Tout cela m'a été dit ou écrit, récemment sur ce blog, assez souvent par email ou ailleurs, c'est bien mieux, rarement en direct, logique. Mais c'est de ma faute aussi, quelle idée de s'en prendre à plus petit que moi. Ce n'est pas parce que les degauches ont insulté pendant 5 ans l'équipe d'avant, que moi, je peux me permettre de faire la même chose avec l'équipe d'après. Il y a des privilèges qui ne se discutent pas. A la gauche, le bâton pour bastonner, au blogueur de droite, de baisser la tête, de faire le dos rond, de se taire et de ne rien dire... Normal, non ? C'est dans la logique des choses, inscrit dans les habitudes. La critique est un domaine réservé au camp du Bien. Que ne l'ai-je pas compris ! Pour un peu, il me faudrait fermer boutique, tirer ma révérence, saluer avec respect ce nouveau gouvernement de branquignols; encore une fois, se taire...

Sauf que cela ne va pas être possible. Désolé. Pendant des années, on m'a fait comprendre que j'étais un gros naze de droite qui ne comprenait rien à rien, alors forcément, j'ai imprimé. Les degauches m'ont fait rentrer le truc de force: je suis de droite, du camp du Mal. Et il faudrait que je ferme ma gueule parce que nous avons des socialistes, des écolos et des bobos à la tête du pays ? Non mais, ça va pas la tête. Ceux qui m'ont grondé ne peuvent pas exiger de moi des prouesses, je ne peux pas me changer en gentil du jour au lendemain. Ça ne s'est jamais vu. On ne mute pas ainsi, juste en claquant des doigts, juste en refermant les urnes électorales.

Et puis, à l'aune ce que nous avons vu, lu et entendu depuis 8 jours, il faut avouer qu'ils sont un peu maso nos degauches, ils ne loupent pas une  occasion pour que je leur tape dessus... Comment veulent-ils que je devienne doux comme un agneau. C'est mission impossible.

Folie passagère 1156.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

27 commentaires:

  1. Tout ce que je souhaite, mon cher Corto, c'est qu'ils continuent à vous gronder, car plus ils vont vous gronder et meilleurs seront vos billets.
    Celui-ci déjà était extrêmement jouissif.
    Au suivant !
    On dirait que ça va être la gloire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nom de dieu ! qu'est-qu'elle fout là celle là ?

      Supprimer
    2. @marianne: je ne sais pas ce qu elle fut là, d'habitude elle hante ailleurs mais j'aime beaucoup son commentaire! Bises

      Supprimer
  2. Ce n'est pas parce que les degauches ont insulté... et cætera. Et bien si, justement. L'une des choses qui m'ont le plus blessé est le manque absolu de respect affiché. Sur cela, j'aurai vraiment, vraiment du mal à passer l'éponge.

    Même si cela me mine. Mais FUCK !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @al west: Comment ça fuck ? c'est exactement ce que vient de me conseiller un degauche sur twitter ,c'est pas que je sois contre mais tt de même , quel manque de respect ! :)
      Et après ils s'étonnent

      Supprimer
  3. Ne t'énerve pas !
    On s'est bien amusé avec toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @david burlot: tiens t es là, toi, je croyais que j'étais trop con et trop odieux pour toi

      Supprimer
  4. sniperdedroite : J'ai effectivement lu tout ça et je condamne ton attitude. Tu es trop... gentil ! Donc continue comme ça car franchement, laisser en paix ce quarteron de trolls de gauche libre de toute opposition sur al toile, ce serait de la non assistance à tarés en danger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @sniper de droite: honoré de ta visite , bienvenue ! Et un peu que je v continuer et j ai comme l impression que je ne serai pas seul. Non mais !

      Supprimer
  5. Ouais continue, grâce à toi ça promet d'être assez sympa effectivement. C'est cool d'être dans l'opposition finalement ah ah ah.
    Supers billets :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @vlad: le tout n'est pas d'être ds l opposition mais d'y rester le moins possible !
      bisous

      Supprimer
  6. Corto, vous êtes trop gentil. Voilà un billet qui cogne : http://orangamer.wordpress.com/2012/05/16/pour-un-pays-bas-vive-hollande/

    Après ça, les chouineuses de gauche vous foutront la paix. Il va falloir affûter les couteaux, régler les viseurs, devenir plus méchants et tirer à vue.

    Taïaut, taïaut, haro sur la bête. Et à la curée, on ne garde rien, tout pour les chiens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @koltchack: ben il est réhabillé pour l'hiver notre néo-nain avec pareil billet. Drôle, tellement drôle et si vrai par moments! J ai adoré, je ne suis qu une quiche à côté :)

      Supprimer
    2. Néo-nain, rien de plus exact. Lorsqu'on regarde les photos, ils semblent quasiment de la même taille. Sauf que le batave à l'air d'être habillé de sacs à patates tant il semble plus porté par ses fringues que le contraire. Et puis le côté je boutonne ma veste en toute circonstance, même assis, ça sent le type pas sûr de lui. A moins qu'il ne soit dépourvu de quelque goût que ce soit.

