jeudi 5 mai 2016

Londres: Sadiq Khan, un pur produit du White Flight !

( Upton Park Avenue, Londres )
J'écoutais ce matin Ravanello, l'expert international d'Itélé, nous parler de l'élection quasi certaine d'un muzz paki à la mairie de Londres.

Il avait l'air heureux Ravanello. On sentait que cela lui  faisait plaisir. Il nous a même dit que cette élection probable était une preuve de la réussite du cosmopolitisme et du multiculturalisme anglais. Rendez-vous compte un muzz deuxième génération, fils d'un simple chauffeur de bus et d'une couturière, devenir maire de la plus peuplée des villes occidentales, ça le fait ! C'est forcément qu'en Angleterre et à Londres, l'immigration, la diversité, l'Islam et toussa sont vachement bien acceptés. Il n'y avait pas loin avant que le Ravanello nous souhaite la même chose pour Paris, Marseille, Lyon ou Trifouillis. Et puis Sadiq Khan, maire, ce serait la preuve que l'Islam et son expansion ne sont pas un danger, mais un tremplin pour la réussite... 

Et, grosso merdo, tous les chroniqueurs qui blablatent depuis ce matin sur ce sujet semblaient du même avis. 

T'as qu'à croire... Les gars, s'ils sont capables de nous dire que la musulmanie est si bien accepté à Londres, suffisamment pour qu'un de ses représentants soit élu, ils oublient juste de nous parler de ce phénomène londonien que l'on appelle le " White Flight ".

Voilà l'article de Michèle Tribalat que je reproduisais à ce sujet il y a 3 ans, quasiment jour pour jour, sur ce même blog: 

Ils ont un sacré problème à Londres, on appelle cela le " White Flight " !

" 600 000, c'est le nombre de Londoniens blancs qui ont quitté leur ville entre 2001 et 2011. Ce que les Britanniques appellent le "White Flight" est d'autant plus inquiétant qu'il est le signe d'une séparation ethnique profonde. Plus de la moitié des minorités ethniques vivent dans des quartiers comptant moins de 50% de Blancs, selon une étude pour Demos.

L’immigration étrangère a été l’une des préoccupations majeures des Britanniques après l’afflux massif des années 2000. Elle le reste, comme le montrent les résultats des élections locales de la semaine dernière dans lesquelles l’UKIP, le parti nationaliste britannique dirigé par Nigel Farage, a emporté 23 % des voix. Entre 2001 et 2011, la population née à l’étranger en Angleterre-Galles a gagné près de trois millions de personnes, soit un accroissement de 63 %. Jamais le Royaume-Uni n’avait connu une immigration de cette ampleur. Le premier ministre David Cameron a promis une réduction importante de l’immigration afin de retrouver le niveau des années 1990 pendant lesquelles le solde migratoire n’était que de quelques dizaines de milliers seulement. Même s’il y arrive, ce qui s’annonce difficile, le visage de la population britannique a d’ores et déjà changé et cette situation est appelée à durer, notamment en raison de la plus grande jeunesse des minorités et de leur fécondité souvent supérieure à celles des Britanniques blancs (...) ".

L'actualité de ces 5 dernières années, avec en particulier la crise migratoire depuis deux ans, ne permet pas d'imaginer un instant que ce phénomène de White Flight ait diminué. Bien au contraire.

Londres n'est plus britannique, tel que nous l'entendions il y a encore 10 ans, Londres est aujourd'hui un ensemble de communautés vivant parallèlement, l'une d'elle, la musulmane, prendra le pouvoir ce soir.

L'élection probable de Sadiq Khan est bien plus que le signe d'un cosmopolitisme " flamboyant ", d'une diversité rayonnante et d'un vivre ensemble harmonieux, elle n'est ni plus ni moins, à l'échelle d'une ville de plus de 8 millions d'habitants et d'un pays aussi peuplé que la France, que la manifestation éclatante du Grand Remplacement et du " ôtes-toi de là que je m'y mette ! ".

Après Rotterdam, ce soir Londres, bientôt Bruxelles ? Bruxelles dont le parlement régional compte déjà 21% de députés se revendiquant ouvertement musulmans...

Franchement pas de quoi se réjouir, monsieur Ravanello. Souhaiteriez-vous la même chose à Paris ?

( Pour ceux qui comprennent l'anglais, cette vidéo )

Folie passagère 3165.
Afficher l'image d'origine
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

mercredi 4 mai 2016

Ainsi va la vie en Socialie... (47) et ça ne s'arrange pas !


Je ne sais si  cela aura de l'incidence sur le taux de participation mais, connaissant Président, je me dis que choisir pour date du deuxième tour de l'élection présidentielle, le 7 mai 2017, veille d'un jour férié, c'est assez bien vu et certainement pas du au hasard... Non ? Quand à la date du premier tour, choix tout aussi judicieux, ce sera vacances scolaires dans 3 académies.

Ce n'est pas que Donald Trump m'inspire énormément, encore que, entre lui et la Clinton, je ne sais pas ce qui serait le pire pour les USA et le reste du monde, mais lire et voir la déconvenue des médias français suite à sa dernière victoire dans l'Indiana et au retrait de Cruz me met du baume au cœur.

Le patron de Renault s'accorde un trop gros salaire. L'assemblée générale des actionnaires lui demande de renoncer à cette augmentation. Le conseil d'administration ( dont l'Etat est membre ) décide de passer outre et la maintient. Macron se fâche et menace de légiférer sur le sujet si le C.A maintient sa position. Brave petit Macron qui cherche à se donner une image de gauchiste, lui que ne crachait jamais sur un bonus quand il était chez Rothschild, lui qui durant sa dernière année de banquier empocha 2,5 millions d'euros.

Ça y est, c'est officiel, l'Union Européenne valide la fin des visas pour les Turcs ce qui autrement dit ouvre la porte à la libre circulation en Europe des 80 millions de Turcs et relance les négociations pour l'adhésion de celle-ci à l'Union. Dans le même temps, Erdogan et sa clique prévoient de dé-laïciser la constitution turque. En clair, le chemin s'ouvre pour faire de l'Islam une religion d'Etat.

Primaire de la droite et du centre. Il était prévu que les Français de l'étranger, et eux uniquement, puissent voter par internet. Le bureau national, sous l'impulsion de Sarkozy, a décidé de changer la règle. Tout le monde sera logé à la même enseigne: Vote uniquement en allant au bureau de vote. Si un Français de métropole peut faire 40km  pour aller voter, y a pas de raison qu'un Français de l'étranger ne puisse faire de même. La nouvelle règle a été adoptée par 43 voix sur 47. Juppé, Fillon, et Le Maire n'étaient pas présents et s'en offusquent. Le Monde lui aussi et relaie la formule choc de Juppé: " c'est un coup d'Etat ".

Pour des propos jugés racistes, un blogueur français a été condamné à... deux de prison fermes. Cet ultra nationaliste breton avait écrit sur son blog: " il n'y a pas de celtes noirs ". Cela tombe mal, la juge qui l'a condamné était noire. Deux ans de prison fermes... 

Une femme de Nuit Debout ivre s'est fait violer dans la nuit du 22 au 23 avril du côté de la République. Elle aurait pu porter plainte, elle a préféré en appeler a minima à une prise de conscience. Chose faite: " En réponse à ce viol, la Commission Sérénité de Nuit Debout Paris a décidé d’une action de prévention auprès des jeunes femmes fréquentant la place de la République. Il s’agit d’aller à leur rencontre pour leur suggérer de ne pas trop boire et de ne pas rester seules si elles ont bu. " La même commission " Sérénité " incite à ne pas ébruiter l'affaire. Dont acte !


Nuit Debout toujours: Le Sinistre de l'Intérieur a déclaré hier qu'il ferait tout pour que cette mascarade dure le plus longtemps possible mais qu'il serait intraitable avec les casseurs. Tout va bien, donc.

Le gouverneur de je ne sais plus quel état du Canada a fait un appel aux dons sur twitter pour aider les victimes des dégâts du terrible incendie qui ravage les environs de la ville de Fort Mc Murray. Je lui ai répondu de s'adresser directement à Président, celui-ci lâche en ce moment du pognon comme jamais: 6 milliards (non budgétés) depuis janvier.

Si les jeunes de 18 à 25 ans étaient les seuls à voter à la présidentielle, Président ne passerait pas le premier tour. Selon le journal Le Monde " Les espoirs de réconciliation de François Hollande avec la jeunesse sont proches de zéro.Auprès de la jeunesse, il n’existe aucun scénario de victoire pour François Hollande. " Et bien pour un gars qui avait fait de la jeunesse sa priorité... Même ça, il l'aura raté... malgré les centaines de millions déversés.

Angela, plus décevante que jamais, s'est engagée mardi devant des élèves francophones de Berlin à lutter contre la montée du Front national en France. Non mais de quoi je me mêle ? Voilà en tout cas de quoi régaler le FN qui ne peut qu'être fort content de cette déclaration et s'insurger naturellement de cette ingérence. Je suis sûr que Président l'est aussi. La condition sine qua non de sa réélection est de se retrouver face à la Marine au second tour.

Président a fait une remarquable déclaration, le danger qui menace la France, ce n'est pas Daesh même si nous sommes en guerre contre lui, que le pays est en état d'urgence et que Vigipirate est écarlate, non, le danger, "Ce qui nous menace en ce début de XXIe siècle, c'est la résurgence du nationalisme. "

Le contrat pour la fourniture de 12 sous-marins à l'Australie est tellement énorme, le contrat du Siècle qu'ils ont dit, que 4 jours après son annonce, plus personne n'en parle.

L'état d'urgence sera prolongé de deux mois à compter de fin mai par contre les perquisitions "administratives " ( sans qu'un juge les autorise ) ne seront plus autorisées. Il faut donc croire que le stock de perquisitionnables est épuisé.

Quand Hidalgo tweete à propos des migrants, je pleure: " Il est indigne de laisser dormir à la rue, dans des conditions insalubres, des personnes fragilisées par un parcours migratoire épuisant." Pas vous ?

Allez bonne fête de l'Ascension, même en Socialie !

Folie passagère 3164.
Résultat de recherche d'images pour "hollande fauteuil"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr


Vous vous fiez encore aux sondages ?

Vous vous fiez encore aux sondages, à ceux qui les pondent et à ceux qui vous les présentent ? Et vous auriez bien tort, la preuve en trois images:

- Le Huffington Post, aujourd'hui. Hollande remonte!: 

Capture

- Le Figaro, sur le même sujet, aujourd'hui, avec pour titre: " L'impossible remontée de Hollande dans les sondages ". Hollande continue de plonger:


- Et BFM, sur un autre sujet, hier: 103% intentions de vote, rien que ça !


Allez, c'est pas le tout, je m'en vais préparer le repas. Bonjour chez vous !

Folie passagère 3163.
Afficher l'image d'origine
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

mardi 3 mai 2016

Les migrants, c'est bon pour la croissance: Tu l’acceptes ou tu payes !


Vous vous demandiez, peut-être, pourquoi l'Allemagne  et donc l'Union Européenne, mais aussi nos bougres d'ânes de socialistes français, étaient pour l'arrivée massive de réfugiés, non ? Ben voyons, on vous l'a expliqué pourtant: " Pour nous l'accueil, c'est Oui ! ", " Refugees, Welcome ", " Benvenido " et " Bienvenue chez nous ". Okay, n'allez pas croire qu'il n'y ait que de l'humanisme et de la charité socialiste bien ordonnée dans cette volonté d'accueillir toute la misère du monde. Nous le savons aussi, l'Allemagne, en plein déclin démographique, contrairement à la France, a besoin de chair fraîche bon marché pour faire tourner ces usines; elle vient de nous piquer la place de premier partenaire économique avec les USA, faut pas faiblir, s'agit pas de la reperdre.

Ce que l'on ne nous a pas dit, en tout cas pas ouvertement, c'est que les réfugiés, c'est bon pour la croissance ! Oui, oui, et ce n'est pas moi qui le dit, c'est un spécialiste économique de première bourre, commissaire européen à l'économie, ou au commerce, je ne sais plus, j'ai nommé Pierre Moscovici !  Interrogé par un très grand journal de renommée provinciale, Le Républicain Lorrain, il a déclaré, je cite: " Cela peut étonner, et je sais que bien d’autres paramètres sont à prendre en compte… Mais oui, les dépenses publiques en faveur des réfugiés ont un effet de relance sur l’économie européenne. Nous l’avons chiffré en novembre dernier à 0,2 à 0,3 point, sur 2 ans, sur la croissance de l’Union, voire 0,4 à 0,5 point dans les principaux pays d’accueil, comme l’Allemagne. " 

Vous avez compris ? Les réfugiés, c'est bon pour la croissance. Ça coûte un max, mais c'est pas grave, c'est pas cher, c'est l'Etat qui paie. Les Teutons, okay, ils ont les moyens, nous... Mais c'est bon pour la croissance, ce sont des bouches à nourrir, à financer, à héberger, à soigner, à éduquer, à former - d'ailleurs les Allemands ont créé spécialement pour eux, histoire qu'ils forniquent correct, un site internet d'éducation sexuelle, visitez-le, c'est tordant - à faire travailler, etc... c'est du pognon qui circule, de la consommation, de l'investissement... c'est bon pour la croissance ! CQFD. Prenez des refugees, et vous verrez, plus vous en prendrez et plus vous accroissez les chances pour l'économie de redémarrer. Et une croissance qui redémarre, ce sont des gens et des politiciens heureux.

Et puis si d'aventure, vous n'étiez pas convaincu, si d'aventure l'arrivée massive et la présence de ces Chances pour l'Europe, et donc pour la France, vous escagassait un brin, sachez que l'Union, elle s'en tape de votre escagassement, elle a tout prévu. Il a fallu qu'un journal plutôt sérieux, The Financial Time, révèle le truc (puisqu'aucun média français ne s'est donné la peine de le faire): La Commission Européenne dont Moscovici fait partie propose de faire payer une amende de 250 000 euros par réfugié à chaque pays de l'Union qui refuserait d'assumer son quota ! 250 000 euros ! Autrement dit et si le projet de résolution aboutit, admettons que la France ne prenne que 25 000 réfugiés sur les 30 000 imposés, elle (enfin le contribuable) devra payer à Bruxelles une amende de 125 000 000 d'euros (si mon compte est bon, y a tant de zéros...) ! 125 millions ! Ou peut-être bien, à la réflexion, 1 250 000 000 d'euros, 1,25 milliard ! ( veuillez vérifier l'addition avant de payer, merci ). Peu importe, nous avons les moyens et l'Union a les moyens de faire raquer les pays récalcitrants ! Ce serait tout de même con de devoir payer une méga-prune pour avoir refusé quelques pouièmes de croissance, non ?

Vous l'aurez compris: les réfugiés, c'est bon pour la croissance, tu l’acceptes ou tu payes !

Allez, sur ce, bonne soirée à tous les contribuables, même en Socialie.

( NB: Pour les plus curieux qui auraient pris le temps de lire l'article du Républicain Lorrain, on aura noté qu'au passage Moscovici en profite pour mettre deux claques à Macron: " L’avenir est dans la rénovation de la pensée sociale-démocrate, pas dans la constitution d’une force « ni droite ni gauche » aux contours un peu flous " )

Folie passagère 3162.
Afficher l'image d'origine
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

lundi 2 mai 2016

Nuit Debout: Demain nous serons le 64 mars 2016 ! Et c'est pas fini... Tant pis !


Et Nuit Debout continue, chaque nuit transformant la place de la République et ses alentours en un vaste champ de foire. Tant pis pour les riverains, tant pis pour ceux qui bossent la journée et qui doivent attendre 2 ou 3 heures du matin avant de pouvoir fermer l’œil. Tant pis pour  les commerçants du quartier dont certains voient leur chiffre d'affaire en baisse de + de 20% depuis 33 jours et nuits.Tant pis pour les centaines de milliers d'euros de dégâts et de frais de nettoyage assumés par le contribuable. Tant pis pour les flics qui doivent se taper, et dans quelles conditions, des horaires déments au frais du contribuable là aussi. Tant pis pour la déplorable image que Paris donne à l'étranger. Tant pis si, sur ce sujet, en Australie, on a pu se moquer ouvertement de Manuel Valls en lui posant les questions qui fâchent. Tant pis si chaque jour l'autorité de l'Etat est bafoué puisque les manifestants se foutent éperdument des coups de menton de l'hystérique de Matignon et des rodomontades du Sinistre de l'Intérieur.Tant pis si ces rassemblement, force est de le constater, attirent racailles de banlieue et casseurs dont la plupart devraient, à l'âge qu'ils ont, être sagement couchés, chez papa et maman ou à réviser leurs cours. Tant pis si ce bordel quotidien est totalement incohérent avec un état qu'on nous dit d'urgence.

Oui tant pis pour tout, demain nous serons le 64 mars 2016 et ça fera 34 jours que cela dure. 

Que cela dure parce que chaque jour la Préfecture de Police autorise par écrit et donc avec l'aval du pouvoir la reconduction du bordel. Et si elle renouvelle chaque jour les autorisations, c'est bien parce qu'il y a quelqu'un qui, en personne, physiquement, vient lui apporter cette demande de permission de tantôt minuit, tantôt 2 heures du mat'. On nous dit pourtant que Nuit Debout, c'est tout le monde et personne, pas de leaders, pas de meneurs, pas de graine de Cohn-Bendit. Alors qui écrit, qui finance les tracts, le site internet ( qui entre nous soit dit est assez nul mais vaut, pour son contenu assez délirant, le détour ), la paperasse, la radio ND, les déplacements, la logistique, les barnums, la sono, etc... Qui va serrer la pogne au Préfet en retirant le sésame pour la nuit suivante ? Qui puisque le Collectif Nuit Debout reconnaît lui-même qu'il n'a pas de " chef " ? Qui puisque le Collectif en question n'a pas d'existence administrative, encore moins de statuts déposés ?

Et bien, on cherche, et on trouve qui est ce qui... qui demande les autorisations et/ou qui " gère ", finance, soutient, et anime, sans doute, tout ou partie, du boxon.

Et on trouve: L'économiste (de gauche) Frédéric Lordon, François Ruffin écrivain, animateur à France Inter invitant régulièrement le dit Lordon, réalisateur de film (copain d'une certaine JG)) et patron du journal Fakir, le syndicat SUD PTT, l'organisation altermondialiste et d'extrême gauche Attac bien connue de tous les zadistes et autres Blacks Blocs, le mouvement pour la VIe République proche de (et inspiré par) Jean-Luc Mélenchon et le DAL. Le Droit au Logement, association fondée en 1990 sous l'impulsion de SOS Racisme, du Parti Socialiste et de ce qu'on appelait alors la Gauche plurielle de Gouvernement. L'association est dirigée par Jean-Baptiste Eyraud, vieux maoïste, ancien membre de la Gauche Prolétarienne, copain comme cochon avec Julien Dray, Serge July, Gérard Miller et quelques autres que l'on retrouve aujourd'hui dans les couloirs de l'Elysée ou de Matignon. Le même Jean-Baptiste Eyraud qui co-signera avec Noël Mamère,  Olivier Besancenot, Rokhaya Diallo, Clémentine Autin et bien d'autres gauchistes, pour certains proches du pouvoir, l'Appel des 58 affirmant la volonté de pourvoir manifester, même pendant l'état d'urgence. DAL, l'association qui compte des représentants élus dans la plupart des conseils d'administrations des offices HLM de la région Île de France. Quant à Attac, il suffit de consulter la liste des noms de son conseil d'administration et des membres fondateurs pour réaliser l'évidente proximité de l'association avec le pouvoir en place

Et d'aucuns se demandent encore pourquoi Nuit Debout n'est toujours pas interdit, pourquoi le boxon continue depuis plus de 30 jours, pourquoi la police doit se contenter de ronger son frein, pourquoi le préfet de police signe et renouvelle chaque jour l'autorisation, pourquoi le contribuable va continuer à payer les dégâts, etc... Et oui, quand on a de tels amis et soutiens, tout est permis ou peu s'en faut...

N'est-ce pas d'ailleurs ce qui est écrit (non sans un habile double sens induit), en bannière, sur le site Convergences des Luttes: " Nuit Debout, on ne rentre pas chez nous, on ne rentrera pas chez nous ! "

Folie passagère 3161.
Résultat de recherche d'images pour "Nuit debout on ne rentre pas chez nous"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

dimanche 1 mai 2016

1er mai: des débordements tant désirés...


J'ai pas mal écouté les infos depuis hier, en particulier Itélé et BFM. Ils n'arrêtent pas de nous parler de ce 1er mai, des défilés et autres manifestations traditionnelles et, en boucle, cette interrogation maintes fois répétée: Y aura-t-il des débordements ?  Les télés font venir des " experts " en mouvements sociaux, des flics, des étudiants, des syndicalistes: Alors les gars, c'est quoi qui va se passer ? Débordements ou pas débordements ? Le tout avec une telle insistance qu'on en vient à se poser la question: Les médias ne souhaiteraient-ils pas qu'aujourd'hui, encore, un peu partout en France, ça pète ?

Mettez-vous à leur place. Rien de plus ennuyeux que de devoir couvrir de paisibles manifestations durant lesquelles il ne se passerait strictement rien du tout. Ennuyeux, sans saveur, sans bruit et pas de fureur: Pas bon pour l'audimat, ça, pas bon!

Alors il est vrai que tous les éléments sont réunis pour qu'effectivement et à l'occasion de ces défilés, ça chauffe: chômage, une CGT qui doit montrer qu'elle est toujours vivante, la loi Travail, un gouvernement à la ramasse et qui a démontré à maintes reprises que la contestation y compris violente, ça paye, Nuit Debout, des antifas qui ne risquent finalement pas grand chose à caillasser les flics, des flics à qui on aimerait bien faire payer la perte d'un œil, un muguet tardif qui se vendra sans doute moins bien et plus cher, etc... Oui tout est réuni pour que la colère gronde et s'exprime.

Mais tout de même, est-il bien nécessaire que les médias en rajoutent ainsi. Et puis, encore une fois, mettez-vous à la place des casseurs et autres éléments incontrôlés, va bien falloir qu'ils passent à l'action puisque les médias l'annoncent, non ? Il ne faudrait tout de même pas que demain, l'on puisse titrer: Pas d'incident hier, racaille et extrémistes de gauche étaient à la pêche ou autour du poulet dominical, en famille.

Va peut-être bien falloir un jour se poser la question de la responsabilité des médias dans le bordel ambiant. Non ?

Enfin, pour ce que j'en dis... Et puis zut, que cela pète un bon coup, grave, hein, pas juste un œil poché, voilà qui nous permettra, comme l'autre rillette sarthoise, de dire: " Monsieur Cazeneuve,ça suffit ! "

Folie passagère 3160.
Afficher l'image d'origine
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

Homme debout