      Supprimer
  7. Super, tu es devenu le "number one" des méchants, vive toi et continue nous sommes tous avec toi et mort aux cons!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: mais je ne veux pas etre le number one. Dès que tu le deviens , tu n as qu une angoisse: qu on te pique ta place ! (suivez mon regard )

      Supprimer
  8. ça fait du bien d'être méchant de temps en temps, moi ça me détend !
    D'abord sur la photo j'ai envie de gommer moiprésident, parce que zut, le premier ministre à quand même plus de classe non !!!!!!!!!!! et puis j'aurais mis liliputhamon au premier rang, c'est le plus petit :) :) sur les photos à l'école, avec mes 162 cm j'étais toujours devant !!! et pour la maman de thérébentine, un jean pour un premier conseil des ministres, ça fait peut-être cool mais avec une culotte de cheval, ça fait pas top :) elle devrait demander conseil à Roselyne, mon homme l'a croisé plusieurs fois dans le TGV, waouuuuuuuuuuuu !!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  9. La Taupe Ira coincée entre Fafa et Mosco, priceless. Une gousse d'ail entre deux gigots.

    RépondreSupprimer
  10. Le souci c'est pitêtre de s'être mis à "critiquer" avant que quoique ce soit ne fut fait. Les blogueurs de gauche avaient encore l'excuse de l'expérience ministérielle du président sortant...
    Allez accroche-toi: moins de véhémence, plus d'arguments... et on va passer cinq belles années à se battre par clavier interposés ;-)

    RépondreSupprimer
  11. LE GOUVERNEMENT FILLON Lors de sa nomination en mai 2007, le gouvernement était composé d’un Premier ministre, d’un ministre d’Etat, de 14 ministres (soit 15 ministres) et enfin de 4 secrétaires d’Etat.
    - Premier ministre : 21.300 euros/mois. – Ministre : 14.200 euros/ mois, soit un coût total de 213.000 euros/mois. – Secrétaire d’Etat : 13.490 euros/mois, soit un coût total de 53.960 euros/mois.
    La masse salariale brute du gouvernement Fillon I était donc de 288.260 euros bruts mensuels. La facture du dernier gouvernement Fillon, nommé en novembre 2010, est en revanche bien plus salée : 441.620 euros/mois.
    LE GOUVERNEMENT AYRAULT Le gouvernement présenté mercredi soir est composé d’un Premier ministre, de 18 ministres et de 15 ministres délégués, soit 33 ministres. Actuellement, un ministre perçoit un salaire de 14.200 euros, composé d’un traitement de 11.029 euros et de 3.171 euros d’indemnités. Reste à savoir si la baisse annoncée de 30% concerne les seuls salaires ou tous les revenus confondus.
    Hypothèse 1 : la baisse de 30% concerne toutes les rémunérations
    - Premier ministre : les 21.300 euros passent à 14.910 euros/mois. – Ministre : les 14.200 euros passent à 9.940 euros/ mois. A raison de 33 ministres, le coût total s’élève à 328.020 euros/mois.
    La masse salariale brute du gouvernement serait donc de 342.930 euros bruts mensuels.
    Hypothèse 2 : la baisse de 30% ne concerne que le salaire
    - Premier ministre : le traitement passe de 16.544 à 11.581 euros, les indemnités restent à 4.756 euros mensuels. Coût total : 16.337 euros/mois. – Ministre : le traitement passe de 11.029 à 7.721 euros, les indemnités restent à 3.170 euros. Coût par ministre : 10.891. Coût total pour 33 ministres: 359.403 euros/ mois.
    La masse salariale brute du gouvernement serait donc de 375.740 euros bruts mensuels.
    Suite et source : Europe 1, merci à Marine
    Partager cet a

    RépondreSupprimer
  12. mais dis donc ! y'a du beau monde là chez toi !!! si ça continu on va rudement bien s'amuser ! bisous

    RépondreSupprimer
  13. MESSAGE DE SERVICE:

    Suite à l envoi d'un virus sympathique, pas de billets jusqu a réparation compléte de mon ordinateur

    GRRRRRRR !

    Merci à l'expéditeur !

    RépondreSupprimer
  14. Papillon

    Je veux être un président qui ne veut pas être président de tout,
    chef de tout et en définitive responsable de rien.

    http://www.lejournaldepersonne.com/2012/05/papillon/

    RépondreSupprimer
  15. Message de service: Virus éradiqué, ça remarche ! on ne nous fera pas taire !:)

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Corto.
    Je vous ai lu attentivement et j'avoue que je ne comprends pas le sens de : "la Taubira était la madone de la négritude ultra-marine" pouvez-vous éclairer ma lanterne ???????????????

    RépondreSupprimer
  17. @fanfanchatblanc: disons que pour avoir habité en guyane longtemps, je connais un peu le personnage. Sans le talent d'un Aimé Césaire, la Taubira s'est fait le chantre de la mémoire des esclaves et toussa, avec une solution selon elle, qu'elle ne renie toujours pas, l'indépendance des départements d'outre mer.

    RépondreSupprimer
  18. @ Corto : bon, j'espère qu'après un écrit comme çà, tu vas mieux !?
    Si oui, billet après billet, je ne te dis pas la zenitude qui sera la tienne dans 5 ans !!! -:))))

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa